in ,

Un député sikh encensé pour avoir rétorqué à un islamophobe : “Vous n’avez aucune place au Canada !”

Dans la région des grands lacs, coiffé de son turban et portant une barbe fournie qui le distinguent de ses pairs, Gurratan Singh, un parlementaire d’origine sikhe, est le nouveau visage du multiculturalisme canadien dans le temple législatif.

Depuis 2018, fort de la confiance des électeurs de la circonscription de Brampton-Est, il est entré par la grande porte dans l’histoire de la politique nationale, siégeant à l’Assemblée sous les couleurs du Nouveau Parti Démocratique de l’Ontario (NPDO), dont il est devenu l’une des figures marquantes.

Ce tribun hors pair qui galvanise les foules, mais pas à grand renfort de promesses qui s’envolent, est en train d’imprimer son empreinte singulière sur son mandat. Un premier mandat, placé sous le signe de la fidélité aux engagements pris devant ses concitoyens et de l’éradication de l’hydre hideuse du racisme, qui cristallise bien des espoirs à Toronto et sa région.

Publicité

Alors que la cote de popularité de Gurratan Singh est sur la courbe ascendante depuis plusieurs mois, elle a carrément grimpé en flèche dimanche dernier, au cours de la célébration de la MuslimFest !

Apostrophé par un sombre individu, venu jouer les fauteurs de troubles lors du plus grand festival musulman d’Amérique du Nord, dont il apprendra plus tard qu’il n’était autre que Stephen Garvey, le leader ultra-nationaliste d’un parti fédéral anti-islam et anti-immigration, le député sikh ne s’est pas démonté. Il lui a magistralement cloué le bec.

« Vous n’avez aucune place au Canada ! Je condamne votre racisme », a aussitôt rétorqué de manière cinglante Gurrantan Singh, tandis que son interlocuteur fulminait de plus belle : « Je ne suis pas raciste ! Et la charia, et l’islam politique ? Je dirai ce que je veux, vous ne me ferez pas taire ».

« Je ne répondrai jamais à un islamophobe qui m’interpelle que je ne suis pas musulman. Jamais de la vie ! », s’est emporté le parlementaire sikh en lui faisant face. « Au lieu de cela, je continuerai à dire haut et fort que je serai toujours aux côtés de mes frères et sœurs musulmans et que je me dresserai toujours contre la haine, quelle que soit la forme qu’elle prend », a-t-il martelé.

Devant la presse locale, il soupirera un peu plus tard, visiblement affecté par l’incident : « C’est vraiment triste et décourageant de voir un événement aussi festif et magnifiquement inclusif qu’est la Muslimfest, gâché par un raciste primaire qui ne poursuit qu’un seul objectif : semer la discorde et le chaos ».

Publicité

Dans les heures qui ont suivi, sur des réseaux sociaux en ébullition, Gurrantan Singh a pu heureusement trouver du réconfort auprès de centaines d’internautes canadiens. Ceux-ci l’ont non seulement encensé, mais l’ont aussi rassuré sur leur attachement aux valeurs essentielles qui font du pays de l’érable une terre où il fait encore bon vivre : la tolérance, l’équité, l’inclusion et la concorde.

Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Deférlement de propos haineux sur un sujet qui montre un homme faire preuve d’ouverture et de solidarité.
    Ce qui est intéressant c’est que la haine vient aussi bien de ceux qui méprisent les juifs, les occidentaux de manière générale et sans discernement… que ceux qui méprisent les musulmans, le multiculturalisme… comme quoi les fascisants de tout bord se retrouvent, au final.
    Bravo à cet Homme, ça serait bien qu’il y ai plus de gens comme lui dans la communauté musulmane, qui puissent par exemple remettre à leur place des antisémites sans sourciller.
    Quant aux prêcheurs de haine présents sur site, que Dieu apaise et ouvre vos coeurs et ouvre vos esprits, et c’est sincère.

  2. Vous laissez zarathousta salir et insulter les musulmans il a carrément la haine il reprend les délires de la atmosphère et vous le publiez, moi qui suis musulman vous postez jamais mes commentaires .oumma qui êtes êtes-vous, qui se cache derrière l’écran?

  3. Zarathoustra bengourion

    Le petit sayan juif qui vient donner des leçons de moral en stigmatisant le sikh canadien mais surtout pas le raciste blanc… Entre charogne puant on se soude les coudes, n’est ce pas.

    Mais vient pas après nous saouler avec ta shoa et que ton grand père a trop souffert avec les nazis, blablabla… quand toi même tu soutiens le racisme d’état tel au sionistan, allez dégage troll qui squatte le site h24

      • Zarathoustra

        Reconnais que tu es un menteur.
        Tu as honte d’être juif, c’est ça ?
        Pourtant Maurice a raison, pour un non juif non sioniste qui défend le régime juif nazi (tes nombreux commentaires pro sioniste le prouve) , t’es peu crédible.
        Donc c’est plutôt à toi de te repentir

  4. Le Canada est un état colon et de fils de bouseux européens fils de prostitués et de vendables, on envoyé les pires salopards sur ces terres pour dégommer du “petit nègres” c’est à dire les indiens d’Amériques, je vois pas ce que les musulmans pieux foutent sur cette terre de vandales de bouseux et de colons, ce pays me fait penser à Israel tfou.

  5. Le type a l’air de maîtriser l’histoire de son pays d’origine. Je ne parle même pas de la période du VIIeme siècle au XVIIeme siècle. Juste de ce qui est passé au moment de l’indépendance des Indes, partitionnées pour raison d’incompatibilité entre musulmans et hindous. Et sitôt constitué, le Pakistan n’a rien trouvé de mieux à faire que de tenter d’annexer le Cachemire dirigé par un prince sikh, déclenchant la première guerre indopakistanaise. Et aux dernières nouvelles ça ne s’est pas arrangé.
    En fait le type est né au Canada et n’a sans doute jamais mis les pieds en Inde. Mais il est fier d’arborer son turban et de promouvoir le multiculturalisme. Nos pauvres cousins canadiens sont mal barrés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

N’Golo Kanté comble de bonheur l’un de ses fans en assistant au mariage de sa fille

Erdogan veut pouvoir acquérir l’arme atomique