in

Législatives 2017 : L’UDMF affirme sa présence dans le paysage politique

Communiqué de l’UDMF

La campagne du premier tour de l’élection législative, qui a pris fin hier soir, s’est jouée dans un paysage politique totalement chamboulé au lendemain de la présidentielle. Elle a vu un nombre record de candidats avec plus de 7.877 déclarés et une abstention record, inédite depuis 1958.

Notre parti a fait campagne dans un contexte extrêmement éprouvant, en plein mois de jeûne de ramadan, marquée par des menaces et intimidations à l’encontre de certains de nos candidats, par la dégradation organisée de nos affiches et surtout par l’absence quasi totale de médiatisation. A cela, s’ajoute de nombreuses irrégularités constatées par la préfecture à l’encontre de nos candidats. Mauvaises répartitions des bulletins ou de mise en place dans les bureaux de vote).

Malgré ces nombreuses épreuves, nos candidats n’ont jamais ménagé leurs efforts en restant dignes face aux attaques et aux calomnies, sans jamais se laisser décourager. Ils ont occupé le terrain sans relâche pour faire entendre leurs VOIX et pour défendre celle de VOS droits aujourd’hui mis en péril par des politiques populistes néfastes.

Des résultats encourageants malgré l’absence de relais médiatiques :

Avec des moyens matériels et humains limités, l’absence de médiatisation et des attaques sur nos candidats, le parti a enregistré des résultats très honorables qui permettent d’enraciner l’UDMF toujours plus loin.

C’est le cas dans la première circonscription des Hauts-de-Seine où avec 23 candidats, Sandra Fourastié et Abdelmajid Aodella ont réussi à placer l’UDMF juste après les gros parti8os en place (La République En Marche, les Communistes, France Insoumise, les Socialistes, Les Républicains, Le FN et l’UDMF). Une force politique et des candidats sur lesquels il faudra compter demain.

Nos candidats ont enregistré une percée à Gennevilliers avec 2,74% ou à Villeneuve-la-Garenne avec 3,72% des voix exprimées.

En Outre-mer, notre candidat Kamel Messaoudi, qui s’était déjà illustré lors de la campagne présidentielle, a également réalisé une véritable percée dans la première circonscription de Mayotte où il a comptabilisé 5,10 % des voix exprimés.

Il combine en outre, une belle performance dans les communes suivantes avec à Koungou 3.95%,à Pamandzi avec 5 %, à Mamoudzou dans la capitale 5.36%,à Bandraboua avec 5.5 %, à Acoua avec plus de 7% ou à Dzaoudzi avec 8.60%.

Rappelons également que l’UDMF fait son entrée, avec ce rendez-vous électoral, dans le Loiret avec la candidature de Khalid Bajjouj ainsi que dans la neuvième circonscription des français de l’étranger, avec celle de Jean-Christophe Thomas.

Merci à vous tous

Nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui nous ont accompagné durant tous ces mois sur le terrain. Merci à tous nos assesseurs qui ont surveillé, durant toute la journée d’hier, le bon déroulement de ce scrutin.

Merci à VOUS qui nous suivez et nous encouragez depuis le début de cette aventure ainsi qu’à tous ceux qui ont voté pour nous.

Nous vous invitons, dès à présent à rejoindre nos équipes pour préparer sereinement l’avenir de notre pays.

L’Union des Démocrates Musulmans Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

O. Timera: “Il y a une façon particulière de lire le Coran”

Législatives françaises : le premier tour laisse un paysage politique en ruines