in

Les internautes australiens raillent l’appel au boycott des œufs de Pâques lancé par la sénatrice anti-halal

Dotée de ressources insoupçonnées pour s’enfoncer dans le ridicule, Pauline Hanson, 63 ans, la sénatrice australienne farouchement anti-islam à qui le halal reste en travers de la gorge, a de nouveau enfourché son cheval de bataille à l’approche de la grande fête chrétienne de Pâques.

Dans sa croisade acharnée, sans trêve et sans limites, qu’elle livre contre la certification halal, le Coran, le voile, les mosquées, à grand renfort de vidéos dénuées de subtilité et tournées en dérision par les Australiens de toutes confessions sur les réseaux sociaux, la leader du parti nationaliste One Nation s’est trouvé opportunément une nouvelle obsession : les œufs de Pâques au chocolat, et surtout ceux concoctés par la marque Cadbury car, selon elle, une partie d’entre eux est certifiée halal. De quoi lui donner de l’urticaire !

Pauline Hanson n’en rate pas une et le moins que l’on puisse dire, c’est que le ton alarmiste avec lequel elle a exhorté ses concitoyens à boycotter les œufs chocolatés Cadbury pour passer de joyeuses Pâques, sans faire une crise d’indigestion « halalisée », n’a pas redoré son blason sur la cybersphère…

Très inspirés par cet appel au boycott délirant, nombre d’internautes ont parodié la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques pour la transformer en une chasse fiévreuse à l’estampille halal sur les œufs Cadbury, mais aussi de Lindt, ou encore de Darrell Lea, les seules marques qui trouvent grâce aux yeux de la sénatrice populiste.

Moquée pour son islamophobie pathologique dans l’îlot lointain du multiculturalisme, certains twittos ont posté « Water is halal » (« L’eau est halal ») pour mieux démontrer le grotesque de sa nouvelle croisade hargneuse.

Voici un florilège de tweets qui ont manié l’ironie mordante avec délectation :

Traduction : Chère Pauline Hanson, je vais acheter des oeufs de Pâques halal au commerce équitable, car je crois que Jésus veut m’épargner de devenir un sale type xénophobe.

Traduction : Quand j’ai entendu parler du boycott du chocolat halal de Cadbury, je me suis précipité vers le magasin pour en acheter une barre.

Dernier tweet et non des moindres : Hanan Dover, une activiste musulmane australienne, cherche sur les oeufs de Pâques le fameux label halal qui reste sur l’estomac de Pauline Hanson. Une chasse dont elle est visiblement revenue bredouille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour qui votent les musulmans?

La disparition tragique de la première juge musulmane des Etats-Unis