in

Australie: une jeune musulmane choquée par l’inertie générale, après avoir secouru une femme voilée violemment agressée

« Je hais l’islam ! ». Chronique de l’islamophobie tristement ordinaire à Melbourne, en Australie, une femme est entrée dans une rage folle en apercevant samedi dernier, sur le quai de la gare de Westall, une inconnue vêtue d’un hijab s’avancer tranquillement pour prendre son train.

Sous les yeux effarés de Fahima Adan (photo ci-dessus), une jeune femme musulmane de 20 ans, elle aussi voilée, cette véritable furie ne s’est pas contentée d’insulter copieusement sa victime expiatoire et de maudire l’islam à grands cris. Elle s’est littéralement jetée sur elle, en bousculant son jeune enfant qu’elle tenait par la main.

D’abord figée sur place, Fahima Adan n’est pas restée longtemps inerte devant l’effrayant spectacle de ce déchaînement de violence au féminin, mû par un racisme à son paroxysme. N’écoutant que son courage et sa conscience, elle a volé au secours de la malheureuse mère de famille qui était en train de vaciller sous les coups, et de son fils qui assistait impuissant à la scène, recroquevillé dans un coin et tremblant de peur.

Publicité

« Samedi, une folle raciste m’a agressée, ainsi qu’une mère de famille et son enfant, avec une incroyable sauvagerie. J’ai été brutalisée en tentant de protéger cette mère et son enfant, ces deux victimes innocentes, contre cette femme pleine de haine qui s’est acharnée à arracher nos hijabs, en nous étranglant », a-t-elle relaté sur Facebook encore fortement ébranlée et couverte d’ecchymoses, en réalisant avec une profonde amertume qu’elle fut la seule passagère à réagir et agir.

« Cette terrible agression m’a fait ouvrir les yeux sur une réalité tout aussi terrible : personne n’a essayé d’arrêter l’agresseuse à aucun moment, ni de nous porter assistance, alors que nous en aurions eu tellement besoin », a vivement déploré Fahima Adan, avant de conclure avec des bleus à l’âme : « J’ai peur de sortir de chez moi aujourd’hui ».

Selon de récentes informations parues dans la presse australienne, la police, après avoir identifié leur redoutable assaillante, âgée de 39 ans, et l’avoir arrêtée, vient de la libérer sous caution.

Publicité

En Australie, comme ailleurs, l’islamophobie furieuse et violente s’abat principalement sur les femmes dont l’islamité est visible dans l’espace public, à l’aune d’un chiffre qui fait froid dans le dos : elles en sont victimes à 80%.

 

 

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

16 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le mieux que chacun reste dans le respect chez soi. Si vous allez chez autrui ne faites pas les chefs sinon ils vous déteste et vous chasse de chez lui. Reflechisdez on ne s’impose pas chez autrui on doit vivre en harmonie.

  2. Jamais on entend dire qu’une soeur catholique s’est faite agressée.. Pourtant c’est une femme voilée aussi. Dans quel monde vivront nous ??? On a perdu le savoir vivre en communauté où toutes s religions confondues se respectaient.. Dommage sue cela n’existe pratiquement plus.

    • Bonjour,

      A vrai dire, la présence musulmane massive est un phénomène récent en Europe, la dernière fois qu’on vous a vus débarquer ici massivement, ça c’est fini par des siècles d’occupation en Espagne, et, sans le courage que quelques chefs militaires de l’époque, la France aurait connu le même destin!
      Bon ensuite vous nous rendiez visite pendant les Barbaresque, du coup on vous a colonisés, avec plus ou moins de délicatesse, et vous nous avez fort justement virés de chez vous pour… débarquer chez nous (va comprendre???) avec grand renfort de culpabilisation et de misérabilisme.

      Il y a également beaucoup d’agressions de chrétiens dans les pays musulmans ou ils sont encore présents.
      Le savoir vivre implique une convergence, une faculté pour l’un de se voir en l’autre, ou, comme disait Ernest Renan, une nation, c’est un ensemble de gens qui ont envie de vivre ensemble au travers de divers point de repères.
      Sauf que les points de repères sont divergents, que votre présence massive n’a jamais été souhaité par les peuples (par le patronat certes mais pas le peuple), et que plus personne ou presque ne croit que cette aventure finira bien.

      Le truc qui me surprend le plus, c’est que ce genre de choses vous surprenne???

      Cordialement,

  3. Ce n’est pas tant l ‘agresseur qui me dérange, c’est plutôt les personnes qui regardaient impassibles ce triste spectacle sans réagir et c’est là ou l’on comprend que les musulmans du monde n’ont pas compris l’importance de la diabolisation dans les médias occidentaux de l’islam et des musulmans. C’est tout de même étonnant que presque deux milliards de musulmans assis sur les plus grandes ressources mondiales soient si peu prompt à réagir face au calvaire que vivent leur frères et sœurs a travers le monde!!!

  4. Ce n’est pas de l’islamophobie. Cette personne est malade dans sa tête. Et l’islam l’a rendue encore plus malade. Au fond la première victime c’est elle et non la personne en burqa. C’est même la burqa qui l’a aggressée et elle a agi ainsi.

    • Imparable,
      La véritable victime c’est l’agresseur quant au véritable agresseur c’est évidemment la prétendue victime de par son Islam bien sûr mais surtout parce qu’elle a provoqué l’autre avec la véritable muleta rouge du torero que constitue sa burqa. Or de burqa il n’est question nulle part dans l’article, hidjab oui mais pas burqa mais bon on s’en moque hein, c’est un détail, ce qui compte c’est que les coups elle ne les a pas volés.
      Vous êtes très fort, vous devriez enseigner, si si.

      • L’islamophobie n’existe pas vraiment. c’est une particularité musulmane . Au Maghreb ou au moyen Orient on ne connait pas ça. C’est dans l’inconscient des musulmans occidentalisés uniquement.
        J’ai fait plusieurs commentaires mais elles sont toutes censurées. c’est normal ça?

  5. Toujours les même des frustrations quotidienne tout ça pour dire qu’il à des gens qui doivent aller se faire soigné … C’est toujours les même maladies . Islamophobie quant tu nous tient ! L’islam est victime de sont succès malgré les fachos qui prône la haine de l’autre le religieux qui montre le bonne exemple … Drôle époque , à plus .

  6. Le fruit des appels quotidiens à la haine du musulman d’où qu’ils viennent, presse aux ordres, sionistes, riposte ceci celique, affront national et apparentés.
    Tenez bon mes sœurs la promesse de Dieu est vérité, ان وعد الله حق

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Fabienne Doucet

Publicité

Migrants en Algérie : 25 000 personnes expulsées du pays

Selon Richard Labévière, Israël soutient toujours les terroristes de Jabhat al-Nosra