in

Oumma.com dans le collimateur d’un site pro-israélien

On ne sait s’il faut s’en féliciter, car cela prouve que nous appuyons là où le bât blesse, où s’il convient de s’en offusquer, car la colère, toujours mauvaise conseillère, est en l’occurrence de très mauvaise foi, toujours est-il que notre site Oumma.com est dans le collimateur de Jerusalemplus.tv, l’un des principaux sites francophones pro-israéliens, qui «lutte contre la désinformation», selon son vertueux slogan, en dégoupillant des grenades diffamatoires et injurieuses… Tout un art !

Calomniant, tempêtant, et s’enfonçant dans la désinformation nauséabonde qu’il prétend combattre, le moins que l’on puisse dire est que Jerusalemplus.tv se déchaîne dans une diatribe de caniveau pour discréditer notre site et notre journaliste d’investigation Hicham Hamza, après la publication de deux articles consacrés à la Ligue de Défense Juive (LDJ). Serait-ce un crime de lèse-majesté en France que de dénoncer la stupéfiante impunité dont jouit ce groupuscule identitaire réputé pour sa violence ? Au pays des envolées voltairiennes et de la liberté d’expression sacralisée, voilà qui serait très alarmant…

Sous une plume au vitriol, qui répond par le mensonge et l’injure à des enquêtes, certes très dérangeantes, mais d’une grande rigueur et probité journalistique, Jerusalemplus.tv, le site par ailleurs référencé par le Crif, ouvre les hostilités dès l’introduction : «Oumma.com, ce site puant à la solde de l’UOIF, se répand à nouveau via la plume d’Hicham Hamza. Bombardé « journaliste » le petit antisémite Hamza n’a de cesse d’inventer les suppôts d’Israel ou des complots dans lesquels des Merah (l’assassin jihadiste) seraient en quelques sortes…des victimes». Que de contrevérités énoncées en l’espace de quelques lignes, mais serait-ce précisément notre précieuse indépendance à toute épreuve qui hérisse le poil de Jerusalemplus.tv ?

Traitant Hicham Hamza de «ce merdeux de Hamza ose», nous citerons également un autre passage qui n’honore pas celui qui l’a écrit, ni ne redonne ses lettres de noblesse à l’expression pamphlétaire, Jerusalemplus.tv rêvant de bâillonner notre site, dont la liberté de ton et la saine critique détonnent dans l’omerta ambiante : « Nous sommes des otages dans notre propre pays et ce, jusqu’aux abords des synagogues les jours de fêtes. Les verts-de-gris et leur occupation du terrain en France ont été remplacés par les keffiehs-allah-ouakbar. Ça veut nous parler d’égalité en plus ? Que oumma et consorts nous foutent la paix ! Jusqu’à présent ce ne sont que des arabes qui ont mené des actions violentes jusqu’à la mort de nos coreligionnaires et non la LDJ ou des juifs lambdas. La haine des arabo-musulmans n’aura pas raison de la République et dans l’attente que celle-ci donne un gros coup de pied au cul des intégristes de la oumma, la LDJ restera en alerte».

Le ton menaçant conclura un réquisitoire fiévreux, manquant cruellement de hauteur de vue et sans nuances, dont on aimerait se réjouir pour avoir vu juste, mais que l'on condamne vivement pour sa malhonnêteté intellectuelle.

Notes de la rédaction : pour couronner le tout, nous rappelons que le fondateur de Jerusalemplus.tv n'est autre que Shmuel Flatto-Sharon, un escroc notoire, qui siégea un temps à la Knesset, et que parmi le comité de rédaction figurent l'avocat Gilles-William Goldanel, fervent militant pro-israélien et membre du comité directeur du Crif, ainsi que Sammy Ghozlan, Président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme et l'un des mentors d'Hassen Chalghoumi, qui appela en juin 2012 à fermer Oumma.com. Une belle brochette de personnalités qui en dit long sur le parti pris éditorial…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie : des étudiants désespérés brûlent leurs diplômes devant l’agence nationale de l’emploi

Rancunière, Véronique Genest s’en prend à Oumma.com