in

Birmanie : 6 700 Rohingyas ont péri en l’espace d’un mois génocidaire

Alors que l’armée birmane, minorant sa répression aoûtienne sanglante contre les Rohingyas, qualifiés outrancièrement de « terroristes », faisait état de 400 morts, une nouvelle comptabilité macabre établie par l’ONG Médecins sans frontières vient contredire la version officielle.

En l’espace d’un mois meurtrier, quasi génocidaire, entre le 25 août et le 25 septembre, la minorité musulmane martyre du Myanmar a vu son cortège de victimes s’allonger tragiquement. Contrairement au recensement sciemment sous-évalué par une Birmanie qui a du sang sur les mains, au moins 6 700 Rohingyas, dont 730 enfants de moins de 5 ans, ont péri dans une offensive militaire menée sans merci dans l’ouest du pays.

« Le nombre de décès est vraisemblablement sous-estimé », a déclaré le Dr Wong de MSF, après avoir interrogé près de 11 000 rescapés de cette communauté apatride décimée, ayant trouvé refuge au Bangladesh voisin. Plus de 640 000 Rohingyas ont fui l’enfer birman au cours d’un été effroyable, victimes d’une « épuration ethnique » qui, longtemps, n’a pas dit son nom, mais que l’ONU, face à une réalité impossible à nier, désigne désormais comme telle.

Les responsables de Médecins sans frontières dépeignent une situation toujours aussi insoutenable. « L’ampleur et la nature des violences mises au jour sont abominables », a commenté, affligé, le Dr Wong, précisant : « Nous avons entendu des personnes raconter que des familles entières avaient péri après que les forces armées les ont enfermées dans leurs maisons avant d’y mettre le feu ».

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On TUE et on VIOLE des musulmans avec LA COMPLICITE DU MONDE ! Le “plus jamais ça ” c’est pour les juifs les chrétiens Les seuls à être bombardés dans le monde Des musulmans extrémistes Les seuls à ne pas être secourus Des victimes musulmanes !! PAUVRE MONDE !!!

    • Vous êtes des sauvages, et vous périrez en sauvages. Et parler de futilité des prières quand vous adressez les vôtres à vos ancêtres ou à des statues d’un obèse que vous sculptez vous même, vous rend encore plus ridicule.

      Vous croyez en la réincarnation, vous allez être extrêmement déçu.

    • Depuis le 25 août, 123.000 Rohingyas ont dû fuir la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh. Ceux qui sont partis s’abriter en Inde revivent le même cauchemar. Là-bas, les nationalistes hindous leur ont retiré leurs papiers de réfugiés et menacent de les renvoyer vers une mort certaine. Le plus triste est peut-être le silence assourdissant d’Aung San Suu Kyi. Ce visage mondialement célèbre de l’opposition Birmane, prix Nobel de la paix, devenue l’équivalent de Première ministre, se tait pour ménager ses nouveaux rapports avec la junte et la timide politique d’ouverture. Déshonorant et risqué. Chaque fois que les humanistes se taisent, les semeurs de haine récoltent.

  2. Les rohingyas sont victimes du silence ASSOURDISSANT de leurs voisins musulmans , victimes des ONG muettes ,victimes de l aveuglement de l ONU. Qui s interesse à ces pauvres bougres ? Nous preferons attendre le classico Espagnol, les soirees dansantes avec cheb Khaled ON VA DANSER …C EST LA VIE. Une chose est sure nous payerons notre indifference devantLE TOUT PUISSANT ici bas et dans l audela.

  3. Triste monde ! Heureusement que cette vie est éphémère. Pauvres Rohingyas et opprimés. “Pauvres oppresseurs”. le Jour où ils n’auront aucun secoureur contre le Tout Puissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sagesses d’islam: “Il faut d’abord trouver pour chercher”

Arabie saoudite: John Travolta reçu en guest-star à l’occasion de la réouverture des salles de cinéma