in ,

Postes Canada dévoile le dernier-né de ses timbres dédiés à l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adha

Il n’y a pas qu’en automne que le pays de l’érable se pare de teintes flamboyantes. En toutes saisons, ses villes, ses monuments emblématiques et ses timbres postaux sont pavoisés aux chaudes couleurs du multiculturalisme, de l’inclusion et de la tolérance religieuse. 

Dans cette Nation arc-en-ciel qu’est le Canada, pour la cinquième fois en l’espace de six ans, un timbre commémoratif, sur lequel la formule arabe traditionnelle de voeux « Eid Mubarak » est mise en exergue, superbement calligraphiée, constitue sans nul doute l’un des plus beaux reflets d’une palette de couleurs irisées : celles du vivre-ensemble sur une terre d’immigration par excellence.

Dévoilé publiquement le 3 avril 2023, le dernier-né des timbres célébrant les deux plus grandes fêtes musulmanes, l’Aïd al-­Fitr et l’Aïd al-Adha, sur lequel est représenté un magnifique bol en céramique, peint à la main en Iran il y a près de 700 ans, emplit de fierté les responsables de Postes Canada. Et pour cause ! 

Eid stamp (Groupe CNW/Postes Canada)

Ce bol fabriqué en 1329, fait de pâte de pierre (un  matériau dur de poterie inventé au Moyen-Orient à partir d’un mélange de quartz moulu, de verre et d’argile), qui était probablement utilisé lors de la rupture du jeûne, rempli soit de dattes, soit de soupe, et à l’intérieur duquel figure un poème persan bénissant la personne à qui il appartenait, est un pur joyau gardé jalousement par le Musée royal de l’Ontario (ROM).

« Beaucoup d’œuvres d’art de cette époque sont anonymes. Ce bol est unique, en ce sens que nous savons exactement quand et où il a été fabriqué, et que nous connaissons sa signification », a expliqué le Dr Fahmida Suleman, conservatrice des collections du monde islamique, dans un communiqué de Postes Canada.  

« Ce bol est un précieux trésor que le Musée royal de l’Ontario est honoré d’exposer. Il revêt un sens profond d’humanité. Le poème qui y est inscrit nous invite à prendre un moment pour oublier nos tristesses et faire preuve de gratitude pour ce que nous avons. Il nous souhaite la protection de Dieu et un peu de chance. Le bleu est de bon augure dans l’islam, les couleurs que l’artiste avait choisies visaient à élever l’âme », a-t-elle souligné, en concluant avec une pointe de lyrisme : « C’est un merveilleux reflet de qui nous sommes en tant que Canadiens et de la diversité de notre pays. Ici, au Canada, nous célébrons les cultures du monde entier ».

Publicité
Publicité
Publicité

Le timbre de l’Aïd 2023 est le cinquième émis par Postes Canada depuis 2017. 

Voici ceux émis en 2022, 2021 et 2020

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Al-Aqsa et ses fidèles attaqués. Toute la Palestine en ébullition

De la violence systémique à la justice restaurative