in

La disparition tragique de la première juge musulmane des Etats-Unis

Première juge musulmane des Etats-Unis, le corps sans vie de Sheila Abdus-Salam, 65 ans, a été retrouvé mercredi flottant dans l’Hudson river, du côté de Harlem, à proximité de son lieu de résidence.

A ce jour inexpliquée, sa disparition tragique et les circonstances mystérieuses qui l’entourent ont suscité une forte onde de choc émotionnel de l’autre côté de l’Atlantique, notamment à New York, dans les allées du pouvoir municipal, au sommet de l’institution judiciaire, mais aussi parmi le grand public pour qui elle incarnait le symbole de l’intégration réussie et de la méritocratie à l’américaine.

Bouleversé, le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, a présenté ses condoléances à sa famille sur Twitter : «Je suis profondément attristé par la mort tragique de Sheila Abdus-Salaam. C’était une pionnière tellement humble. Mes pensées vont à sa famille”, renchérissant : “Sa disparition laisse un vide qui va être difficile à combler».

Très ému également, le gouverneur Andrew Cuomo, qui a accompagné et suivi son irrésistible ascension, a salué sa mémoire en ces termes : « En tant que première Afro-Américaine à être choisie à la Cour d’Appel, elle était une pionnière. A travers ses écrits, sa sagesse et sa morale inébranlable, elle était une force pour le bien dont l’héritage se fera sentir dans les années à venir».

« Elle était profondément respectée et a été une inspiration pour beaucoup tout au long de sa carrière», a réagi pour sa part le porte-parole de l’Assemblée de l’État de New York, Carl Heastie, via un communiqué.

Alors que les hommages pleuvent, une question lancinante taraude les esprits : pourquoi Sheila Abdus-Salaam, cette femme remarquable qui faisait l’unanimité, entrée doublement dans l’histoire des Etats-Unis en sa qualité de première femme juge musulmane en 1994 et de première Afro-américaine à être nommée juge associé à la Cour d’Appel de l’Etat de New York en 2013, a-t-elle eu rendez-vous avec la mort en ce funeste début de semaine ?

C’est son deuxième mari, le révérend Gregory Jacobs, qu’elle avait épousé en juin dernier après avoir divorcé, qui a prévenu les forces de l’ordre de sa disparition mardi matin, précise le New York Times. Ce dernier a été convoqué le lendemain pour identifier le cadavre de son épouse. Alors que l’autopsie devrait éclaircir certaines zones d’ombre autour de son décès brutal, son corps ne présentait pas d’ecchymoses ou autres blessures visibles.

Depuis sa ville natale de Washington où elle naquit dans un foyer modeste, issu de la classe ouvrière, au milieu d’une fratrie de sept enfants, Sheila Abdus-Salaam avait parcouru un long chemin académique pour réaliser son rêve d’enfant : rendre la justice, en utilisant la loi pour aider ses semblables. Une fort louable mission dont elle s’est acquittée avec passion et rigueur tout au long de sa brillante carrière, avant que son destin ne soit foudroyé un jour d’avril 2017.

Nous vous proposons de voir cette vidéo réalisée en 2014, dans laquelle Sheila Abdus-Salaam retraçait son parcours.

12 commentaires

Laissez un commentaire
    • l’islam est la religion qui proscrit le plus le suicide, et cette vénérable personne était en plus une double garante de haute moralité à travers sa profession de juge. Le suicide me paraît donc particulièrement exclus !

  1. Une musulmane non voilée, et mariée à un révérend chrétien. Respect pour sa vraie conception du vivre ensemble et à son ouverture d’esprit.

    • Ne vous excitez pas. Même si les Africains Américains représentent la la majorité des musulmans aux États-Unis, avec 40%, ils viennent pour l’essentiel de la Nation of Islam qui est une secte bizarre, vaguement inspirée de l’islam, avec comme credo la haine des blancs et l’antisémitisme (écoutez les prêches de Louis Farrakhan).

      Paix à son âme, mais, d’après les détails, cette dame n’était pas exactement le modèle de la musulmane, ou en tout cas celui de cette assimilation ridicule que vous nommez “ouverture d’esprit” et qui consiste à renoncer à sa religion, à ses valeurs pour se fondre dans l’universalisme français raciste et rétrograde.

      • L’ universalisme français ? Elle vivait pas aux USA cette dame ? En tout cas moi je suis très fier de mon pays : ce sont ses valeurs qui je l’espère attirent autant d’immigrés. Bon faut reconnaître que le maroc et l’algérie, qui pourtant sont musulmans, c’est pas le top …

        • carrère.
          C’est vous qui parliez du “vivre ensemble”; un concept français bien fumeux, hérité de l’universalisme, c’est-à-dire cette obsession française à vouloir formatter les citoyens dans le même moule.

          Personne n’a dit que le Maghreb “c’est le top”, vous êtes hors sujet.

    • 1er rien avoir avec le sujet !
      Secondo, elle c’est pas marié avec un chretien mais avec un afro comme elle.
      Tu dois avoir de la merde devant les yeux pour voir que ce que tu veut.
      Chapeau !

      • onclesab.
        On ne sait pas ce qui est le pire dans votre intervention, le niveau de grammaire catastrophique, ou l’agumentation débile genre cour de récréation.

        Cette dame était mariée à un révérend, il aurait pu être coiffeur, juge, dentiste, non il est révérend: c’est un fait.

        Quand vous aurez passé quelques années aux États-Unis, vous pourrez vous poser en spécialiste “d’ophtalmologie” chez les Américains… Pour le moment ce que l’on entend, ce sont les aboiements d’un roquet qui a besoin d’attention, allez-y continuez. Et s’il vous plaît, faites un effort sur la grammaire pour être un peu en adéquation avec le charabia que vous essayez de faire passer.

  2. ( La disparition tragique de la première juge musulmane des Etats-Unis )

    -« Ni les Juifs, ni les Chrétiens,

    -ne seront jamais satisfaits de toi,

    -jusqu’à ce que tu suives leur religion.

    -Dis :

    -« Certes, c’est la direction d’Allâh qui est la vraie direction ».

    -Mais si tu suis leurs passions,

    -après ce que tu as reçu de science,

    -Tu n’auras contre Allâh ni protecteur ni secoureur.».

    -{S. 2 V. 120}.

    http://khadijamine.k.h.pic.centerblog.net/CORAN2V120ET121.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les internautes australiens raillent l’appel au boycott des œufs de Pâques lancé par la sénatrice anti-halal

Port du voile à l’université: la position des différents candidats