in

Des ultras du nationalisme australien déclenchent une violente bagarre lors du “Halal Expo” de Melbourne

Sous un ciel australien en apparence sans nuages, le festival annuel du Halal s’annonçait dimanche sous les meilleurs auspices, les visiteurs, toujours plus nombreux, se pressant en famille vers le centre d’exposition de Melbourne pour prendre part aux festivités de ce grand rendez-vous incontournable de la communauté musulmane, et au-delà.

Le temps était manifestement un peu trop au beau fixe pour les semeurs de troubles du mouvement nationaliste et islamophobe  " le Parti anti-islamique pour la liberté", venus en découdre sur le parvis du parc d’exposition, les visages dissimulés sous des masques de ski et tout de noir vêtus pour mieux effrayer les foules sur leur passage.

Alors que la fête battait son plein dans les allées colorées et animées du « Halal Expo », des heurts ont subitement éclaté à l’extérieur, opposant les brutes épaisses du néo-fascisme australien à des militants anti-fascistes résolus à se mettre en travers de leur route, sous leurs bannières appelant à dire "Stop au racisme maintenant".

Théâtre d’une violente bagarre impliquant une cinquantaine d’activistes des deux camps, l’entrée du centre d’exposition de Melbourne a résonné de mots d'ordre racistes orduriers et tremblé sous les coups échangés, comme l’illustrent les différentes photos prises sur le vif. On remarquera notamment le tee-shirt portant l’odieux slogan « rapefugees » d'un jeune militant islamophobe, dont l’arcade sourcilière est en sang.

  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’appel à l’assassinat des activistes mondiaux de BDS est “dangereux et sans précédent”

Réponse au ramage du Rossignol : « Nègre je suis, Nègre je resterai »