in

La justice confirme le droit de travailler voilée dans le secteur privé

Après une bataille judiciaire longue de dix ans pour faire reconnaître son statut de victime d’un licenciement abusif, motivé non pas par son incompétence ou son manque de rigueur professionnelle, mais par le voile qui lui entourait le visage, Asam Bougnaoui, ingénieur informatique, a fini par obtenir gain de cause auprès de la cour d’appel de Versailles.

Dans le collimateur de Groupama, un client de son entreprise Micropole, elle avait alors été jugée sans la moindre indulgence sur le couvre-chef qui lui couvrait la tête et non sur les neurones qui y phosphoraient.

En ce jeudi 18 avril à marquer d’une pierre blanche, cette experte en solutions informatiques qui avait été congédiée comme une malpropre en 2008, alors que paradoxalement son islamité visible n’avait pas constitué un obstacle majeur à son embauche, a pu savourer sa victoire acquise de haute lutte : la justice a arbitré en sa faveur, lui donnant raison d’avoir refusé de se dévoiler sous la contrainte pour avoir le droit d’exercer son métier.

Publicité

Rien, légalement, ne s’oppose à ce qu’une femme revêtue d’un voile travaille dans une entreprise privée.  Les magistrats ont par conséquent annulé le licenciement et condamné la société Micropole à verser à son ex-employée, pour le préjudice subi, la somme de 23 000 euros.

Dans un Hexagone où le voile est brandi en repoussoir par ceux qui s’érigent en défenseurs de la dignité de la femme, en déniant aux femmes musulmanes une liberté individuelle fondamentale, l’arbitrage de la cour d’appel de Versailles vient de leur donner une belle leçon de légalisme : l’interdiction de ce couvre-chef religieux a des limites (la sphère publique), contrairement à leur cynisme sans nom…

En effet, il est bon de rappeler, à l’occasion de ce jugement équitable, que le port du voile est autorisé dans le secteur privé, à moins qu’un règlement intérieur précis ne le proscrive formellement. Mais aussi qu’avant d’être poussée vers la sortie sans autre forme de procès, l’apparence extérieure d’Asma Bougnaoui n’indisposait personne au sein de sa société, à telle enseigne qu’elle y avait été recrutée et se déplaçait même en clientèle pour prodiguer ses conseils.

 

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

77 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Zarathoustra
    A courts d’arguments vous touchez le fond
    Avec vous c’est sûr :
    « C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule… »
    Un conseil si vous me permettez :
    Renoncez à donner des leçons aux autres avec des lieux communs tintés de relents belliqueux
    Comme disait M. Onfray “…ne vous essayez pas à la pensée…” ou si plutôt « essayez… »
    Vous voulez mot de la fin, pas de problème, mais avoir le dernier mot c’est autre chose…

  2. @Anticouillon. La façon dont vous projeter vos obsessions sur les autres est évocatrice. Ou avez vous vu que les musulmanes voilées étaient des bonnes sœurs ?! Peut être que certaines voudraient le faire croire. Comme vous qui essayez de passer pour un saint en insultant les autres. C’est très réussi ! Vous êtes un raciste qui se donne bonne conscience et projette des pulsions agressives sur les autres j’en ai bien peur.

  3. @Anticouillon. Vous êtes gentil mais vous n’avez rien compris. Je suis eurasien. Et ma demi sœur et mon demi frère sont métis camerounais. Vos leçons de racisme gardez les pour vous, vous qui considérez qu’avoir des amis « blancs » est un problème. A l’évidence vous n’avez aucun ami blanc. On m’avait dit que certains arabes étaient des racistes anti blanc. Je ne le croyais pas. La preuve. Vous êtes aussi raciste anti jaune et raciste anti noir ? Auquel cas ma famille et moi n’avons que faire de musulmans dans votre genre. Et ça voudrait nous faire la morale !
    J’ai aussi adoré votre critique d’Israël en invoquant les burqas comme problématique pour finir par dire dans le post suivant que la burqa ne vous posait aucun problème. Vous êtes une énorme farce et le pire défenseur de l’islam que l’on puisse imaginer !

  4. @Anticouillon. Quand on tient des propos qui laissent transparaître sa transphobie et son homophobie latentes, on évite de faire de faux procès aux autres, voire des leçons de morale ! Mais on les connaît vos arguments : discrimination, islamophobie, sionisme, racisme. Dans ce dialogue avec Souareba, vous n’avez reconnu que ce vous vouliez y voir, aveuglé que vous êtes par vos préjugés et votre bêtise. J’ai précisé « aujourd’hui ». J’ai eu des amis noirs jaunes juifs. Ma famille est multiethnique. Est ce que vous pouvez en dire autant ? J’avais une amie musulmane, Hayet, il y a un bail. Elle m’a invité à son mariage. Vous savez quoi ? A cette époque, elle ne portait pas le voile. Étonnant non ? J’ai des collègues musulmans, avec qui je dîne lors des séminaires de ma société car parfois ils s’isolent. Parmi les femmes aucune voilée. Alors arrêtez de faire croire que le voile est la règle et qu’il a existé de toute éternité avec l’ampleur qu’on lui connaît aujourd’hui. Ce sont des musulmanes qui se sont mises à le porter de plus en plus fréquemment. Pas les autres qui ont cherché à les discriminer. Elles se débrouillent très bien toutes seules pour ça. Arrêtez aussi de penser que vous représentez les musulmans histoire de les mettre dans le meme panier que vous pour faire de la généralisation à votre avantage. Vous ne représentez que vous même.

  5. @(Anti)couillon

    C’est (cet abruti de) Sartre, qui écrivait: “La colère est une attitude magique”. Comprenez (c’est pas gagné), que quand on a épuisé ses maigres arguments, et tenté divers sophismes, il ne reste plus au loser que l’insulte et la grossièreté. J’en avais pris bonne note en débattant avec les platistes.
    C’est au final une bonne chose que la modération ne censure pas les propos du genre de ceux que vous tenez. Ca permet à chacun de mesurer la pauvreté abyssale de votre pensée. C’est tout sauf une critique, car s’il n’existait pas des gens comme vous, on peinerait à se considérer comme des intellectuels. …Ou un truc du genre. Disons, des non débiles légers.
    Je perçois aussi dans vos propos le relent d’une obsession sexuelle qui ne doit pas dater d’hier. Normal. Beaucoup de croyants sont dans ce cas. C’est d’ailleurs très logique, vu le niveau de frustration imposé par les fanatiques religieux. Ca explique assez bien les dérapages de Cologne, ou de votre maître à penser Tarik Ramadan.
    Enfin, les tafioles (…) Sont elles plus ou moins nuisibles que les intégristes islamiques? Combien d’attentats perpétrés par les tafioles?
    Bref, je ne crois pas trop à l’entrainement cérébral, mais vous avanceriez d’un cran en lisant Onfray, ou, d’ailleurs, n’importe quoi de sensé. L’encyclopédie. Sciences et Vie, ou vos manuels scolaires de 6ème. … Ou de CM2.

