in

« On a appliqué l’ordre de tuer tout le monde, enfants ou adultes » : deux ex-soldats birmans racontent le massacre des Rohingya (www.lemonde.fr)

Pour la première fois, deux anciens militaires birmans témoignent des violences commises en 2017 contre la minorité musulmane.

En seize minutes, toute l’horreur semble dite, presque mécaniquement. Sur des vidéos, visionnées par Le Monde, deux anciens soldats de l’armée birmane égrènentles meurtres, les viols et les pillages commis contre les Rohingya en 2017. Ils détaillent la chaîne de commandement, nomment les chefs, identifient leur rang et dénoncent leurs ordres. Les deux hommes sont désormais entre les mains de la Cour pénale internationale (CPI). Ils seraient arrivés à La Haye, lundi 7 septembre, indiquent deux sources au Monde. Interrogés et filmés en juillet par une guérilla en conflit avec l’armée birmane, les rebelles de l’Armée de l’Arakan (AA), les deux anciens soldats semblent déposer comme s’ils étaient déjà face à des juges. Vêtus de leur uniforme, assis face à la caméra, ils confessent les crimes en détail, donnant les noms de villages et la localisation des fosses communes dans lesquelles ils ont jeté les corps des Rohingya. « Nous les abattions et nous débarrassions d’eux en appliquant l’ordre de tuer tout le monde, enfants ou adultes », relate l’un d’eux

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Quand il y a eu le massacre des yazidis en irak la France a pris le leadership pour lever une coalition contre les tortionnaires mais là c’est la Birmanie pays ami de l’Occident et d’Israel pays qualifié de jeune démocratie alors c’est autre chose !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Paradis selon le Coran

Massacres des musulmans Rohingyas : d’anciens soldats birmans avouent des exactions (vidéo)