in ,

Les dates du Ramadan et de l’Aid El Fitr seront désormais fixées à l’avance

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) envisage de mettre en place en 2012 un calendrier dans lequel seront indiquées les dates du Ramadan et de l’Aid El Fitr. Contacté par Oumma.com, Mohammed Moussaoui a précisé que ce projet était déjà en réflexion depuis 2008 au sein du CFCM qui projette de réunir des théologiens et des astronomes pour l’établissement de ce calendrier.

Pour Mohammed Moussaoui, ce calendrier vise notamment à faciliter l’exercice du culte, pour louer entre autres une salle en vue de la célébration des fêtes religieuses, ou encore pour les salariés du privé et du public, mais aussi pour les élèves et étudiants qui souhaiteraient prendre un congé à l’avance.

Mohammed Moussaoui a par ailleurs indiqué à Oumma.com, que dans les années 70 d’éminents théologiens musulmans avaient conclu qu’il n’ y avait aucune incompatibilité entre ces méthodes de détermination scientifiques et le respect de l’esprit du Coran.

Oumma.com se félicite d’une telle décision. Cela fait des années que nous appelons à la mise en place d’un tel calendrier afin de mettre un terme aux traditionnelles polémiques qui précèdent chaque année la détermination du premier jour et du dernier jour du mois de Ramadan

Lire à ce sujet les articles de l’astrophysicien Nidhal Guessoum parus sur Oumma.com en 2007, dans lequel il affirmait : "Il est fondamental d’intégrer que Dieu nous a offert la lune et le soleil, en vue de nous faciliter la vie et non pour la rendre compliquée, provoquant ainsi la discorde entre les pays et les peuples, ( rappelons seulement que de nos jours les mois sacrés sont déclarés au moins 3 jours dans les pays musulman…). Nous notons toutefois avec une grande satisfaction qu’une prise de conscience a commencé dans se sens. Beaucoup de musulmans, notamment parmi certains astronomes et fouqahas, se rejoignent sur le fait qu’il convient d’abandonner l’observation visuelle au profit du calcul de prédiction de visibilité."

Le problème du calendrier islamique et la solution Kepler (partie ½)

Le problème du calendrier islamique et la solution Kepler (partie 2/2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malgré les protestations Quick continuera à collaborer avec la SOCOPA (mosquées d’Evry et de Paris)

Quand le va-t-en-guerre BHL expliquait en Israël que la Syrie serait le prochain pays sur la liste