    • @Anticouillon

      Votre obsession pour les “vrais hommes” me laisse un peu perplexe. Douteriez-vous de votre virilité? Je sais par expérience que les pires homophobes sont presque toujours des homosexuels refoulés. Exemple, le personnel du Vatican, homo à 75%. Ou le dément de Bruneï, dont les fils sont homo.
      Je note aussi l’étrange amalgame que vous faites entre homos, trans, et pédophiles, un amalgame récurrent chez les homophobes pathologiques.
      A noter enfin le fait que je me contrefous des homos. Je suggère juste qu’on les laisse vivre, tout comme je suggère qu’on laisse vivre les femmes musulmanes. Personne ne conteste, enfin, surtout pas moi, leur droit de se vêtir comme elles le désirent. Mais le problème juridique évoqué par cet article est d’un autre ordre. Il s’agit d’un litige tranché par les prud’hommes, en lien avec des intérêts commerciaux. Si un employé de chez Darty refuse de porter l’uniforme Darty, on le vire. Normal, car c’est l’uniforme qui permet au client de repérer les vendeurs. Mais on a aussi un problème d’image, ou d’identité, en lien avec la marque et l’activité. Un employé de banque déguisé en punk, par exemple, nuirait à l’image de se société. J’ai été quasiment toute ma vie patron et commercial. Bien que ça ne soit pas ma tasse de thé, je portais le costard cravate, vu que c’était en quelque sorte “l’uniforme” de ma profession. J’aurai pu aller visiter la clientèle en jean’s, mais ça ne se faisait pas à l’époque. Je me serais fait jeter de partout.
      Bref, la question qui se pose souvent à propos du voile est: “Voulez-vous travailler, ou toucher une fois des indemnités, puis vous retrouver au chômage ad vitam? ”
      J’ai bien peur que la question religieuse soit un peu hors sujet. …De même que la problématique de la libération de la femme, sans parler de votre problème avec l’homosexualité, qui semble obsessionnel.

  6. @Zarathoustra
    Question pour question
    La recherche de tant de diversions encore une fois vous fait diverger et vous confond.
    Je vous renvoie donc pour un minimum d’honnêteté intellectuelle à l’article
    §3 ligne 3 :
    « … lors que paradoxalement son islamité visible n’avait pas constitué un obstacle majeur à son embauche… »
    La question est alors
    Est-ce que Groupama qui l’avait embauché en connaissance de cause de cette islamité est en tort ?
    Oui, répond la Cour d’appel de Versailles…
    Vous divaguez… Dérapage volontaire et contrôlé ?
    La réponse elle est déjà sortie…
    Si un règlement intérieur d’une société privée a des raisons supérieures pour déroger aux droits individuels fondamentaux elle doit l’inscrire et le motiver afin de contrôler la proportionnalité de l’atteinte au droit à la démocratie garant de l’exercice des droits de chacun contre l’arbitraire… Et c’est ce cap qu’il faut tenir contre les gens de mauvaise foi car il préserve le vivre ensemble et la démocratie… Permettant à chacun de se sentir respecté ou alors motiver de manière neutre et rationnelle… Et cela au regard aussi de ce qu’autorise la société dans le même temps, le même domaine et le même registre. Pour la femme par exemple le droit fondamental de disposer de son corps içi ou là…
    Décidément en voulant placer à tous prix vos diversions volontaires de fil en aiguille vous occultez l’article et cherchez la querelle…
    Saurions-nous attendre de vous un peu d’honnêteté intellectuelle ? C’est sûr faut pas rêver…
    Je vous renvoie donc aussi sans hésiter à Courteline vous et votre question biaisée : “Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet.” Je pense que vous ne valez pas plus que ça.
    NB : J’ajoute qu’il existe des pays musulmans laïcs et qu’ils sont surtout dans les sociétés multiconfessionnelles attachés à la laïcité. Le sondage que vous visé ne mentionne pas que les musulmans n’aient pas été consultés sur le sujet de la laïcité… D’ailleurs il ne se peut sauf peut-être dans votre esprit… Enfin, le droit fondamental démocratique est La référence, bien plus précieux que des sondages … Sinon proposez d’aller faire voter les lois au café du coin…

    • A l’évidence vous n’avez rien compris et vous vous en vantez ! Moi je vous renvoie à Audiard « Les c.. ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît ». Vous ne valez pas plus que ça.

  7. @Loulou j’adore vos histoires de fruits déguisés. Mais je ne suis plus un enfant : répondez à la question au lieu de faire diversion. Est-ce que Groupama est islamophobe parce qu’il refuserait des musulmanes voilées ? Et en quoi ?

  8. @ Loulou1, votre commentaire du 23 avril 2019 à 12 h 10 min
    Je ne conteste pas la décision du tribunal. La justice a appliqué la loi avec rigueur. L’employeur n’avait pas inscrit cette restriction à l’embauche dans son règlement intérieur : pas de femme voilée pour le personnel en contact avec les clients, au nom de la neutralité.
    Depuis les employeurs ont compris la leçon. Principe de précaution.

    La loi autorise les femmes voilées dans la rue, les magasins etc. Je ne suis pas pour l’abrogation de cette liberté. Je voudrais simplement que les musulmanes et surtout leurs mâles dominateurs comprennent qu’en France cela pose un problème au vivre-ensemble. Fichons la paix aux femmes formatées à croire que son absence serait impudique, mais expliquons au moins aux jeunes générations que l’islam n’en fait pas une obligation, que l’habit ne fait pas le moine, et que l’islam politique s’en sert dans le bras de fer contre la neutralité promue par la laïcité.

    La laïcité à la française a accepté les mosquées, le ramadan, le hallal et, j’insiste, des repas adaptés dans les cantines pour les enfants musulmans, etc. La laïcité à la française a été acceptée sans problème par toutes les religions depuis plus d’un siècle, islam compris, et c’est récent que des fouteurs de m… ont engagé un bras de fer contre l’état au sujet d’un vêtement dont le port, en plus, est facultatif ! La visibilité des vêtements islamiques est exorbitante, tout simplement.

  9. @anticouillon
    Vous avez mordu à l’hameçon et grimpé d’un cran.
    Restons calme. Vous êtes un pieux musulman qui voit une culotte dans le hijab et défend avec l’énergie du désespoir sa vertu menacée par la tentation. Vous m’avez convaincu. Des cheveux au vent, mon Dieu quelle horreur ! Imposons le foulard à toutes ces créatures du diable.

    • @anticouill
      Vous êtes en plein délire et cela en dit long sur vos fantasmes.
      La seule chose que j’aie écrite sur les trans c’est de mentionner que les cas d’intersexualité et d’hermaphrodisme étaient causés par des anomalies génétiques.

      Mais il s’agit d’un sujet pour grandes personnes, pas pour un post-ado perturbé par ses hormones.

  10. @Anticouillon. Mais pourquoi vous concentrer sur Israel qui est bien plus démocratique que la Corée du Nord, la Chine, l’Arabie saoudite ou l’Iran ? Même l’Algérie fait pire à l’évidence. Quel curieux parti pris !
    Au passage il ne s’agit pas de burqa mais de frumka. Par ailleurs en quoi la burqa vous dérange vous qui défendez déjà le hidjab ? La liberté religieuse ou la liberté de s’habiller comme on veut au nom du féminisme ne devraient elles pas être étendues ? En quoi est-ce que les discours sur le hidjab et la burqa différent ? Je suis perdu dans vos incohérences. Mais si vous développiez votre point de vue sur la burqa je suis persuadé qu’on pourrait y voir plus clair …
    A l’évidence vous n’êtes pas pour le hidjab. Mais vous le défendez de manière absurde parce que vous pensez qu’il est devenu la cible symbolique de l’islamophobie. Et c’est la votre erreur. Vous conduirez toutes les femmes à se voiler. Vous pouvez combattre un adversaire et savoir lui donner raison. Le contraire vous décrédibilisera et vous amènera à vous essentialiser. Mais c’est clair que vous ne le voyez pas. Vous faites ainsi à la fois le jeu de l’extrême-droite et des islamistes. Bravo !

