in

Peut-on jeûner sans risque à l’heure du Covid-19 ? Les savants d’Al-Azhar répondent dans une fatwa

Ce sont dans des circonstances extrêmement difficiles et douloureuses, marquées par la propagation désastreuse du Covid-19, que le Ramadan sera célébré prochainement.

Alors qu’une véritable calamité s’est abattue sur notre vaste monde, de nombreuses questions taraudent les esprits, à l’approche du mois béni entre tous. L’une d’entre elles est sur toutes les lèvres et se pose avec une acuité particulière : les musulmans pourront-ils jeûner sans s’exposer à de graves risques pour leur santé, à l’heure d’une pandémie de plus en plus meurtrière ?

La réponse est venue du Caire, et plus précisément de l’aréopage de savants qui composent le Centre mondial de la Fatwa au sein d’Al-Azhar. Dans un avis juridique consultable en ligne, ceux-ci ont confirmé qu’il n’est pas permis à un musulman d’interrompre son jeûne, à moins que des médecins estiment, preuves scientifiques à l’appui, que la privation de nourriture et de boisson de l’aube jusqu’au coucher du soleil fragilise l’organisme, au point qu’il soit sans défense face au virus.

Ils ont également insisté sur le fait que les experts médicaux n’avaient pas encore tranché la question, et que, dans l’attente de leur arbitrage, il ne fallait céder ni à la panique, ni à l’anxiété, ces deux mauvaises conseillères, et encore moins prendre pour argent comptant toutes les rumeurs qui mettent en émoi les réseaux sociaux.

Publicité
Publicité

Dans leur fatwa, les érudits d’Al-Azhar ont notamment fait référence à une rumeur qui s’est répandue comme une traînée de poudre, selon laquelle s’hydrater régulièrement pourrait protéger de toute contamination.

« La vie humaine est sacrée et un don d’Allah, le Créateur », ont-ils rappelé de manière vibrante.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour,

    L’article dit “Dans un avis juridique consultable en ligne”. Pourquoi ne pas indiquer le lien en question ? Dans quel contexte cette “fatwa” a-t-elle été donnée ? D’où vient la question ?

    ???

  2. Le jeûne bien fait permet au corps de se regenere. Le jeune bien fait est de ne pas surcherger le corps d’aliments le soir au moment de sa ruspture. Il s’agit de consommer surtout des aliment sains et respecter une certaine sobriété. C’est le contraire de ce que font la plupart des musulmans qui le soir s’empiffrent.
    Evidemment, il y a l’espect spirituel du ramadan qui apporte aussi de l’énergie au corps.

  3. Qu’appelle-ton savant en musulmanie?quelqu’un qui sait lire? faut-il que les experts non religieux tranchent la question? donc les religieux ont le pouvoir de decider pour les autres interessant comme concepte,c’est tout simplement une insulte pour les intellectuels comme on dit a chacun son trou……

    • le jeun est une prescription et nullement une obligation. relire les versets 183_187 de la sourate 2 pour s’en apercevoir. il est certes préférable de jeuner pour les bienfaits que ça procure tant spirituellement que physiquement. C’est pourquoi je me pose la question du comment cette invitation de Dieu est devenu une obligation, un pilier ? Pourtant le Coran étant au dessus des paroles de Sidna Mohammed, Comment aurait-il pu contredit le Coran ? Ces paroles ont-ils été tronquées ? ou a-t-on canonisé une parole qui n’existe pas ?
      pourquoi s’attribuer des autorités alors que Dieu dit aux anges “je vais établir un vicaire sur Terre”. Celui-ci étant bien sûr l’humain puisque logiquement nous descendrions d’Adam. Dieu est le plus Sachant£.

      • mohamed,vous devriez vous-même relire les versets 183-187 de la sourate 2.Le jeune a été prescrit par Dieu aux croyants(koutiba alaykoum assyam).Le jeune du Ramadan est une obligation divine et c’est le quatrième pilier de l’Islam.Le Prophète jeûnait le mois du Ramadan,ses compagnons aussi et les musulmans ont obéit à cette obligation génération après génération et il en sera ainsi in chaa Allah jusqu’à la fin des temps.Maintenant si,vous vous considérez que le jeune du mois de Ramadan n’est pas une prescription obligatoire,Dieu jugera vos propos au moment opportun.Dieu jugera ceux qui propagent le mensonge et qui tentent de falsifier le Livre.D’autres l’on fait pour leurs propres Livres.Mais le coran est infalsifiable,alors ne perdez pas votre temps.

