in

Rabat : la marche pour la libération des détenus du Hirak rassemble des milliers de Marocains

En ce dimanche 15 juillet à Rabat, marqué par une forte mobilisation en soutien aux détenus du Hirak, les slogans inscrits sur les banderoles brandies haut ou scandés avec ferveur par quelque 15 000 Marocains appelaient à la « libération immédiate de l’ensemble des prisonniers », mais aussi à en finir « avec le système de la Hogra » et « le temps de la prosternation ».

Plus rassembleuse que la précédente marche protestataire qui avait investi les rues de Casablanca, le 8 juillet dernier, et faisant mentir les pronostics des autorités locales, cette nouvelle manifestation, organisée par les associations pro-Hirak, a vu ses rangs gonfler par la présence massive de citoyens ordinaires aux côtés des familles des détenus, de membres d’associations ainsi que de militants de gauche. Parmi eux figuraient la secrétaire général du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, le secrétaire national d’Annahj Addimocrati (La voie démocratique), Mustapha Brahma, sans oublier le secrétaire général du Conseil national Ittihadi (CNI), Abdeslam El Aziz.

Une clameur de colère populaire est montée dans le ciel de la capitale du Maroc, mais parviendra-t-elle aux oreilles de la monarchie constitutionnelle ? C’est ce que veulent croire les nombreux manifestants qui ont battu le pavé à Rabat, plusieurs d’entre eux ayant défilé dissimulés sous des masques de prisonniers, notamment celui de Nasser Zefzafi, l’icône de la contestation sociale du Rif, tout en s’empressant de signer les pétitions destinées aux « autorités étatiques compétentes ».

Alors que les 53 détenus du Hirak, y compris Nasser Zefzafi, ont choisi de faire appel du verdict qui les a condamnés à des peines allant de un an avec sursis à 20 ans de prison ferme, la date du 30 juillet, jour de la fête du Trône, est attendue avec fébrilité au Maroc. Elle pourrait être, en effet, marquée du sceau de la grâce royale. Un ultime espoir, auquel s’accrochent désespérément les avocats et les proches des prisonniers.

مباشر من الرباط مسيرة الشعب المغربي تضامنا مع معتقلي حراك الريف

Publiée par ‎قناة الشاهد – Chahed.Tv‎ sur Dimanche 15 juillet 2018

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On ne sait pas si la video represente la manif dont vous parlez ou une autre. En tout cas on ne voit aucune des personnes que vous citez et la personne qui arrangue la foule crie: flous chaab li chaab ce qui n’a rien à voir avec le sujet que vous developpez dans votre article. Je suis de rabat et il y avait une manif qui etait prevue hier dimanche 15 juillet et ça a été un véritable échec même pas un millier de personnes. Il faut être un peu plus sérieux dans vos reportages et ne pas publier ce que l’on vous envoie sans en avoir vérifié la véracité, même si c’est pour la bonne cause. Ce sera bon pour tout le monde.

  2. Le Rif berceau de l’inoubliable Mohamed Ben Abdelkrim el Khattabi, père de la lutte armée du Maghreb, ne mérite pas ce traitement féroce de la part des autorités . Voilà une cause qui doit rassembler tous les démocrates maghrébins et pas seulement marocains.

    • Pourquoi le drapeau de l’insurrection du Rif de Abd el Krim est-il quasiment absent et a souvent fait place à celui du séparatisme berbère ? N’y a-t-il pas des pêcheurs en eaux troubles qui cherchent à profiter de l’amnésie organisée depuis des décennies par les pouvoirs coloniaux et post-coloniaux pour faire oublier au peuple marocain son histoire réelle, nationale, arabe, islamique, socialiste ?

      • Autre question : pourquoi le drapeau marocain est il absent. On peut comprendre que le drapeau amazigh soit present ce qui est normal puisque l amazighite constitue le fondement originel du Maroc mais il doit l’être aux côtés du drapeau marocain qui unit toutes les composantes du pays quelles qu’elles soient comme le stipule la constitution.

    • Qu’est ce qui vous prends de faire de la lèche aux marocains? Vos précédents post sont anti marocain. Je vous signale que le Rif et Mohamed Ben Abdelkrim el Khattabi sont marocains. Vous ne voulez rien avoir avec eux dans un post et ici vous les glorifier. Faites vous soigner pauvre pétasse, cela relève de la schizophrénie. Ils n’ont pas besoin de votre bave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand l’émir du Qatar laisse sa place à Brigitte Macron

Chine : les fidèles de la “Petite Mecque” redoutent l’éradication planifiée de l’islam