    • @Anticouillon. Ou avez vous vu que je défendais Israël ? Je ne suis même pas sioniste ! Je me contente d’énoncer des faits. Suivez mon exemple au lieu de rester enfermé dans les présupposés et les préjugés. On pourra alors peut-être avoir un échange digne de ce nom.
      Burqa et hidjab, décidément vous comprenez ce que signifie le terme intégration. Ah non pardon ne pas les accepter c’est faire preuve de discrimination j’avais oublié … Je crois en fait que vous êtes trompé de pays. Tentez de vendre votre lumineux concept de la laïcité aux États Unis ou mieux à l’Angleterre. Ils acceptent la burqa et même les tribunaux Islamiques. Au fait est-ce que vous pensez que des musulmanes voilées accepteront de porter la croix catholique en signe de solidarité avec la centaine de chretiens morts au Sri Lanka ? Moi je dis que c’est le moment de prendre exemple sur les neo zélandaises et de sortir des positions sectaires ne croyez vous pas ? Salam comme on dit dans votre religion.

  11. @Titi. Je vous attends aussi sur la spiritualité. Je suis persuadé que je pourrais vous en apprendre. Encore une fois il ne suffit pas d’affirmer de manière péremptoire mais de démontrer ce qu’on avance. L’arrogance n’a jamais tenu lieu de démonstration. Quant à Mammon je ne sais pas qui c’est, mais je trouve savoureux que vous donniez des leçons de capitalisme alors que vous travaillez dans le conseil. J’imagine que vous travaillez pour la gloire, ne demandez jamais d’augmentation ni de promotion, que vous vivez dans le plus grand dénuement comme un ascète. Donc vos leçons de morale puritaine vous pouvez les garder. L’islam n’a rien inventé de ce côté là. La bigoterie, l’hypocrisie, l’ostentation restent toujours les péchés favoris de ceux qui s’affirment supérieurs au nom de leur religion qu’ils confondent avec la spiritualité.

  12. @ anticouillon
    J’aime bien la description que vous faites de moi :
    “Vous êtes bidon jusqu’au bout. Encore un petit vieux à mon avis qui préfére être servi par des trans mais qui est gêné par un foulard. Cela sent l’expérience d’un moche qui aimait les bois de boulogne.”

    Je salue votre expérience , ça donne envie de vous taquiner pour voir jusqu’où s’élèvent vos fantasmes…
    Vous défendez la religion musulmane ? je crois.

  13. Rappel de la loi
    Je regrette le titre de l’article : ” La justice confirme le droit de travailler voilée dans le secteur privé”. C’est faux. Ne faites pas rêver les vieux barbus.

    La vérité c’est qu’à l’époque des faits, il y a une dizaine d’années, l’employeur n’avait pas spécifié dans son règlement intérieur son refus d’embaucher des femmes voilées afin de maintenir la neutralité habituelle dans les relations des employé(e)s avec le public.

    C’est tout.

    De 71 à 79% des Français sont hostiles au port du voile non seulement dans les magasins et les entreprises mais aussi dans la rue. Il y a belle lurette que les employeurs ont compris ce qu’ils risquaient et en ont tiré les conséquences.
    Rappel de la loi :
    “Le règlement intérieur peut contenir des dispositions inscrivant le principe de neutralité et restreignant la manifestation des convictions des salariés si ces restrictions sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché”.
    Article L1321-2-1 du Code du travail.

    • Hello Mistigris,
      Pour rapprocher le règlement intérieur des Lois Rolland du service public régissant le principe de neutralité c’est sûr qu’il va falloir MOTIVER et parce que les enjeux publics/privés ne sont pas les mêmes. Le fonctionnaire ou assimilé étant porteur de prérogatives de puissance publique… Dans le privé le but recherché ne connait pas cette circonstance de proportionnalité…
      Si la neutralité du service public est louable dans les administrations, elle n’autorise pas en l’espèce, de motiver le revirement de l’employeur tandis que cette ingénieure informatique s’est présentée voilée lors de l’entretien d’embauche et a été recrutée comme telle…
      Qu’il y avait aussi peut-être au sein de cette grande entreprise d’autres solutions. N’y avait-il d’autres taches et modalités de travail à lui proposer sans lui opposer directement le port du voile alors qu’ils agissaient en parfaite connaissance de cause lors du recrutement?
      Sur le sentiment des Français, vous avancez que certains sont allergiques au voile… Cette « allergie » ne saurait justifier des dérogations au règlement intérieur d’une société… Et d’ailleurs qui a pris la peine d’expliquer à la masse des Français ? On laisse juste enfler la polémique… C’est bien dommage…
      Il ressort de tous cela que lorsque des droits sont en « concurrence » ne convient-il pas de privilégier les fondamentaux démocratiques et non des intérêts privés à géométrie variable ou des sentiments qui relèvent du diktat comportements ou de l’air du temps ?
      Qui a pris la peine et la mesure de la pédagogie en la matière d’un côté ou de l’autre ?
      Aujourd’hui ou est l’autre son de cloche ?
      Il ne peut y a pas de débat sain entre des crispations tels ceux qui pointent un doigt accusateur et ceux qui ont le sentiment de se sentir bafoués dans le droit… il faut dépassionner le débat et discuter au sein de la société civile même sans les pompiers incendiaires pollueurs…

  14. @Loulou. Vous avez bien raison de soutenir ce pauvre Titi qui, vexé de s’etre fait mouché, ne trouve rien de mieux à faire que dévider sa collection de citations usées jusqu’à la corde. Et encore j’aurais tant à dire sur les innombrables idioties qui émaillent ses commentaires rien que dans ce fil, si Oumma me laissait faire. Également à sa disposition s’il veut débattre néanmoins, plutôt que de geindre.

    • Je crains que vous vous mépreniez sur l’identité de la personne mouchée…
      Par exemple vous arrive-t-il parfois de vous sentir visée sans que vous ne vous en rendiez compte ?
      En vérité les citations surtout celle sur Courteline sont non seulement parfaitement bien placées mais elles semblent (pour ce que vous nous avez montré) convenir avec la justesse d’une partition… En réalité, si elles m’ont amusée c’est non seulement qu’elles sonnaient juste mais aussi qu’elles s’auto-suffisaient…
      Vous savez les gens déguisés c’est comme les fruits déguisés qu’on préparent la nuit pour Ramadan, ils décorent bien la table, on en croque quelques-uns avec le thé mais on ne se méprend pas sur ce qu’ils sont vraiment :
      des diversions.
      A bon entendeur Salem

  15. @plippe. D’accord avec vous sur les codes vestimentaires. Mais le plus étonnant dans cette histoire de voile au travail, c’est qu’une minorité de musulmanes le porte et voudrait l’imposer au travail, à une majorité qui n’en veut même pas dans l’espace public. D’ailleurs je serai assez pour organiser un référendum sur le sujet et laisser le peuple souverain trancher si les musulmans continuent à faire autant d’histoires avec leur religion.
    Est-ce que les juifs exigent de porter la kippa au travail ? J’ai travaillé avec un collègue juif orthodoxe, dont le père était un érudit. Jamais je ne l’ai entendu faire une telle réclamation. Certains musulmans veulent donc se discriminer en pratiquant leur religion de manière ostentatoire (voir d’ailleurs la vidéo très courte mais néanmoins instructive vidéo de Lyess Chacal au sujet de l’ostentation sur ce site) et crient à la discrimination quand on ne leur réserve pas un traitement de faveur. En ce qui me concerne, je n’appelle pas ça de la religion et encore moins de la spiritualité mais de la politique.

