in

Une publicité “Spécial Ramadan” met les nerfs à vif d’un élu local de Nîmes

En France, à l’approche du Ramadan, seules les grandes enseignes se mettent volontiers à l’heure de ce mois béni aux multiples bienfaits, et l’on assiste alors à un contraste saisissant : le business est remarquablement islamophile, tandis que la classe politique, et notamment la droite, se cabre dans une frilosité toute politicienne et redouble d’islamophobie.

Le Ramadan 2012 fut, hélas, riche en dérapages verbaux, le pain au chocolat de Copé restant encore dans les mémoires et sur l’estomac de la communauté musulmane, mais aussi en blâmes suivis de mises à l’écart injustes, frappant notamment de jeunes animateurs de colonies de vacances dont le seul tort était de parvenir à concilier le rituel du jeûne et leur activité estivale, avec un grand sens du devoir et de la responsabilité.

La célébration du Ramadan 2013 échappera-elle à ce climat délétère qui empoisonne la France du vivre-ensemble ? A lire récemment la page Facebook du conseiller général UMP de Nîmes, Laurent Burgoa, le bal des hostilités est de nouveau ouvert, au point de faire réagir le Nîmois Abdallah Zekri, président de l’observatoire des actes islamophobes au sein du CFCM, qui s’est aussitôt tourné vers son avocate afin de savoir si des poursuites pour incitation à la haine raciale étaient envisageables.

Voici les quelques lignes édifiantes, qui se sont volatilisées depuis, écrites sous la plume acide d’un élu local entré lui aussi en croisade contre l’islam, sans aucun respect pour son mois le plus sacré d’entre tous. Là encore, la deuxième religion de France a le triste privilège d’être méprisée et dénigrée sans aucune trêve, ce qui serait proprement impensable pour les autres religions.

A côté d’une affiche « Spécial « Ramadam » de Carrefour », Laurent Burgoa s’insurgeait : "Notre république est-elle toujours laïque?  Tout fout le camp !!!", poursuivant : "Nous, élus républicains devons maintenir que la France soit une République laïque et combattre les communautarismes d’où qu’ils viennent!!!", avant de conclure : "La France est un pays d’origine chrétienne mais notre République est laïque. Si cela ne plait pas à certaines personnes, ils peuvent choisir un autre pays". 

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Estrosi tire à boulets rouges sur l’islam et les Roms

Pour comprendre la crise égyptienne