      • d”après le Larousse
        Prescription :
        Ordre formel et détaillé énumérant ce qu’il faut faire : Les prescriptions de la loi.
        Recommandation thérapeutique, éventuellement consignée sur ordonnance, faite par le médecin.
        Document écrit dans lequel est consigné ce qui est prescrit par le médecin.
        Action d’un prescripteur.

        Synonymes
        Ordre formel et détaillé énumérant ce qu’il faut faire.

        commandement – injonction – loi – précepte – règle

        donc le ramadan est une obligation

          • Je crois que nous vivons une période ou des faux musulmans, des faux imams, des faux savants tentent de détruire l’islam de l’intérieur.
            Ils essayent brique par brique de nous enlever nos pratiques religieuses et faire de l(islam une coquille vide.

          • ramdane,le coronavirus arrive à point pour dévoiler les hypocrites qui pullulent et infectent le monde musulman.Puisse Dieu nous inscrire parmi les croyants .

  4. mais quelle imbécilité que de poser de telle suestion? a-t-on franchement besoin d’interpeller Al Azhar ou je ne sais quel scientifique sur un sujet où l’on connait l’étendue et les limites du jeun et ce depuis des siècles? …
    Franchement, le ramadan n’a rien à voir avec le risuqe du corona; tout au contraire:
    pendant ce mois béni, prière, bénédiction, économie, retour vers Allah, PAIX, recule, miséricorde, pardon, compassion, calme, quiétude, repentir …
    et si la mort veut me frapper et que j’avais à choisir, je ne trouverais pâs mieux que le ramadan, en espérant avoir rendez vous avec le pârdon d’Allah

    • Salaam. Je ne pense pas que Allah va te pardonner en diffusant cet avis poussant les musulmans à faire le Ramadan; donner ton avis oui mais pas de fatwa de ta part – haram. Première sourat “Ikra bismi rabika’. une autre souate “consulter les savants”. Ce savant est prudent et souhaiterait obtenir l’avis, pas une fetwa, de l’OMS/Médecins. La grande punition de Allah est contre celui qui autorise alors que c’est meurtrier. C’est comme quelqu’un qui se donne la mort tout seul – Haram.
      Attends l’avis des savants et prend ta décision avant le 1er jour de Ramadan

  5. je n ai pas besoin de fatwa,je suis en forme je fait je suis malade je ne fait pas ,et je recupere quand ca va mieux,dieu est le seul juge

  6. Les arabes ont fermé les mosquées, alors que les gens font la chaine dans les supermarchés, prennent les transports en commun. Ce n’est pas innocent.
    Et maintenant, on veut geler le ramadan.

    On pouvait prier avec une distance entre deux personnes,chaque personne doit être le centre d’un cercle, et porte un masque, il y a toujours une solution. Le mot fermer une mosquée n’existe pas.

    Bien sur j’étais plus ou moins d’accord, mais quand je vois l’ordre des priorités, je comprend beaucoup de chose.

    Les arabes (généraux et Emirs) sont plus républicains que l’occident. On a pas le droit d’être plus roi que les royalistes.

    covid 19 doit retourner en chine, ce pays est le plus grand pollueur de la planète.

    • une distance entre deux personnes???? tu ne sait pas que l on fait la priere cote a cote pour ne pas laisser la place au diable????geler le ramadan qui te parle de cela???tu t egares mon ami ,si ta femme attrappe le covid 19 vas tu la laisser se faire soigner par des republicains ou la laisse mourir??les arabes ont ferme les mosquees ???tu oublies que chez les musulmans il n y a pas de nationalite il n y a que la oumma ,pour finir allé prier a une centaine de personnes dans une mosquee avec le covid19 ,cela equivaut a un suicide collectif ,j espere que tu sait au moins que le suicide c est haram??

      • Soyez humain,
        cote à cote veut dire cœur avant corps.
        Oumma veut dire nation du prophète, elle n’a pas de frontière physique.
        Faire la république est une chose, singer la république est une autre chose.

        Les arabes et les perses ont trahi, en cadrant la révélation par la pensée humaine, ils sortent du temps. Un guide militaire, sinon un guide religieux.

        Les généraux arabes et les Emirs ont opté pour la sélection naturelle des morts, favoriser la contamination, et à la fin, seuls les forts survivront.