    • Dans nos terres celtes nous ne sommes de culture chrétienne que parce qu’il y a eu un christianisme politique (bonnes paroles appuyée par le sabre) Constantin relayé par Clovis.
      Religion et politique constituent une alliance millénaire se renouvelant sans cesse, la dernière est très fortement aidée par le pétro-dollar

  16. La justice confirme le droit de travailler voilée dans le secteur privé
    Le privé na pas de temple, il travaille pour gagner sa vie.

    La justice refuse de confirmer ce droit dans le public.
    Qui dit public dit république.

  17. @plippe. Désolé je ne vois pas où vous voulez en venir en me parlant de la Terreur ou du phénomène de libanisation, je suppose. Développez merci.
    Pourquoi nous rabâche-t-on le multiculturalisme en France ? Le multiculturalisme est une doctrine essentiellement anglo-saxonne, notamment américaine qui se comprend à la lumière d’une histoire : la construction d’une nation à partir d’une immigration européenne puis extra européenne. Y est associé le politiquement correct dont on mesure de plus en plus les dérives vers une tyrannie des minorités. Pourquoi la France devrait suivre ce chemin et renoncer à ses particularités, son modèle français, sa vision de l’universalisme ? On se le demande. Pourquoi devrait on devenir multiculturel donc ? Pour que des populations qui ont quitté leur pays se sentent chez eux ? Notre culture serait tellement detestable que l’on ne puisse y adhérer ? Mais pourquoi venir en France alors plutôt que d’aller aux États Unis par exemple ? Et pour quel résultat ? Chacun sa communauté voire ses lois coutumières ? C’est comme ça que vous entendez la France en tant que nation ?

  18. @Anticouillon.
    Quelle hypocrisie ! Qui a parlé en premier lieu d’Israël et des droits de l’homme puis des sionistes ? C’est donc moi qui vous ai commencé à vous répondre. Mais bien sûr vos propos n’ont rien à voir avec le conflit israélo palestinien et j’affabule. Mais alors dites moi en quoi Israel ne respecterait pas les droits de l’homme si les palestiniens ne sont pas concernés d’après vous ?
    Qui a traité l’autre de primate, de squelette, a dénoncé le vide de son cœur et de son âme, tout en l’accusant sans vergogne bien entendu d’etre haineux ? Qui pleure en définitive quand l’autre critique ? Vous feriez mieux de vous relire avant de vous victimiser. Et ce n’est pas parce que vous pratiquerez l’inversion accusatoire que vous aurez raison. Et ne confondez pas critique avec émotion. En définitive, ne projetez pas sur moi vos propres travers. Mais si vous voulez débattre sans langue de bois, je suis à votre disposition.
    En espérant qu’Oumma ne me censurera pas encore une fois.

  19. en effet, j ai plusieurs commentaire qui n ont pas ete publier, pourquoi??
    vous avez publier un commentaire adresser aux moderateur du site ou je demandais pourquoi je n’etais pas publier. il y un truc qui colle pas comme vous dites en france, peut etre pas assez de personel?

  20. @Oumma. Merci de publier ma réponse à Titi que je remets ici. Sinon il y a de quoi se demander si votre vision de la liberté d’expression n’est pas à géométrie variable : d’un côté un internaute qui appelle au boycott de Groupama qui est publié, de l’autre une réponse pour en montrer le caractère absurde qui est censurée. Personnellement je trouve ça inquiétant que l’on puisse laisser diffamer ainsi une entreprise en toute liberté.

    @Titi. J’adore vous lire. Vous, vous n’êtes pas procédurier pour deux sous. Vous lancez un appel à boycotter Groupama parce qu’ils ne prennent pas de musulmanes voilées. Il ne vous vient pas à l’esprit qu’ils emploient des musulmans et des musulmanes non voilées ? Mais ce n’est pas grave ils sont forcément islamophobes comme tous ceux qui ne veulent pas de voile ou de kippa au bureau. Quand l’idéologie rend totalement idiot.

    • Je vous renvoie à Courteline: “Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet.” Je pense que vous ne valez pas plus que ça.

    • Il y a toujours eu dans les entreprise des codes vestimentaires, en général non écrits.
      Ils peuvent d’ailleurs varier d’une époque à l’autre.
      Ne pas les respecter ne conduit pas forcément au licenciement mais plutôt à l’absence de promotion ou de nomination aux postes les plus agréables … au final le salarié est conduit sans violence … vers un placard ou ailleurs !
      Elle a gagné son procès mais !!!!

    • Je vous renvoi à Courteline: “Passer pour un idiot au yeux d’un imbécile est un plaisir de fin gourmet”. Je pense que vous ne valez pas plus que cela.

      • @Titi. Ce n’est pas en vous réfugiant derrière Courteline que vous passerez pour un philosophe. Pour traiter quelqu’un d’imbécile et se défendre d’être un idiot encore faut il en apporter la preuve. Vous ne démontrez rien sauf que vous êtes à court d’argument j’en ai bien peur.

  21. Macron ayant déclaré le 15 mai 2018 que le foulard islamique était à l’opposé des valeurs civiques françaises, nul doute que les barbus réactionnaires voteront aux prochaines présidentielles pour sa concurrente, dans l’espoir de mieux préserver la “liberté” de leurs obéissantes épouses.

    En attendant, 71% et 79% de Français (selon les deux sondages les plus récents) se déclarent hostiles au port du voile.

    Par contre l’hostilité à l’islam en général a baissé de 56 à 47% en quelques années, l’ensemble de la population musulmane n’étant plus généralement considérée comme complice des attentats.
    Avec un effort supplémentaire du côté discrétion de la pratique religieuse (comme les autres religions représentées en France), l’intégration sera en bonne voie.
    Et on parlera d’autre chose.

    • @ ****couillon
      Votre arithmétique est à géométrie variable, vous prenez ce qui vous arrange et rejetez le reste. C’est assez puéril, comme votre pseudo. Il fait très viril, c’est rassurant…
      Il est exact que la formulation d’une question peut orienter la réponse. D’où la nécessité de comparer les sondages en fonction du commanditaire, de l’institut des sondages et autres paramètres. Je ne vous donnerai donc pas mes sources : vous ferez comme moi, vous irez les chercher. Et veillez à la date (l’année) de la publication. Mots-clés dans Google : “sondages islam voile” ou autres mot-clés dans le même registre. C’est facile, c’est à la portée du premier antic……n venu.
      J’ai remarqué que la majorité des Français partageait les mêmes points de vue que moi : NON au voile et OUI à l’intégration des musulmans dans la société française, ce qui implique la même discrétion que les autres religions.

  22. @Anticouillon. J’aime assez la réaction : qui a parlé de la Palestine. Non c’est vrai vous avez juste parlé des sionistes, d’Israël et gnagnagna. Mais surtout le comble du grotesque quand je lis d’un côté « belliqueuse, haineuse », de l’autre « squelette vivant », « primate sans spiritualité », « vide de son cœur et de son âme ». C’est bien de vous tout ça ? On voit la paille dans l’œil de son voisin mais pas la poutre dans le sien … J’espère que ce post ne vous aura pas offensé compte tenu de sa teneur « haineuse et belliqueuse ».

