in

Algérie : qui tient vraiment les rênes du pouvoir ?

Algérie : qui tient vraiment les rênes du pouvoir ?

Algérie : qui tient vraiment les rênes du pouvoir ?Nous entamons une série d'entretiens avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie et membre d'Algeria-Watch, l'association de défense des Droits de l'homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra répond aujourd’hui à une première question essentielle : "qui décide en Algérie?"

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 11 octobre 2018

Nous entamons une série d’entretiens avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie et membre d’Algeria-Watch, l’association de défense des Droits de l’homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra répond aujourd’hui à une première question essentielle : “qui décide en Algérie?”

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Pour répondre à cette question il faut commencer par le début, par la genèse de la révolution algérienne qui demeure inachevée après 56 ans d’indépendance confisquée par les mercenaires de l’armée des frontières. C’est pendant la révolution que s’est joué l’avenir sombre de cette Algérie meurtrie et camisolé, et que c’est dessiné le portrait de ceux qui vont sévir avec un règne maffieux et criminel. C’est la primauté du militaire sur le civil et de celle de l’extérieur sur l’intérieur qui allait inaugurer la dictature, le déni identitaire et culturel d’une Algérie qui n’a jamais été arabe, ni seulement musulmane. Le retour de ce pervers, corrompu, momie qui se décompose et décompose l’Algérie au pouvoir 1999, qui a participé aux coups d’Etats de 1962 contre le GPRA (gouvernement provisoire algérien), et celui de 1965 contre celui même ils ont imposé en premier président illégitime, donne la réponse pour qui gouverne l’Algérie. L’Algérie est gouvernée par les mercenaires de l’armée des frontières,ex sous officiers de l’armée coloniale française qui ont rejoient tardivement la révolution. Ces généraux putschistes assassins et criminels et leurs acolytes parmi les civiles nous ont fait sombrer dans le ko.

  2. Réponse toute simple : la France, le président de la république Algérienne est désigné par une oligarchie étrangère française et donc non élu démocratiquement par le peuple algérien dans les urnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La mésaventure d’une universitaire française : elle a été exclue de la Sorbonne Abou Dhabi sans explications!

L’ex-gangster Michel Vaujour s’est converti à l’islam