  7. Oh Musulmans , il ne vous reste que le Jeun et la lecture du Saint Coran, soyez pieux, jeuner, ayez confiance en Dieu, le mois de Ramadhan sera présent parmi nous et avec sa richesse et son bonheur de el-3ibada, soyez plus forts qu’auparavant, nous avons besoin du JEUN de tous les Musulmans pMerci our combattre ce virus, nous avons besoin du chatiment de Dieu en ce monde . Prions pour nos freres sous-estimés et tués a tord à Borma, en Palestine, au Yemen et dans le monde. Prions pour nos freres emprisonnés à tord en Israél . Prions pour nos freres Savants et Erudits… Oulamas emprisonnés à tord en ARABIE SAOUDITE Nous avons besoin d’un changement radical sur cette planete ou l’argent des Musulmans est utilisé pour combattre l’Islam, mes freres nous avons besoin de vos prières surtout la nuit, Nous disposons d’une langue Unique , d’une religion Unique et d’un Prophète Unique , alors soyons forts, Nous adorons Dieu, son Prophète, ses Prophètes, les Anges, les livres Sacrés et les Savants de
    l’Islam …Merci à vous …

    • Salam
      faites attention à ce que vous dites,
      si vous adorez les savants de l’islam, vous n’êtes pas loin du shirk, de l’association, je dis ça, je dis rien, chacun fait ce qu’il veut mais bon comme vous semblez très pieu, je voulais juste donner un avis à prendre ou à laisser.
      Quant au Jeûne, je pense qu’il n’y a pas de réponse univoque, prenons l’exemple d’une infirmière ou d’un infirmier qui travaillerait 15 heures par jour pendant Ramadan en raison de l’épidémie et qui serait épuisé par la tache, ne pouvant prendre ni congés, ni repos, s’il se sent défaillant, doit il jeûner au détriment de sa santé et peut être de celle des gens qu’il soigne ? Je ne sais pas, je pense que c’est à l lui ou à elle de décider, s’est entre elle ou lui et son créateur El Azhar, vous ou moi n’avons rien à dire, Dieu seul sait ce qu’il y a dans les coeurs.

      • Le musulman doit trouver des solutions pour pratiquer correctement sa religion et faire aussi correctement son travail profane.C’est le profane qui doit s’adapter au sacré et non l’inverse.On commence d’abord par fermer les mosquées alors que la plupart des lieux publiques restent ouverts,puis on préparer les musulmans à l’annulation du hadj,maintenant on discute de l’obligation ou non du jeune.Quelle hypocrisie! Dieu est attentif à ce que font les mécréants et les hypocrites. En Algérie,un imam du ministère des affaires religieuses a même lancé une fetoua recommandant aux personnels de santé de faire leur prières sans ablutions pour faciliter leur taches au sein des établissements hospitaliers!?Sidérant !Que Dieu nous éloigne des hypocrites que le coronavirus a mis à nus…A quand le réveil ds musulmans…!

        • C’est quoi le sacré : C’est Dieu – Pour le reste prière, Ramadan, HAjj… ce ne sont que des preuves de foi adressées à Dieu, si les circonstances font que les preuves de la foi soient suspendues exceptionnellement, je ne pense pas que cela Lui pose problème. Le problème de certains musulmans et muslmanes c’est que la rite prend une place beaucoup trop importante au détriment d’autres préceptes, d’autres obligations (être honnête, prendre soin de soi et de son prochain, sauver des vies…) et souvent aussi de la Foi profonde.
          Dieu et le seul juge et il est miséricordieux, parfois certains ont tendance à l’oublier.
          Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant dans les propos de votre ministre, il y a un tas de circonstances moins dramatiques que celle des soignants ou l’ablution peut ne pas être faite, ne soyons pas plus durs que ce que nous impose notre religion.

          • Vous avez raison Saidb ,cela ne pose aucun problème à Dieu si vous suspendez les rites de la foi puisqu’il vous a donné le libre arbitre.En revanche,cela vous posera un sacré problème quand vous suspendrez,vous vos témoignages de foi :Sans prière,sans jeune,sans hadj et sans zakat ,vous aurez quelle religion…?

          • @ nacera
            Personne ne parle de tout suspendre, on parle de suspendre certains rites, dans certaines circonstances. Par ailleurs la suspension c’est provisoire.

            Pour finir, dans l’hypothèse ou tous les rites seraient mis en suspens, effectivement la religion peut disparaitre mais la foi en Dieu et en ses enseignements reste même si je le concéde, elle peut être fragilisée.
            Beaucoup de musulmans ont vécus de la sorte dans l’Union Soviétique, durant l’Inquisition, ils n’en demeuraient pas moins des musulmans dans le sens premier du terme croire en Dieu et en ses prophètes en particulier Mohamed.