  23. @plippe. Les musulmanes qui se voilent ne sont pas des religieuses contrairement aux bonnes sœurs. Ce sont des laïques. Par ailleurs, vous en voyez beaucoup de bonnes sœurs se balader avec un voile ? Elles vivent en communauté et quand elles se baladent c’est sans voile la plupart du temps. Eh oui le monde change. La société française s’est laïcisée. Ce n’est pas pour faire le chemin inverse avec une religion largement minoritaire par rapport à ce qu’a été le catholicisme dans notre pays.

    • Votre argument “du chemin inverse” est tout à fait recevable, imposer à ceux qui ont parcouru un chemin de le reparcourir.
      Cependant il faut dans ce cas aller au bout des conséquences de cette option très politique et revenir aux années 1793/94 et …. c’est vous qui me dîtes “eh oui la société change”, amusant !
      Allons plus loin la question de fond : le multiculturalisme est-il possible sans au final violences voire guerre civile ?
      Nous avons pour répondre à la question un laboratoire vivant et son parcours depuis 1945 : le Liban

  24. @Anticouillon. Ma spiritualité n’est pas la vôtre. Je ne comprend pas plus votre foi que vous ne comprenez le Dharmakaya ou le Tao. Ma spiritualité au contraire fait de moi un être vivant, rationnel mais aussi intuitif, qui ne se flagelle pas mais prend la vie pour ce qu’elle est.

    Quand je vous lis, je baille. Vous ruminez une pseudo pensée qui n’est pas une spiritualité mais une idéologie que tout le monde connaît. L’Occident, Israël, la Palestine, bla-bla-bla. Je ne critique pas votre foi. Elle vous regarde. Je critique l’idéologie qui en découle. Je critique le fait que vous liez le voile à l’islam alors qu’il n’y a rien dans le coran qui dicte à une femme de se couvrir les cheveux. Tout vous vient de l’exégèse que vous prenez pour argent car on vous a expliqué que le coran ne suffisait pas.

  25. @Anticouillon. Moi je n’en ai rien à foutre des sionistes comme d’Israël ou de la Palestine. Il s’agit d’enjeux géopolitiques que vous avez choisir de traduire en enjeux religieux, c’est votre problème. Si vous voulez aller combattre aux côtés de vos “frères” palestiniens qui résistent aux colons israéliens, ça sera aussi votre choix. Et si vous voulez combattre l’Occident et la France prétendument complices, eh bien on ne sera pas dans le même camp.

  26. @Titi

    Si j’ai évoqué l’Iran, c’est au motif évident que Oumma s’abstient d’en parler. Dans le passé, je n’ai jamais omis de rappeler aux communistes avec lesquels je débattais le problème des camps de concentration en URSS et en Chine. Impossible de dissocier la version française de l’idéologie et sa déclinaison dans des pays dont Georges Marchais estimait le bilan “globalement positif”.
    La question qui se pose est bien sûr: “Que se passe-t-il quand les communistes, ou les islamistes, accèdent au pouvoir? “. Une femme qui se dévoile subit-elle une amende de 135 Euros, ou 33 ans de prison? Dans les années 70/80, un contestataire soviétique risquait 10 ans de Goulag. Un contestataire communiste en France risquait des critiques ou des moqueries. Mais ça ne l’empêchait pas de dénoncer les persécutions dont il était victime.
    Bref. Je me fous un peu du hidjab, et loin de moi l’idée de l’interdire. Mais j’ai aussi été patron, et il ne me serait pas venu à l’esprit l’idée d’embaucher une bonne sœur comme commerciale. C’est le seul reproche que je fais au DRH de Groupama. C’est aussi sans doute la raison pour laquelle cette femme a gagné son procès. Rappel: L’employeur est tenu de recevoir les candidats, pas de les embaucher. Un employé coûte en moyenne 30 000 Euros par an, et c’est un minimum. En échange, il attend un service, de la productivité, pas des psychodrames et des procès. Si vous montez un jour une boîte, vous comprendrez vite le film.

    • Comparaison n’est pas raison. Qu’à donc à voir le foulard d’une jeune française musulmane avec l’Iran, son clergé et la pseudo application du dogme musulman chiite. Pourquoi les comparer à la dictature soviétique et à l’engagement communiste français. Cela s’appelle de l’amalgame. Cela ne sert pas le débat, ça ne fait que le brouiller et stigmatiser par la même occasion les porteuses de foulard.
      Si vous vous foutez du hijab, vous lui accordez bien du temps et d’efforts. Je n’ose imaginer si cela vous tenez à coeur.
      Il me semble que vous vous méprenez quand au conflit lui même: cette jeune femme était employée par la société Micropole dont le client est Groupama. En tant qu’ingénieur en informatique elle intervient chez les différents clients de son employeur. Elle est tombé sur un limité du bulbe qui n’a pas compris que cette jeune femme était là pour le dépanner ou faire évoluer son sytème d’information.
      Le psychodrame, cette jeune femme n’en est pas l’auteur, pour le procès elle n’en est pas responsable, quand à la productivité, il ne me semble pas qu’un foulard puisse nuire à celle ci.
      Mais il est vrai que si l’on veut se débarrasser de son chien on l’accuse de la rage.
      Il faut rappeler aux musulmans qui fréquentent Oumma, que la société GROUPAMA est une société qui refuse les musulmanes voilées et qu’en conséquence de cause il faut liquider tous les contrats signés avec elle et la boycotter comme elle nous boycotte. C’est le moins que l’on puisse lui rendre. La solidarité dans la lutte contre l’islamophobie est un devoir.

      • @Titi
        Tout à fait d’accord avec vous Titi, c’est la seule réaction positive, pacifiste et légitime… Il faut faire suivre l’idée à sa propre échelle sinon à quoi bon…
        Le vote, la politique de leurs tourner le dos… J’y ajoute le mouvement associatif…
        J’y souscris à 100%…
        Il nous stigmatise rendons leur la pareille…

        NB : Larousse
        Rendre à quelqu’un la pareille, rendre un traitement tout à fait semblable à celui qu’on a reçu en bien ou en mal.

        D’ailleurs il n’y a qu’à voir leurs réactions…
        Suivez mon regard…

        • @Loulou 1
          C’est effectivement la seule chose qu’il comprennent, le porte-monnaie. Ils sont adeptes de Mammon, leur Dieu et n’ont aucune conviction ou spiritualité.

          Comme tu as pu le remarquer déjà, les cabots s’agitent et tentent de mordiller les mollets de leurs maîtres. Ils aboient mais sont inoffensifs. Ils cherchent un public à leurs divagations.

          Salam aleikoum et Bonne continuation

    • Anticouillon : Mais bien sur, vous nous appréciez, que quand nous courbons l’ échine, devant vos revendications. Peut être êtes vous payé par le Quatar !

  27. Une représentante d’un fournisseur qui se pointe voilée, c’est dénonciation direct du contrat avec le prestataire. Après à lui de décider si il veut faire du CA ou du prosélytisme. On envoie pas en clientèle des gens déguisés. Mais maintenant je comprends mieux pourquoi les immigrés arabes ne trouvent pas de travail en europe… C’est pas parce que vous êtes là depuis 30 ans que l’on va changer nos habitudes !

