in

La fabuleuse histoire d’un vieil arménien qui a frôlé 7 fois la mort, avant d’embrasser l’islam

Animateur vedette de la web-émission « The Deen Show », conçue par des Américains musulmans pour des musulmans et des non musulmans, afin de dissiper les idées fausses sur l’islam et transmettre son vrai message, Eddie a choisi de braquer sa caméra sur un vieil homme attachant, fasciné par son histoire personnelle qui l’a conduit aux portes de la mort, avant de se convertir à l’islam.

C’est en 2016 que cet Arménien, prénommé Tony, a prononcé la Shahada. Elevé dans la pure tradition chrétienne chez lui, dans sa terre natale, avant de débarquer en famille aux Etats-Unis, il a grandi entouré d’amis musulmans qu’il a toujours considérés comme ses frères, se sentant de fortes affinités avec eux.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il a frôlé la mort à sept reprises, après avoir été foudroyé par des crises cardiaques massives, et fait partie des rares personnes qui ont fait une expérience des plus singulières et troublantes : l’expérience de la mort imminente.

Véritable miraculé, il s’est nourri de cette expérience aux frontières de l’au-delà pour franchir le pas et n’écouter que ce que lui dictait son coeur : il s’est converti à l’islam, aidé en cela par son frère musulman avec lequel il est lié par une amitié indéfectible depuis 2013 (celui-ci apparaît le premier à l’écran).

Publicité

« En marchant sur les pas de Jésus, Moïse et Abraham, vous êtes revenu en réalité à l’islam, c’est un retour aux sources », précise Eddie en se tournant vers Tony qui acquiesce ( vers 2’17).

« Si vous aviez des conseils à donner aux personnes qui se trouvent coincées entre deux mondes et sont abreuvées d’idées fausses sur l’islam, quels seraient-ils ? », demande Eddie d’abord à Tony, puis à son frère musulman. « J’ai eu de la chance, car tous mes amis étaient musulmans. Je me suis toujours senti bien avec eux », a répondu le vieil homme qui a été fragilisé par sa dernière attaque. « Soyez de bonnes personnes, allez à la mosquée régulièrement », a-t-il recommandé.

« Je conseillerais vivement aux gens de faire des recherches par eux-mêmes, d’ouvrir un Coran ou un livre traitant de l’islam, et surtout de chercher à s’informer auprès des personnes qui connaissent vraiment l’islam. Il ne faut pas se fier à ce que propagent les médias », a insisté pour sa part son frère musulman, avant de renchérir : « Parce que l’islam est un mode de vie accessible à tous, qui a traversé les époques. J’encourage vraiment à ne pas se laisser influencer par la propagande des médias ».

Puis, évoquant le parcours de Tony, il a souligné : « Il a toujours vécu entouré de musulmans. Ils l’ont tous traité comme un frère, avec un grand respect, alors qu’il était d’une autre foi. Il ne s’est jamais senti rejeté ou détesté. Il se sentait même mieux avec eux qu’avec sa propre communauté de foi. Quand il est arrivé en Amérique, il a recherché la présence de musulmans, car il se sentait en osmose avec eux », a-t-il relaté. Et de poursuivre : « Il n’a jamais été trahi par les musulmans, et après avoir été si près de la mort, il a estimé qu’une seconde chance lui avait été offerte et il a voulu se convertir à l’islam ».

Publicité

« Personne ne m’a forcé à devenir musulman, personne n’a même jamais mentionné quoi que ce soit à ce sujet », affirme Tony à la fin du reportage, tordant ainsi le cou au préjugé très largement répandu selon lequel les musulmans sont tous des prosélytes en puissance.

Fabuleuse et riche d’enseignements, l’histoire personnelle de ce vieil arménien en témoigne : les musulmans ne dérogeraient pour rien au monde à l’un des préceptes fondamentaux de l’islam « Nulle contrainte en religion ».

Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Tôt ou tard les bonnes personnes sont guidés vers l’islam quelques soit leurs passé leurs péchés seul compte la pureté de leurs coeurs ! !
    Puisse Dieu nous guider tous amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Affaire Ramadan : la demande d’annulation de ses mises en examen pour “viol” examinée aujourd’hui par la justice

Critique des « nouvelles » lectures « critiques » du Coran (1/1)