          • Saidb,Il ne relève pas à vous ni à quiconque de suspendre les rites de la religion. Suspendriez- vous ce que Dieu a prescrit? En qualité de qui le feriez-vous?Les prophètes de Dieu ne l’on pas fait mais se sont soumis aux prescriptions de Dieu en toutes circonstances et malgré les difficultés.Relisez le Coran et voyez les dérogations de Dieu;contentez-vous en.
            Comme je vous l’ai dit précédemment,c’est le profane qui doit s’adapter au sacré et non l’inverse;c’est à nous d’adapter nos pratiques profanes pour se protéger de la contamination et pouvoir pratiquer notre religion avec sécurité.
            Pour ce qui est des musulmans de l’ex union soviétique ,leur condition entrait dans le cadre des peuples opprimés et vulnérables(المستضعفين) :”Et qu’avez-vous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah,et pour la cause des faibles:hommes,femmes et enfants qui disent:Seigneur fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes et assigne-nous de ta part un allié et assigne-nous de ta part un secoureur”Sourate A-Nissa,verset75.Que reste t-il de l’union soviétique? Il y a longtemps q’elle a disparue et que l’athéisme qu’elle a voulu imposer a disparu aussi.
            Vous considériez vous opprimé et êtes vous dans la catégorie des personnes vulnérables?Quel est donc votre oppresseur? Le coronavirus?

          • @ nacera Inutile de monter sur vos grands chevaux.
            1/ Je ne suis ni un prophète ni un sain je n’ai ni leur foi, ni leur détermination et je ne vis pas à la même époque. L’argument des prophètes ne tient pas
            2/ Si je souhaite suspendre temporairement pour moi même des rites pour lesquels Dieu donne des possibilité de dérogation, ça ne regarde que moi, je n’ai besoin ni de votre approbation ni de celle d’El Azar ou de l’imam du coin.
            C’est entre moi et Dieu. D’ailleurs contrairement à ce qui se pratique dans les pays dit musulman le Coran ne mentionne aucune punition terrestre pour celui qui ne jeune pas.
            3/Si je souhaite suspendre temporairement pour moi même des rites ou des règles pour lesquels il n’y a pas de dérogation c’est la même chose, c’est entre moi et Dieu. “Point de contrainte en religion”, je crois que ce verset est suffisamment clair.
            4 / Vous devriez mettre de l’eau dans votre vin et arrêter d’invectiver ceux qui ne partagent pas votre avis, il est plus sain de discuter argument contre argument, on a le droit de ne pas être d’accord, le Coran peut être ineterprété de différentes manières y compris pour ce qui concerne nos rites les plus importants comme les ablutions, la prière ou le Ramadan :
            « […] pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation: nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!
            Vous pouvez intérpréter grande difficulté de différente manière :
            il y a a 80 ans une partie des travailleurs des champs ne jeunaient pas pendant les moissons dans les pays du Maghreb au mois de Juin, y compris les gens très religieux, c’était soit les récoltes qui permettaient de vivre dignement durant toute l’année soit le jeûne du mois de Ramadan, ils avaient vite fait de choisir, ils rattrapaient leur jeûne plus tard.
            Aujourd’hui ce ne sont pas les mêmes circonstances mais si j’étais médecin urgentiste débordé par le Coronavirus, je ne jeunerais pas et je ferais mes ablutions symboliquement, ce que je fais déjà lorsque je voyage pour mon travail parfois plusieurs jours d’affilée.

      • saidb
        je n’ai pas de grands chevaux à monter et je ne maîtrise pas l’équitation.
        Je bois mon eau pure sans la mélanger au vin,le vin étant illicite dans ma religion.
        Nul besoin de vous justifier si vous ne jeûnez pas le mois de Ramadan ,cela vous concerne et n’intéresse personne.
        Mais si vous ne jeûnez pas ,cessez de philosopher sur la question et laisser les musulmans jeûner; vous ne pouvez pas masquer la vérité par le faux ni embellir le faux.La vérité est claire comme l’eau de roche:Référence: Coran.

        • Dieu nous a doté d’une âme et d’une raison , c’est justement pour philosopher, la philosophie est l’un de outils de l’ijtihad et de la vérité ne vous en déplaise, quant à empêcher les musulmans de jeûner, je ne sais pas où vous lisez cela, je ne fais qu’apporter un éclairage personnel qui ne s’impose pas et qui par ailleurs ne remet pas en cause le jeûne du mois de Ramadan de manière fondamentale.
          Mais bon vous avez l’air d’être très littéraliste dans vos propos et très sûre de ce qui est vrai, de ce qui est faux, selon vous le Coran est d’une limpidité enfantine, ce n’est pas mon avis, donc bonne continuation, bon mois de Ramadan, notre dialogue s’arrête la.

          • Saidb
            Sourate 54(la lune),verset 17 :Nous avons rendu le Coran facile,en vue du Rappel.Seulement y a t-il quelqu’un pour en méditer le Rappel?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comment expliquer la surmortalité enregistrée en Seine-Saint-Denis depuis le début de l’épidémie de coronavirus?

“On peut craindre une résurgence de l’épidémie en automne” selon un virologue