  28. @Cémwé. Vous avez raison sur un point essentiel relevé dans l’article. Micropole a changé son fusil d’épaule par rapport au voile. En revanche, ça n’a pas de sens de parler de discrimination et encore moins de racisme : Micropole avait accepté Asma avec son voile. Quand il a réalisé que celui ci posait problème en clientèle, il a pris la décision qui s’imposait. Voilà comment on nous présente le dossier. Asma a défendu son bout de gras. On la comprend. Inutile d’en faire une affaire politique. Le voile n’est pas plus autorisé en entreprise qu’il ne l’était hier. Les entreprises vont juste adapter leur règlement intérieur pour éviter ce genre de problème dont elles se passeraient bien.

    Au passage, si une femme est libre de porter le voile, elle est donc libre de le retirer. Si elle ne le fait pas c’est que le port du voile est codifié. C’est donc une contrainte. De même que les tenues vestimentaires sont codifiés en entreprise. Ce sont aussi des contraintes. Plus généralement, personne ne porte de couvre chef en intérieur, conformément à la civilité qui est aussi une contrainte. Je me souviens par exemple avoir porté une casquette dans un amphi. Le directeur de l’école m’a demandé de la retirer. Je me suis exécuté avec beaucoup d’embarras : pas parce que je me sentais discriminé mais parce qu’il me signifiait que j’ignorais les règles élémentaires de bienséance. Pas de discrimination donc. Des codes qui diffèrent d’une société à une autre. Il faudra donc parfois faire un choix : travailler en respectant les codes de l’entreprise ou aller voir ailleurs.

    Question : ça vous plairait que les juifs viennent avec leur kippa au travail ? Moi pas. Je viens au boulot pour bosser, pas pour me cogner la croyance des autres et être forcé de m’y adapter ou même de la « respecter ».

    A part ça je serais curieux de savoir ce que devient cette Asma ? A-t-elle retrouvé du boulot ? Sinon n’en blâmez pas les employeurs qui ne cherchent pas une publicité ambulante pour l’islam mais des profils pas seulement avec des compétences comme on le dit, mais aussi pour certains postes (typiquement celui d’Asma) avec une personnalité, la capacité à s’intégrer aux équipes, en phase avec la culture de l’entreprise. C’est comme ça que ça marche. On s’en fout complètement de savoir quelles sont les croyances, les opinions politiques, l’orientation sexuelle des gens. Ça relève du privé et parfois ça dérange les autres …

    • Bonjour je n’avais pas vu que vous vous adressiez à moi. La fonctionnalité répondre remarche depuis quelques temps et elle permet quand l’interlocuteur le souhaite, d’avoir sa réponse assez rapidement.
      « Au passage, si une femme est libre de porter le voile, elle est donc libre de le retirer »
      Tout est dit ou pas… bien sûr qu’elle est libre de le retirer comme elle est carrément libre d’apostasier toute la foi qui en est l’origine sans que personne n’ait à lui demander des comptes je pourrais le prouver -du point de vue d’un musulman évidemment-, en long et en large avec des versets coraniques sans équivoque aucune.
      Mais est-elle vraiment libre de le porter comme vous le prétendez ? Certainement pas, puisque vous avez décrété que cette liberté là et qui en fait est pour elle –ce que vous refusez d’admettre-, un pur acte de foi et un renoncement volontaire à une partie de sa coquetterie féminine ce qui n’est pas peu dire et qui n’importe comment ne concerne que son seigneur et elle, ne cherchant ni à faire la leçon ni à donner mauvaise conscience ni à vendre quoi que ce soit à personne est tour à tour je vous cite :
      – « une contrainte »
      – « Une publicité ambulante pour l’Islam »
      – « un frein à s’intégrer à une équipe »
      – « quelque chose qui dérange les autres »
      – Etc etc
      Je vous cite de nouveau :
      « Question : ça vous plairait que les juifs viennent avec leur kippa au travail ? Moi pas. Je viens au boulot pour bosser, pas pour me cogner la croyance des autres et être forcé de m’y adapter ou même de la « respecter ». »
      Moi aussi je viens au boulot pour bosser, j’ai autre chose à faire que de m’arrêter à la Kippa de Moshé, à la barbe et à l’espèce de kippa aussi, de Mouloud, au voile de Mounira et au moulant à la suivez moi jeune-homme de Hassina. Je n’en ai rien à faire c’est tout. J’ai mes convictions et mes opinions comme chacun mais je les garde pour moi, je n’ai pas à les leur imposer ni à essayer de les convaincre de quoi que ce soit.
      Mais par-dessus tout, je ne me « cogne » pas la croyance des autres, ni ne me sens forcé de m’y adapter ou de la respecter comme vous dites par contre je suis tout-à-fait capable de faire « l’immense » effort de donner à mes collègues sur cet aspect là de leur personne ce qu’ils réclament le plus souvent : Le simple pu… de droit à l’indifférence.
      Pareil, rien à f… qu’untel soit haineux ou pas, désagréable ou pas, honnête ou pas je n’ai pas l’intention d’en faire mon gendre et donc de l’accueillir dans ma famille, tout ce qui m’importe ce sont ces capacités professionnelles y compris celles relevant de la communication et de la gestion des tensions/conflits préjudiciables au boulot, point barre.
      Quant à ramener la question à l’incompatibilité réelle ou supposée du voile avec l’exercice de la fonction commerciale dans ce cas précis, rien n’empêchait l’employeur de proposer soit un redéploiement soit à lui demander de ne plus avoir de contact direct avec la clientèle ne serait-ce que pour éviter d’avoir affaire à un client qui comme vous aurait une conception toute particulière de la liberté, je suis sûr qu’elle l’aurait parfaitement compris.
      Ça n’est pas le cas, l’employeur s’est cru autorisé à exiger qu’elle retire son voile ou alors qu’elle pointe au chômage, la nuance est de taille.
      Une dernière chose, désolé mais tant que vous ne verrez pas l’immense incohérence qu’il y a dans le fait de dire d’une part qu’on s’en f… des croyances des autres et d’autre part de décréter que lesdites … dérangent, sans à aucun moment être en mesure de vous mettre à la place de la concernée qui elle s’en f… vraiment et royalement de vos croyances/absence de, à vous à cette différence près qu’elle ne vous dira jamais qu’elles la dérangent ni ne vous demandera d’y changer quoi que ce soit alors vous êtes dans l’iniquité et dans l’ego pas dans la raison.

      Tout de même un comble que ceux-là mêmes qui ont toujours prétendu que les musulmans hommes obligeaient leurs femmes et filles à mettre le voile et qu’il ne pouvait pas en être autrement, prétendent maintenant qu’ils savent qu’il n’en est rien et sans que ça leur pose le moindre problème, les obliger à le retirer.
      Merci

      • @Cémwé
        La faiblesse de votre argumentation c’est que vous vivez et travaillez en Algérie et nous nous vivons et travaillons en France.
        Les représentations mentales que l’on se fait des signes ostensibles de sa religion en Algérie et en France ne sont bien évidemment pas les mêmes.

        • @Mistigris
          A cette précision près que là où vous ignorez tout ou presque – ce n’est pas un reproche – de ce qu’est vivre et travailler en Algérie et pour des raisons qui seraient trop longues à énumérer, j’en sais plus sur la société, les débats, les courants de pensée, l’histoire, la politique, l’Islam en France et l’actualité française, qu’un bon nombre de vos propres compatriotes.
          Alors au lieu de bâtir sur des suppositions un peu faciles, essayez plutôt de mettre à mal un seul argument en apportant la preuve qu’en fait c’est mon référentiel de non-français qui le fausserait et on en rediscute juste après.

