in

L’Iftar à la Maison Blanche au son d’un «Ramadan Karim !» présidentiel

Tous les legs américains ne sont pas empoisonnés, à l’instar de la grande tradition des soirées «ramadaniennes» de la Maison Blanche qui se perpétue chaque année depuis l’ère Clinton, et que nous observons depuis notre pays de la sacro-sainte laïcité, recroquevillé dans un dogmatisme alarmant,  non sans une petite once d’envie.

Mais ne rêvons pas, l’heure de célébrer l’Iftar en grande pompe à l’Elysée, avec en maître de cérémonie l’hôte suprême des lieux, en l’occurrence le président « normal » de la « France du changement », n’a pas encore sonné (et sonnera-t-elle jamais d’ailleurs ?), l’Amérique, qui sait recevoir sans distinction, ayant une longueur d’avance sur nous…

Pour la quatrième année consécutive, et à quelques encablures du prochain verdict des urnes, Barack Obama, en bon «VRP» de son propre bilan, a chaleureusement accueilli ses convives musulmans triés sur le volet, arborant son plus beau sourire pour célébrer la rupture du jeûne.

En ce vendredi 10 août, la Maison Blanche a retenti d’un très Obamanesque «Ramadan Karim !» qui met, quoi qu’on en dise, du baume au cœur, et fut empreinte d’un profond respect envers un rituel pratiqué par un millliard de fidèles à travers le monde, et des millions sur le sol américain, à mille lieues des nouvelles polémiques passionnelles et de la violence inouïe qui ont terni comme jamais sa célébration en France.

Dans cet exercice de style désormais obligé, reconnaissons au moins aux Etats-Unis le grand mérite de s’y prêter avec une réelle convivialité, sans déroger à la règle depuis plusieurs années, et à Barack Obama ses mots de l'apaisement, ce dernier ayant érigé la liberté religieuse au-dessus de toutes les autres, avant de rendre un vibrant hommage à la gent féminine musulmane, et plus particulièrement aux femmes qui ont pris leur destin en main dans la bourrasque insurrectionnelle du printemps arabe. Le modèle laïc made in US, un autre monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël lancerait la grande offensive contre l’Iran à l’automne ?

La Estelle, un nouveau bateau de la Liberté prend la mer vers Gaza