in

Les mosquées ouvrent leurs portes ce week-end contre les préjugés et pour la concorde nationale

C’est dans un contexte marqué par l’hémorragie des actes anti-musulmans dont le dernier en date, la profanation d’une salle de prières en Corse, suscita un immense émoi, et les commémorations à forte charge symbolique des attentats de janvier 2015, que les mosquées de France ouvriront leurs portes contre les préjugés et la division à partir de demain, samedi 9 janvier, et tout au long d’un week-end placé sous le signe de la concorde nationale, en réponse à l’appel lancé par Anouar Kbibech, président du Conseil Français du Culte musulman (CFCM), exhortant à «ouvrir un dialogue pour mieux se connaître et casser la méfiance ».

Cette opération « portes ouvertes » d’ampleur nationale aspire à “commémorer cet esprit du 11 janvier, cet esprit de concorde nationale et notre engagement à tous de renforcer cette concorde nationale”, a insisté le président du CFCM, à l’issue des voeux traditionnels de François Hollande formulés aux autorités religieuses.

En accueillant dans leurs enceintes sacrées l’ensemble de leurs concitoyens, dans le cadre de visites guidées instructives et privilégiant l’interactivité des échanges, les musulmans manifesteront “leur solidarité, leur peine, leur chagrin en ces heures sombres que nous traversons tous en commun, musulmans, juifs, chrétiens, protestants et toutes les religions”, a indiqué pour sa part Dalil Boubakeur, ancien président du CFCM. “En ce qui concerne les musulmans, il y aura des manifestations qui vont marquer leur attachement aux valeurs de la République, le rejet du terrorisme, le rejet du djihadisme”, a-t-il souligné.

“Si nous voulons écarter les surenchères, les amalgames, les stigmatisations qui peuvent produire des discriminations, nous devons rappeler à chaque fois que la religion est un message de paix et qu’elle doit contribuer à unir les hommes et non pas à entretenir la haine de l’autre”, a déclaré le chef de l’Etat, renchérissant : “Les Français de confession musulmane, par le sang qu’ils ont versé pour la défense de la patrie, par leur travail au service du pays, par leurs talents, font pleinement partie de notre histoire et de notre nation”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une école juive londonienne a inscrit l’étude de l’islam à son programme

La Palestine s’invite à l’Opéra (vidéo)