in

Seine-Maritime : une jeune femme voilée victime de la sauvagerie islamophobe

Alors que seulement une petite semaine nous sépare du dimanche 11 janvier exaltant, où l’unité nationale exhalait de bien douces effluves, même si on les savait fugaces, une nouvelle spirale infernale de violences islamophobes emporte la France depuis ce 7 janvier funeste (pas moins de 116 actes anti-musulmans ayant été recensés selon l’Observatoire National contre l'Islamophobie !), chaque jour révélant une agression odieuse et inacceptable.

Se remettra-t-elle jamais de l’attaque d’une extrême brutalité qui l’a prise pour cible à Lillebonne (Seine-Martime), lundi 19 janvier, vers 23 heures, alors qu’elle s’apprêtait à rentrer chez elle, après son dur labeur d’agent d’entretien ? La victime, une jeune femme voilée de 29 ans, était au volant de sa voiture et venait juste de mettre le contact, lorsque s’apercevant qu’une des portières était mal fermée, elle s’est arrêtée pour y remédier.  

C’est sur le parking du collège Pierre Mendès France que sa soirée ordinaire a basculé dans l’horreur, quand deux individus ont brutalement surgi à sa hauteur, les visages dissimulés par des capuches et des foulards, afin, dans un premier temps, de lui demander de l’argent. Devant le refus de leur proie facile, ces barbares se sont déchaînés verbalement et physiquement contre elle, l’aspergeant de gaz lacrymogène, lui arrachant son voile en lui tirant les cheveux avec une force décuplée, avant de lui fracasser la tête contre son véhicule et de lui asséner plusieurs coups de poing dans le ventre. Des insultes racistes plein la bouche, ils sont repartis comme ils étaient venus, une fois avoir commis leur crime abominable et laissé derrière eux une jeune femme méconnaissable, tuméfiée et traumatisée.

Prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au centre hospitalier de Lillebonne, cette administrée musulmane de Seine-Maritime, passée à tabac par la sauvagerie islamophobe, verra-t-elle un jour l’enquête confiée au commissariat de Bolbec aboutir et ses dangereux agresseurs mis hors d’état de nuire ? L’avenir le dira…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis: l’Adhan ne résonnera pas au sein de l’Université Duke, à la consternation des étudiants musulmans et… non musulmans

Prise d’otages de l’Hyper Cacher: le rôle crucial de Lassana Bathily (vidéo)