in

Algérie : une élection présidentielle surréaliste

Publicité

35 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Souareba. Je vois que vous voulez me titiller avec la PMA, la GPA et l’avortement. Je ne répondrai pas bien sûr à la provocation d’un obscurantiste forcené comme vous. N’oubliez pas que je défends une culture de mort. 😉

    • Je suis en pleine écriture de mon article sur le grand remplacement
      Je parle de vous !
      Bientôt a paraître ! Inchallah lol
      Je sais que je suis en retard lol
      Le plus long, ce n’est pas d’avoir l’idée mais de rendre l’idée acceptable, donc en prouvant, en détaillant la chaîne logique,…

      • Vous parlez de moi dans votre article sur le grand remplacement ?! Bon …
        Si vous arriviez à être synthétique et simple dans le style, ça m’arrangerait. Je lis en diagonal les articles à rallonge, je dois vous l’avouer. En général il n’y a que quelques idées sur lesquelles il vaut la peine de s’attarder. Bon courage pour finaliser.

        • ma vision de la pensée philosophique oblige généralement à une certaine longueur sans quoi je ne traite pas totalement du sujet (et laisser des points non traités me paraît être l’oeuvre d’un esprit incapable ou au moins être un travail bâclé).
          il est regrettable que de nos jours, ce soit la pensée twitter qui prédomine, à savoir 140 (ou 280) caractères et bim.
          je suis sûr que beaucoup des articles à audience de oumma n’ont jamais été entièrement lus par beaucoup qui ne font que se contenter le titre et s’il leur plaît, le partagent lol.

  2. @Souareba. Encore une fois d’accord. La colonisation européenne a été une période contrastée. Personnellement je suis contre toute colonisation. Mais d’un autre côté, force est de constater qu’il y a eu des colonisations qui se sont transformées en réussite à certaines époques avec précisément les conditions que vous énoncez, notamment l’égalité des colonisateurs et des colonisés à travers le mélange des cultures qui gomme les différences et se traduit in fine par un véritable enrichissement. Mais encore faut-il peut-être que les cultures ne soient pas trop éloignées au départ. La France s’est ainsi édifiée sur plusieurs vagues de colonisation et je ne parle pas de migration. Citons les romains puis les francs. Il en est de même pour les pays du Maghreb au moment de l’âge d’or de l’islam avec la colonisation des arabo musulmans.

    • je suis évidemment aussi contre le principe de colonisation.
      mais maintenant que la chose a été faite, je me dis qu’il eût mieux valu cette “Union” que l’état présent.
      et puis, in fine, on parvient toujours à un nivellement des différences culturelles, proches ou non. il me suffit de voir ce qui s’est produit en Amérique latine, par exemple, qui étaient physiquement, culturellement, religieusement différents des Espagnols et Portugais. alors que l’Europe chrétienne et le monde musulman reposent encore sur les mêmes fondements, faisant que le musulman peut défiler avec le catholique à dénoncer la PMA, la GPA, l’avortement même. 😉

      • “il faudrait parler de la chose de façon dépassionnée”, pfffffiou, alors là bon courage! Sur ce sujet, ça part toujours en n’importe quoi, agressivité, insulte…etc

  3. @ dias – votre message du 19 novembre 2019 à 8 h 35 min
    Je n’ai pas envie de la défendre spécifiquement. Ce qui me pose question c’est l’apparente impossibilité des musulmans vivant en France à (di)gérer la liberté d’expression s’exprimant à l’encontre de leur religion. Dans l’histoire de ce pays, c’est depuis le Moyen-Âge, puis la Renaissance, puis les Lumières et la Révolution qu’abondent les sarcasmes contre les pouvoirs religieux et royaux …

    Vous avez sans doute remarqué que la justice en France acceptait toutes les formes d’expression, même les plus outrancières, si elles ne tombent pas spécifiquement sous le coup d’une loi. La limite à ne pas franchir, c’est l’appel à la haine contre une personne ou des groupes.
    En France, c’est comme ça. Faudra s’y faire.
    Dire à quelqu’un ou à un groupe qu’on ne les aime pas parce que, c’est un droit. Appeler à les harceler ou les punir, c’est un délit.
    Booba a franchi la limite.

