in

Le nouveau casting du “gouvernement de combat”

Le véritable jeu des chaises musicales propre à tout remaniement ministériel vient de donner lieu au traditionnel ballet des entrants et des sortants, avec même parfois des revenants, dans une valse des maroquins plus ou moins tourbillonnante, dans laquelle les Verts ont, en l’occurrence, refusé de se laisser entraîner.

Voici donc le nouveau casting du « commando » chapeauté par Manuel Valls, le Premier ministre fraîchement promu par son plus sérieux rival à l’horizon 2017, dont on se demande si, sous sa férule, le treillis ou la tenue de camouflage seront imposés aux membres de son « gouvernement de combat », tel que décrit par le président Hollande, un tantinet présomptueux, lors de son allocution des lendemains qui déchantent…

Outre le retour aux affaires, souvent annoncé et aujourd’hui confirmé, de Ségolène Royal, qui a désormais la voie libre depuis la répudiation de l’ex-concubine de l’Elysée, au tweet intempestif, Valérie Trierweiler, on notera le maintien dans ses fonctions de la meilleure ennemie de Valls, Christiane Taubira, et les promotions des deux cautions de la gauche du PS, Benoît Hamon et le trublion Arnaud Montebourg, ainsi que l’éviction de Pierre Moscovici, désormais ex-ministre de l’Economie et des Finances, à qui le camouflet électoral des municipales dans sa bonne ville de Valentigney aura été fatal.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du développement international
Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Developpement durable et de l’Energie
Benoît Hamon, ministre de l’Education nationale de l’enseingement supérieur et de la recherche
Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics
Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social
Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur
Christian Taubira, ministre de la Justice
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des Femmes, de la jeunesse et des Sports
Aurélie Filipetti, ministre de la Culture
Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique
Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Foret, porte-parole du gouvernement
George Pau-Langevin, ministre de Outre-Mer
Sylvia Pinel, ministre du Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suède: une femme agent de sécurité agresse une passagère voilée

Les musulmans britanniques s’engagent en nombre dans l’armée