in

Meyer Habib traite Salah Hamouri de “terroriste” à l’Assemblée nationale

Député UDI des Français de l’étranger, le Franco-israélien Meyer Habib se croit à la Knesset quand il prend la parole sous la coupole du Palais Bourbon, assénant ses contre-vérités et ses amalgames ravageurs avec un aplomb d’autant plus phénoménal que son fervent militantisme n’offusque pas la représentation nationale, ou si peu…

Il est des doubles allégeances criantes auxquelles certains politiques consentent avec une rare bienveillance, jusque dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, offrant ainsi un boulevard à celui qui hier, mercredi 15 novembre, a une fois encore joué les zélés porte-parole de Netanyahou et de sa politique cruelle d’apartheid, traitant Salah Hamouri de « terroriste » et clamant qu’antisionisme et antisémitisme ne font qu’un.

Il est à noter que les députés communistes et de la France Insoumise, scandalisés par l’accusation de « soutenir les terroristes palestiniens » proférée contre eux, ont aussitôt quitté l’hémicycle en signe de leur plus vive protestation.

Devant un Manuel Valls qui buvait du petit-lait en l’écoutant chanter ses louanges, Meyer Habib s’est indigné du soutien de la France à Salah Hamouri, en visant particulièrement l’importante délégation d’élus qu’Israël menace de refouler à ses frontières, le 18 novembre prochain.

Ces élus de la République française sont frappés d’une humiliante interdiction d’entrée pour avoir émis le souhait de rencontrer leur homologue palestinien, Marwan Barghouti – condamné à plusieurs peines de prison à perpétuité par une cour de justice dont il n’a jamais reconnu la légitimité – ainsi que Salah Hamouri, l’avocat franco-palestinien de nouveau embastillé, tous deux étant victimes de la tyrannie de l’arbitraire.

Meyer Habib, fort de son impunité insolente, a eu le culot de faire la leçon à la France en disant avoir eu « honte » le 25 octobre, en lisant que le Quai d’Orsay « espère la libération de Salah Hamouri ». Mais ce serait plutôt à la France d’éprouver de la honte pour se laisser ainsi outragée  par un parlementaire indigne de son mandat qui, à l’instar de DSK, songe d’abord à ce qu’il peut faire pour Israël quand il se lève le matin…

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. As salam,
    lamentable intervention de Meyer Habib , à l’assemblée.
    Démonstration que la double allégeance n’est pas possible : un député francais doit-il soutenir ses compatriotes ou l’état d’Israel ? Il faudrait réflécjhir à ne pas autoriser un citoyen ayant une double nationalité à être député …

    Abdelmalik Mback

  2. L’ Assemblée Nationale française est en passe de devenir l’équivalent du Congrès américain sous la coupe du lobby pro-Israël.

    Non content d’humilier les politiques français avec la mauvaise conscience de l’Holocauste (en vérité un juteux business), désormais c’est la politique étrangère française qui se trouve sous influence. Les deux priorités d’Israël: interdire toute naissance d’un vrai État palestinien, soumettre l’Union Européenne aux intérêts économiques israéliens.

    Le dernier rempart face à ce sionisme sauce française, ce sont les fonctionnaires du Quai d’Orsay (y compris le corps diplomatique), fins connaisseurs du Proche-Orient et qui ne se la laissent pas compter par les idéologues israéliens (le Likoud en particulier) et leurs sbires français (Valls, Moscovici, Dray, Boutih, et l’essentiel de ce qui reste du PS).

  3. Mr Habib Meyer n ‘a absolument rien de député français , c ‘est un député infiltré dans l hémicycle et qui travaille activement pour le compte d Israel, ceci a été ouvertement dit par Mr Glavany, sa présence dans l enceinte de l hémicycle est une honte pour la république un véritable affront,,

  4. Lamentable de supporter les élucubrations d’un soit disant député “Français” petit télégraphiste de Netanyahou et de son gouvernement d’extrème droite . Même pas un rappel à l’ordre de la part du président de l’AN , et…..du Président de la République…..

  5. Le sieur habib oublie que Salah est 1 vrai sémite alors que lui pas du tout,Salah est quelqu’un de bien pas 1 ancien délinquant de bas étage comme lui

  6. quand des gens votent pour ça c’est injuste certes sans compter que des israéliens qui gueulent comme ce type pseudo-député français, agissent avec terreur contre les palestiniens depuis la fin de la seconde guerre mondiale voire depuis 3 ans après la fin de cette seconde guerre mondiale alors il existe des israéliens engagés contre la terreur d’état contre les palestiniens donc voilà mais ces manifestants israéliens sont minoritaires et personne n’aide décemment et humainement les palestiniens depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Spolier de leur terre, de leur identité, de tout c’est tant d’injustices et d’inégalités. ici en occident on manifeste ou écrit mais aucune action pérenne en faveur des palestiniens c’est chacun pour soi et “les musulmans d’occident” instrumentalisent les soufffrances et les morts palestiniens par lâcheté pour attirer les caméras sur les musulmans d’occident mais pas d’action humanitaire pérenne en faveur du peuple palestinien. Tahya el falestine wa el muslimoune!

  7. La France n’est pas Israël et Israël n’est pas la France: voit-il double dans son faux discours qui est pro-israélien? Voit-il plus gros que son ventre? Il ne reste plus qu’aux électeurs de réfléchir avant de glisser naïvement leurs bulletins dans l’urne pour engraisser des ventres de pseudo-députés pour qui les vies de leurs concitoyens leur sont complétement égal. Les électeurs votent pour des riches qui s’enrichissent plus sur leur dos et sur leur labeur sans aucun résultat pérenne et sans aucune action pérenne pour leurs concitoyens, pigeons d’une farce simulacre démocratique qui ne sert que des oligarchies aristocratiques en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dominique Vidal: “L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit”

“Sagesses d’islam”: Dieu est-il voilé?