          • @cémwé
            Je me suis exprimé sans doute de façon trop succincte pour être compris sans ambigüité. Je parlais de “représentation mentale”, un concept qui sert aux sociologues pour analyser ce qui se passe dans la tête des gens par rapport à la stricte réalité factuelle.
            J’ai simplement voulu dire que le même vêtement est banal et fait partie du paysage en Algérie, mais en France il ne passe pas inaperçu.
            Sa dimension est hors-norme par rapport aux divers symboles religieux ou pas, arborés par des quidams en France, pour montrer discrètement leur appartenance à une église ou une association, un club, une décoration etc.
            Comme symbole d’appartenance à l’islam il est jugé agressif dans un pays laïque, d’autant plus qu’il symbolise aussi l’oppression des femmes dans divers pays musulmans, comme vous le savez. Tous les sondages s’accordent depuis une décennie pour dire que presque tous les français non musulmans y sont hostiles.
            Merci de vous être exprimé courtoisement comme tout être civilisé … Ça devenait rare sur ce site !

      • @Cémwé. Je vous avais répondu mais post disparu. En substance : « pur acte de foi » je réponds en un mot, bien plus proche de la réalité « harâm ». Non on ne veut pas du voile comme de tout ce qui organise la segregation entre les hommes et les femmes, la discrimination entre musulmans et non musulmans. Non on ne veut pas modifier nos règles de civilité (se découvrir en intérieur, serrer la main à une femme ou lui faire la bise). Non on ne veut pas entendre régulièrement que c’est mieux de porter le voile que d’être habillé comme une pute, quand on conteste le voile … Oui les croyances me dérangent quand elles s’imposent à moi constamment comme ça serait le cas au bureau. Faites ce que voulez dans votre pays. Respectez l’avis des français en France. Dans le lien que j’ai indiqué plus haut, la tendance est nette : toutes les lois contre le voile sont validées et leur extension est même souhaitée. Les femmes veulent se voiler. Qu’elles choisissent un autre pays. Les différentes libertés qu’on nous ressert régulièrement ce ne sont pas les pays musulmans qui les ont inventées ni qui les promeuvent. Alors inutile de nous les ressortir pour nous imposer les pratiques d’une religion étrangère qui ne correspondent pas nos propres valeurs. Merci.

        • « Respectez l’avis des français en France »
          Je ne fais pas autre chose figurez-vous, c’est bien d’une française qu’il est question me gouré-je ?
          Sauf à ce que vous entendiez par là, que vous seriez plus français qu’elle et que par conséquent, respecter votre avis plutôt que le sien, s’imposerait à Bibi…

  29. Eh bien oui !
    Le droit de la femme à disposer de son corps ce qui inclut le fait de porter un voile ou pas…
    C’est la Loi !
    Les femmes ont conquis de haute lutte le droit de porter une mini-jupe et aujourd’hui elle lutte pour…. Le port d’un foulard !
    (D’ailleurs vue la pollution qui sévit les “coquettes”, les “proprettes” aussi finiront par protéger leurs chevelure pour des motifs différents mais qui leurs appartiennent…).
    Synthèse de la teneur assez incroyable du débat qui sévit en France… Et qui tiendrait en la problématique suivante :
    Une femme aurait le droit d’exiger la parité, de conduire des avions, de se faire poser des piercings, des tatouages, des implants, d’avorter, de changer de sexe, de faire des dons d’ovocytes, de se marier entre elles, on parle même de gestation d’enfants pour autrui… Sans que tout cela ne soulève la moindre polémique (sauf pour la dernière illustration)…
    Sauf, si ce faisant elle porte un voile car seul le voile démange…
    Elle ne peut pas non plus faire un jogging en achetant un foulard chez Décathlon, puisque l’autre l’a décidé pour elle. Il est bien évident qu’une association de femme qui aurait porté le contentieux aurait eu gain de cause tant une schizophrénie alimentée et décomplexée s’est emparée d’une partie de nos compatriotes…
    Situation stupéfiante s’il en est … Pour un esprit rationnel et laïc…
    Il est bien évident qu’il faut laisser vivre à la femme son choix de vie s’agissant d’une aspiration temporaire, soit d’un way of life… Qu’importe…
    En l’état actuel du droit et dans une démocratie difficile d’y couper… Car entre l’ingérence dans la vie privée, l’atteinte à la liberté de culte, la rupture d’égalité entre les hommes et les femmes, l’atteinte au droit à disposer de son corps, la discrimination… Les juridictions ont le choix… Et, j’ai un doute bien légitime sur une éventuelle prédominance d’un simple règlement intérieur, en réalité inopérant, sur ces lois fondamentales…
    Les attentats au droit et à la liberté individuelle ne manquent pas et le délai judiciaire de 10 ans de procédure pour reconnaître de multiples violations du droit ainsi que le montant de l’indemnité me laisse songeuse…
    Non que je sois une « passionata » de la femme voilée mais quand même, quand même…
    Avec un raisonnement pareil
    C’est sûr !
    “We are the champions my friends of the World”.

  30. Je regrette cette décision juridique. La conséquence pourrait bien en être la volonté d’un “autre” gouvernement de renforcer les lois sur la laïcité de façon à exclure totalement les signes religieux ostentatoires de la sphère publique, et de l’étendre par défaut à la sphère professionnelle.
    À trop tirer sur l’élastique …

    • @Anticouillon

      Jolie illustration du concept de sophisme. Ne percevez-vous pas l’absurdité liée au fait d’assimiler un défenseur des droits de l’homme (et de la femme) à un ayatollah? Qui espérez-vous convaincre avec de pareils arguments? Vos alter égo héritiers spirituels de Maurras? Ben oui, lui aussi haïssait la laïcité, les juifs, et les mécréants. Et là, l’argument ne relève plus du sophisme. Même le mot laïcard est une invention de Maurras. Mais bon, méfiez-vous quand même de l’extrême droite. Je crois qu’ils ne vous aiment pas trop, même si vous partagez leurs idées.
      Quant aux orthodoxes juifs, quelle différence avec les salafistes? (Ou vos amis FM). Bref, si vous aimez les amalgames, vous êtes libre de mettre dans le même panier Ben Salmane, Nettanyaou, et Bolsonaro. Mais pas les gens qui défendent les droits de l’homme et luttent contre le fanatisme religieux.On appelle ça un contre sens, ou un mensonge grotesque.

      • @Anticouillon

        – La prévalence du viol dans les sociétés coincées du cul est si évidente qu’il me semble inutile de la rappeler. Cf la “révolution” égyptienne. Quand j’ai pris acte des viols de la place Tharir, j’ai compris que les FM s’étaient substitué aux libertaires.
        – Ce que vous appelez le topless concerne les femmes qui, sur les plages, désirent éviter les marques de bronzage sur la poitrine. Ca n’est pas obligatoire, et tout le monde s’en fout.
        – La pédophilie est une déviance qui concerne surtout les religieux catholiques, lesquels sont un peu comme vous, à savoir coincés du cul.
        – Mon supposé fanatisme est juste celui du bon sens. Celui qui s’oppose à Torquemada est-il fanatique, ou juste raisonnable? Déclarer: “C’est idiot de lapider des femmes infidèles” est-il ouvertement outrancier, ou juste évident?
        – Vous devriez lire, ou relire Schopenhauer, ne serait-ce que pour comprendre cette évidence: La raison se met en général au service de pulsions irraisonnées. Exemple. La conviction qu’un texte médiéval détient la Vérité. Entre autres.

