in

Racisme : Les préjugés ont reculé en 2020 mais les actes anti-musulmans ont bondi de 52 %, révèle un rapport

 La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) publie ce jeudi son rapport annuel sur la lutte contre le racisme.

(…)

« Contrairement aux années précédentes et en raison du contexte sanitaire, nous n’avons pu réaliser le sondage en face-à-face pour établir l’indice de tolérance que nous mesurons depuis trente ans. Mais les résultats de ce sondage en ligne comparé à celui de 2019 montrent la même évolution : il y a un lent et continu recul des préjugés en France », précise Nonna Mayer, directrice de recherche émérite du CNRS au Centre d’études européennes et de politique comparée (CEE) de Sciences Po.

Publicité
Publicité
Publicité

Pour la chercheuse, le renouvellement générationnel, la hausse du niveau d’études, la diversité croissante de la société française et le poids de l’Histoire participent à ce recul : « Les opinions recueillies nous renseignent sur ce qui, aux yeux des sondés, apparaît permis ou défendu, sur les normes en vigueur dans la société. Or la norme antiraciste s’est imposée dans toutes les démocraties occidentales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, après l’Holocauste. C’est ce qui explique cette progression de la tolérance déclarée à l’égard des minorités. »

(…)

Ce bilan positif est toutefois terni par la hausse très importante, cette année encore, des faits racistes visant la communauté musulmane. Contenus pendant le confinement strict imposé entre mars et mai 2020, ils ont bondi de 40 % au dernier trimestre de l’année et ont augmenté de 52 % sur l’ensemble de l’année écoulée. Au total, ces actes islamophobes – principalement des menaces, précise la CNCDH – représentent 16 % de l’ensemble des faits racistes relevés par le ministère de l’Intérieur, contre 8 % en 2019.

Publicité
Publicité
Publicité

Pour les chercheurs de la Commission, ce phénomène peut s’analyser « dans un contexte favorisant […] une stigmatisation des musulmans : forte dénonciation du « séparatisme » à partir du mois de septembre et retombées du meurtre de Samuel Paty à partir de la fin du mois d’octobre. » « La plus grande attention devra être portée à l’évolution qui sera enregistrée en 2021 », conclut le rapport.

20 minutes

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Algérie : les flammes ravagent la wilaya de Khenchela

Ach-Charif al-Idrissi, concepteur de la première carte du monde