    Les musulmans ont l’épiderme trop sensible. Il n’y a pas qu’eux qui sont sur les réseaux sociaux ou forums ou sites internet l’objet systématique de critiques souvent injustifiées (les profs, les fonctionnaires, les catholiques, la SNCF, les juifs, la justice, la droite, la gauche, les partis et hommes politiques etc.)
    Faut faire avec.

    Sur ce site j’ai l’impression qu’ils sont obsédés par la moindre critique ou agression, obsédés par Zemmour ou Finky, (ou BHL ou autres) au point – et c’est cela qui est regrettable – de ne pas se rendre compte que, malgré les médias qui les invitent parce que ça fait du spectacle, les Français ordinaires ne sont pas dupes.
    Votre indignation se comprend, elle est légitime. Mais, surjouée par certains leadeurs musulmans ou politiques elle contribue à donner aux propos ou actes agressifs ou délictueux un impact inespéré dans les médias.

    Le succès de votre manif et le flop de l’autre sont une preuve imparable que les esprits tordus ne sont pas majoritaires…

  4. Ceux qui disent que la majorité du peuple est contre le vote seront humiliés le 12/12 parce que ce jour là l’Algérie silencieuse fera entendre sa voix.

  5. Il faut toujours parler aux vrais Algériens, surtout ceux immigrés ici alors qu’étant nés là-bas.
    Si ils sont venus, c’est pas manque cruel d’opportunités et mensonges industriels du FLN.
    A la question : “si l’Algérie était demeurée française, la situation aurait-elle été préférable ?” J’ai toujours entendu un oui d’évidence absolue.
    On a pareil en toute l’Afrique quasiment.

    • Bonjour Soureba,
      peut être, même si je doute. Mais la situation coloniale n’étais pas tenable intellectuellement parlant, les Algériens, Ivoiriens ou Gabonais(…) ne peuvent pas être vu comme des enfants, ou des “sujets”. Je pense que sur le long terme (60ans c’est peu) tout ces pays seront gagnant. Chacun doit être en mesure de s’administré, et cela responsabilise et au finale crée des citoyens.

      • bonjour dubitatif,
        en tout cas, je jure avoir eu cette discussion avec de nombreux Algériens et ils m’ont tenu ce même discours. Dieu est Témoin !
        il y en a un qui m’avait particulièrement marqué. il était titulaire d’un master algérien en anglais, langue qu’il maitrisait à la perfection. il a du fuir l’Algérie pour la France et se retrouve épaviste. en prenant ma voiture, nous avons sympathisé et il m’a un peu raconté son parcours.
        bien entendu, il eût fallu un rééquilibrage clair de la relation.
        mais au moins, la France n’aurait pris les ressources sans en contrepartie donner ce dont ces territoires manquent cruellement, à savoir des infrastructures, etc. que seul un capital développé peut fournir.
        quand la France quitte l’Algérie, elle y laisse des ports, des autoroutes, etc. je ne dis pas qu’avant, il n’y avait rien ; je dis que la modernisation est évidemment venue de la France.
        mais si certains pensent qu’il y a moyen de se développer autrement, je ne demande qu’à voir. et si en soixante ans, il n’y a rien ou presque, on a sûrement déjà la réponse.

        • Oui mais vous savez bien que si on évoque le sujet de cette manière on vous accusera de vanter les “bienfaits” de la colonisation. Je ne doute pas que l’on trouvera quelque chose dans le répertoire de la novlangue pour exprimer votre idée. 😉

          • oui..
            il faudrait parler de la chose de façon dépassionnée, et si on peut le faire avec beaucoup (tunisiens, maliens, ivoiriens, etc.), c’est avec quelques Franco-algériens en France que je rencontre le plus de problèmes.

            bien entendu qu’il y a eu des points ÉVIDEMMENT négatifs (assassinats, massacres, asservissements, etc.) mais pas que. et il aurait été préférable, à mon sens, d’avoir une relation d’égaux à égaux dans une sorte d’Union française plutôt que la situation actuelle qui voit les forces vives de ces pays les fuir pour la France.

  6. Peu importe que Zineb ait tort ou raison.
    Le vrai sujet est ailleurs. On parle d’appel au meurtre, non assumé. L’exécution de la sentence est déléguée à Al Qaida. Ca nous rappelle bien sur la fatwa contre Charb. D’abord, le procès, avec les FM en tête de liste des plaignants, puis l’incendie des locaux, puis l’assassinat des journalistes. Mais les FM n’y sont pour rien. Comme en Corse, où on distingue les officiels des terroristes. Défense de rire.

  7. Il faut se rendre à l’évidence, le pays ne peut continuer ainsi. On a un pouvoir transitoire non légitime, hors constitution depuis le 11.07.2019. Bref un vide constitutionnel.
    Les gens qui manifestent proposent des trucs écrits sur des cartons pendant les manifs, mais rien de concret, juste un défouloir, c’est à celui qui trouvera le slogan qui fera le buzz sur les réseaux sociaux. Aucune personnalité ne sort du lot. Pendant ce temps là le pays coule de jour en jour économiquement. Que faire ?
    Gaïd Salah impose des élections le 12.12.2019, personne n’avait été interdit, tout le monde pouvait prendre un dossier de candidature. Comme le hirak n’a aucun représentant, forcément personne ne s’est présenté, on se contente juste de crier au boycott. Beaucoup de partis ont suivi ce mouvement de boycott. Il y a une commission indépendante qui gère cette élection, ce n’est plus le ministère de l’intérieur, il aurait fallu donner sa chance au lieu de crier au loup tout de suite.
    Le problème est que les partis politiques ne connaissent pas vraiment leur taux de popularité, car les études d’opinion dans ce domaine n’existent pas trop en Algérie, de ce fait chacun a peur de ce qu’il va découvrir le soir du premier tour. C’est un manque de courage et c’est aussi un moyen pour maintenir la crise même dans le cas où les élections ne seraient pas entachées d’irrégularité, on parlera alors du faible taux de participation et on criera à l’illégitimité du président élu pour cette seule raison.
    Bref on a deux camps qui s’ignorent complètement et sont même prêts à en venir aux mains, le hirak et ceux qui manifestent du côté de Gaïd Salah.
    Autre chose qui me parait dangereux, c’est la fermeture récente du champ médiatique au hirak aussi bien sur les médias lourds de l’état que la pression exercée sur les groupes privés. Ce qui fait que les manifs du vendredi n’existent plus à la télévision, sauf bien sur la propagande ridicule à la sauce soviétique pro-élections à la TV publique, bref ça fait tout juste pitié.

  8. Il serait temps que la population algérienne trouve une solution. Personne ne va la trouver à sa place.
    Il reste la solution classique : accuser l’ennemi extérieur de ses propres faiblesses.
    Ce qui fait que dans cinquante ans voire plus, on en sera toujours au même point.
    En fait, ce ne sont pas les oummanautes qui vont parler à la place des vrais Algériens. C’est à eux de trouver. Pour l’instant : l’armée laisse faire, ce qui dans un pays arabe est rare…

  9. Ça m’a l’air encore mal barré cette histoire. Bien entendu les algériens ne tenteront pas de traverser la Méditerranée et se battront pour instaurer un régime qui leur convienne car ils aiment leur pays. Il est temps en effet qu’ils réalisent que sans eux leur pays n’a aucun avenir et que personne ne fera le job à leur place.

  10. Tout le monde sait à quoi mène “La Démocratie à l’Occidentale” Nous avons vu les résultats En Irak en Libye et dernièrement en Bolivie Surtout ne pas oublier la Yougoslavie et le Soudan comment ces pays ont été diviser et émietté (Selon le principe Diviser pour régner) Les dernières manifestations des masses populaires par la réclamations des élections et surtout réclamant et exigeant la stabilité Le Chaos promis par la démocratie les masses populaire le rejette comme ils rejettent le retour aux années de terrorisme La volonté du Peuple se voit dans les différents discours des candidats

    • La démocratie ça veut dire demos cratos POUVOIR AU PEUPLE donc soit tu piges rien soit t’es un fils de militaire, si tu veux appliquer la démocratie dans n’importe quel pays rien de plus simple le RIC (referendum populaire) et tu laisses les citoyens choisir son représentant comme il l’entend islamiste, sioniste renégat vendeur de cacahuètes on s’en fout si le peuple le décide ça s’appelle la démocratie, l’inverse comme il est en train de se passer en Algérie c’est de la DICTATURE, personne ne veut de ces 5 vieillards grabatards mise à part une petit classe de bourgeois et de fils de militaire on sait pour qui ils bossent ceux là pas besoin de vous faire un dessin.

      • Je propose qu’on laisse le peuple décider d’une personne politique qui pourrait réellement les représenter par des élections libres et la majorité tranchera point à la ligne, ces 5 candidats sont imposés par le pouvoir ils sont tous de mèche, que voulez vous pour l’Algérie un autre septennat dirigés par des militaires à rien foutre à part acheter de la camelote aux chinois et des armes aux russes, rien n’avance depuis 1962 à un moment donné faut faire le reset comme on dit. Il faut RESET cette classe politique ça urge !

      • dubitatif,
        Voici le problème :

        La république en France signifie droit, liberté, justice, respect de l’autre.

        La république en Algérie signifie pouvoir militaire, géstapo, justice du téléphone, journalisme tiroir caisse, économie esclave maître

        Pourquoi,

        Il n y a qu’un seul régime qui conviendrait à l’Algérie, c’est le régime dicté par le peuple.
        L’Algérie a mare d’être un satellite.

        • je posai la question à Zyriab, au vu de sa dénonciation de la démocratie. Car lorsque l’on dénonce un système, il toujours bon d’en proposer un autre. et si l’on veut un “régime dicté par le peuple” je ne voie pas de système plus opérationnel que la démocratie représentative, avec tout les défaut (nombreux) qu’il possède. C’est un système qui s’est adapté à tout les continents, et qui est adaptable au différence culturel. Mais si qq à mieux à proposer, il faut le faire.

          • dubitatif

            Il y a un problème,
            Au nom de quel raison, vous donnez à la démocratie un caractère universel.

            Si démocratie veut dire dieu sous la religion des hommes, non merci.

            Si démocratie veut dire cadrer l’islam par la pensée humaine, non merci.

            Si démocratie veut dire destruction de la famille , l’individu devient la cellule élémentaire, non merci.

            Si démocratie veut dire que la vie est une fin en soi, non merci.

            Dans l’islam, c’est le pouvoir qui appelle l’homme, ce n’est pas l’homme qui cherche le pouvoir.

        • @water, je ne peu poster sous votre com, donc je le fait ici.
          personnellement, je ne veux donner aucun caractère universel à la démocratie, je constate simplement que lorsque les peuples ont le choix, c’est le système politique qu’ils “essayent” de mettre en place. Et cela, même si c’est un système faillible, capable de dérive divers…le problème, c’est que l’on a pas encore inventer mieux (ou moins pire…). Mais la représentation des peuples, en démocratie, peux exprimer des facettes bien différente grâce à la constitution spécifique (et adaptable) à beaucoup de pays et culture.
          vous même préfère vous vivre ici, en France? ou sous une dictature?

  11. Huit mois de marches pacifiques dans tout le pays, les mêmes paroles qui se répètent partout dans le pays,
    Les généraux à la poubelle, abat les serpents ( service dit secret).
    Etat civil, non une caserne.
    Période transitoire.
    Application de l’isolation politique.

    La marche à ses limites, le pouvoir cherche la confrontation.

    L’Elysée et la maison dite blanche n’ont que deux plans en tète,
    – Changement dans la continuité de l’état militaro policier.
    – Confrontation peuple pouvoir militaire et intervention extérieure.

    La France officielle et la maison dite blanche restent basiques dans leur réflexions. Tant mieux.

    Gaid Salah sera peut être sacrifié, mais la Gestapo restera.

  12. 5 candidats tous plus de 60 ans et ayant tous travaillés pour le FLN et Bouteflika, quelle démocratie ! La France, compte tenu des futurs résultats électoraux en Algérie préparez vous à recevoir une vague importante de migrants algériens ces trois prochaines années.

  13. Oumma, voici un article que vous pouvez traiter, si vous le désirez.

    Les Républicains ouvrent une cagnotte pour soutenir la journaliste Zineb El Rhazoui

    Par L’Obs avec AFP
    Publié le 15 novembre 2019 à 17h38

    Le patron des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau a lancé vendredi 15 novembre une cagnotte de soutien à l’ex-journaliste de « Charlie Hebdo » Zineb El Rhazoui, critique virulente de l’islamisme au coeur d’une récente polémique sur les réseaux sociaux.

    « En accord avec Zineb El Rhazoui qui doit faire face à de lourdes charges pour poursuivre en justice ceux qui la menacent, nous lançons avec la sénatrice Jacqueline Eustache-Brinio une cagnotte pour la soutenir. Merci à ceux qui pourront l’aider dans ce combat », a affirmé Bruno Retailleau sur Twitter.

    La cagnotte postée sur le site leetchi par Bruno Retailleau et sa collègue du Val d’Oise avait recueilli près de 7 900 euros à 17h30.
    Son « combat contre le totalitarisme islamiste » a « un coût énorme »

    Zineb El Rhazoui, qui vit sous protection policière permanente, tient un discours radicalement critique sur l’islam qui lui a valu de multiples menaces de mort. Son « combat de chaque instant contre le totalitarisme islamiste » a « un coût énorme », affirment les deux sénateurs.

    En effet, la journaliste « poursuit en justice, autant qu’il est possible, ceux qui la menacent », ajoutent-ils, en rappelant « les centaines de messages haineux et dégradants » que lui envoient sur les réseaux sociaux « les islamistes et leurs hordes de fanatiques ».

    Pour les deux sénateurs, « l’islam politique lance un défi permanent aux fondements même de notre pacte républicain. Nous ne pouvons nous permettre de transiger ou de nous en accommoder ».

    Zineb El Rhazoui s’est retrouvée au cœur d’une vive polémique après avoir affirmé sur CNews, à propos des affrontements survenus fin octobre à Mantes-la-Jolie, qu’« il faut que la police tire à balles réelles dans ces cas-là ». Le rappeur Booba a ensuite posté un message sur Instagram assorti du mot-dièse #punissonsla, et la Ligue des droits de l’homme a saisi le CSA et le procureur de la République.

    • Un peu de recul

      Zineb El Rhazoui a commis une grosse maladresse. Mais elle évoquait la légitime défense. Quoi qu’il en soit du “ressenti”, sur le plan strictement juridique il s’agit de liberté d’expression.

      Booba a commis une faute.
      L’incitation à la haine contre une personne est un délit. Qui est, normalement, puni par la loi.

      • un peu de lecture entre les lignes

        Elle n’évoquait pas la légitime défense, puisqu’elle suggère de se référer aux pratiques de la police Américaine dans les banlieues. Connaissant, les bavures à répétitions de la police Américaine, envers les minorités afro-américain et latino-américain, permettez moi de douter de sa maladresse. Et l’incitation à la haine envers d’un groupe ethnique est aussi puni par la loi.

    • Dias,
      Merci de l’info.
      De plus en plus de ridicule chez les Républicains !
      C’est pas l’Islam politique dont s’agit mais c’est la politique sur le dos de l’Islam !
      Nuance !
      S’il voulait vraiment du bien à Zineb El Rhazoui et le bien de la République autant se cotiser pour lui offrir un séjour en thalasso … Zen …
      Nous lui demandons sereinement la « dés-hytérislamisation » de ses discours haineux… Ou alors visiblement elle souffre de « Zhémour-oïdes » qui la font s’emporter (c’est mauvais pour les rides ma chérie)…
      La sur-enchère médiatique de la spirale de la haine ne fait pas les jours heureux d’une République !
      What else !

      • Loulou1,
        J’aurais préféré que Oumma, traite le sujet à part…….

        Malheureusement, l’islamophobie est devenu un ascenseur social pour les personnes en manques de notoriété et comme disent certains, si nous leurs retirons le voile, l’islam, ils ne leurs resteraient plus que la météo.
        Aujourd’hui, ce ne sont plus des dérapages, comme certains laissent à penser, mais des attaques en règles, des actes d’agressions contre les musulmans. Je ne sais pas comment cela va se terminer, et connaissant un peu l’historique des ses 100 dernières années de l’Europe !!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’Iran s’enflamme sur le prix de l’essence

L’hiver vient…