  31. Ça s’arrose…
    23 000 euros onze ans après un licenciement abusif, c’est moins de 6 euros par jour… Dit autrement, cette décision de justice au contraire inique est un message clair à tout employeur auquel son DRH assurera que rien n’a été prévu dans le règlement intérieur : Pas de panique, boutez tranquillement la sarrasine dehors, vous ne risquez –stricto sensu- rien du tout.

    • Tous ces problèmes, toutes ces polémiques autour du port d’une coiffure cachant les cheveux sans cacher le visage ne pouvaient pas exister en France dans les années 1950 … il y avait encore partout y compris dans les établissements publics (hôpitaux etc.) des “bonnes sœurs” catholiques en pagaille.

  32. Encore une victoire à la Pyrrhus. Les employeurs ne vont pas embaucher de femmes voilées au risque de revendications religieuses ultérieures et de tomber sur des procéduriers. Il ne se feront pas épingler pour discréminisation vu le nombre de candidats. Les codes vestimentaires internes sont légaux, c’est la parade la plus simple.

    • Je suis absolument d’accord avec vous Spera. Certains finissent par oublier qu’on ne vient pas au travail pour manifester sa religion. Au contraire, la neutralité permet d’assurer l’équité et la cohésion. Et comme vous le dites, les codes vestimentaires existent aussi au travail. Moi on m’impose de venir en costume cravate.

  33. @Anticouillon. Vous avez raison. Il vaut mieux comparer les musulmans ici à leurs cousins sunnites en Arabie saoudite qui ne se prive pas pour faire des alliances avec Israël pour faire barrage aux chiites. Là au moins les droits de l’homme s’appliquent …

  34. Ordure tu n’as pas d’autre chose a faire que polluer les sites musulmans ?
    Espèce de cocu . Dans la vie de tout les jours tu dois raser les murs . Tu transpires la lacheté .
    Cocu puant ………………..

  35. A comparer aux 33 ans de prison, + 148 coups de fouet infligés à une avocate iranienne qui défend le droit de se dévoiler.
    – Je note aussi le fait que cette technicienne allait en clientèle, ce qui pourrait justifier son licenciement, pour atteinte à l’image de marque de la société.
    – Enfin, les défenseurs des droits de l’homme, auxquels cet article fait appel, ne font pas vraiment recette dans les pays musulmans. Soit on prône la liberté pour tous, y compris pour les blasphémateurs, soit on ne sera guère fondé à se prévaloir de ses droits.
    – A part ça, si les femmes fanatisées veulent trainer un boulet au pied, ou porter une ceinture de chasteté, grand bien leur fasse. C’est comme les piercings et les tatouages: C’est honnête de prévenir.

    • Bonsoir,

      En fait, j’ai lu par ailleurs qu’elle portait le voile depuis son embauche, donc l’employeur n’aurait pas du l’embaucher en prétextant que ses compétences ne correspondaient pas (il aurait donc été obliger de menteur, sinon il l’aurait discriminé pour raison religieuse).

      “– Je note aussi le fait que cette technicienne allait en clientèle, ce qui pourrait justifier son licenciement, pour atteinte à l’image de marque de la société.” Et non, vous faites une grosse erreur, il s’agit de discrimination et c’est condamnable par la loi. Si je comprend bien, cela vous semblerait normal qu’on licencie une personne par exemple noire, arabe ou asiatique parce que les clients n’aimeraient pas les noirs, arabes ou asiatique !
      On vous a connu un peu plus inspiré.

      • @Mohammed. Vous n’avez pas noté un fait majeur : c’est le client qui n’en voulait pas et dans le domaine des prestations intellectuelles c’est le client qui décide. Groupama n’a pas été mis en cause.

      • Un voile n’a rien à voir avec une couleur de peau, vous faites un amalgame étrange. En revanche on peut le mettre dans la même case que des piercings, des tatouages , des cheveux verts , une robe de burre avec une croix dans le dos, enfin de tous les signes incompatibles avec le contact avec une clientèle .

        • Je travaille dans le monde du conseil, je peux vous affirmer que les piercings, les tatouages , les cheveux verts ne sont pas incompatibles avec un contact avec la clientèle. Je laisse à votre actif la robe de bure avec la croix dans le dos, je n’en ai jamais vu. Je ne sais d’où vous tirez vos références mais vous ne fréquentez certainement pas le milieu du travail.
          Vous essayez de justifier l’injustifiable, une stigmatisation éhontée d’un vêtement religieux n’ayant aucun impact sur le travail. Dans le cas précis de cette jeune femme, on a affaire à une intellectuelle ingénieure en informatique portant un foulard que vous qualifiez d’islamique. Si cette femme avait été française d’origine portant un foulard aucune récrimination n’aurait eu lieu. Personne n’y aurait porté attention.
          Faites nous crédit d’un peu d’intelligence, et arrêtez de nous fourguer vos pseudos explications. Je sais que je vous demande un effort, mais je vous assure de ce côté ci de la barrière vous nous devenez insupportables.

      • @Mohamed

        Imaginez qu’un commercial Groupama vienne vous démarcher coiffé d’une kippa. … Le port de signes religieux ostentatoires n’est jamais interdit, à ma connaissance, dans les bureaux auxquels le public n’a pas accès. Les patrons sont des gens pragmatiques. Seule l’image vis à vis de la clientèle les intéresse. Hors de question d’envoyer chez les prospects un punk, un hare Krishna, ou une bonne sœur.
        Enfin, n’oublions pas que le voile porte une symbolique de rejet du pays d’accueil, qui agresse les chrétiens, les juifs, et les athées, autrement dit, la majorité des clients, puisque les musulmans ne représentent que 10% de la population.
        Enfin, à ma connaissance, les commerciaux noirs, arabes, ou asiatiques ne sont pas rejetés par la clientèle des sociétés d’assurances. On n’est pas aux USA. Ce qui ne passe pas, c’est le message subliminal convoyé par le hidjab, genre: “Je vous hais, jamais je n’épouserai un chrétien, je ne veux même pas vous parler”. Un peu limite, quand même, pour une commerciale.
        Enfin, on comprend mieux pourquoi les femmes musulmanes peinent à trouver du travail.

    • @patrice
      Je trouve extraordinaire que vous puissiez nous renvoyer aux pratiques d’un état vis à vis de ses citoyens. Comme si nous étions, nous musulmans français, tous comptables des pratiques honteuses de cet état fascisant n’ayant aucun lien cultuel ou culturel avec nous.
      C’est pratique est l’essentialisation d’une population, autrement dit, une pratique raciste.
      Nous ne vous renvoyons pas aux pratiques des athées dans le monde. Et Dieu sait si les méfaits de ces derniers sont retentissants (Staline, Mao, Hitler, tous les dirigeants criminels des pays de l’est, etc…) et ont décimé le monde. Mais nous faisons la part des choses.
      En quoi cette jeune femme portait-elle atteinte à l’image de l’entreprise pour laquelle elle travaillait. Je vous signale que sa tenue est légale, qu’elle a de plus été recrutée voilée. J’attends vos arguments. