in

300 000 personnes ont signé une pétition demandant le retrait du prix Nobel de la paix à Aung San Suu Kyi

Plus de 300 000 personnes ont signé ce texte dénonçant l’attitude d’Aung San Suu Kyi dans la persécution de la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie. 

Les critiques se multiplient contre Aung San Suu Kyi, la chef du gouvernement birman. Une pétition demandant le retrait du Prix nobel de la Paix, qui lui a été attribué en 1991 pour son combat contre la junte militaire, a déjà recueilli plus de 330 000 signatures rapporte Le Parisien. Ce n’est pas la première fois qu’un tel texte circule mais il rencontre plus d’échos ces jours-ci avec l’intensification des critiques internationales contre celle qu’on appelait «The Lady» et qui est aujourd’hui ministre des Affaires étrangères, conseillère spéciale de l’Etat et porte-parole de la présidence. Mardi, un éditorialiste du journal britannique The Guardian a également demandé le retrait du prix Nobel.
Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La transformation d’une ancienne mosquée ottomane en bar de nuit choque les musulmans de Bulgarie

Eric Nauleau: « Quand le persécuté est de confession musulmane, les gens s’en foutent. »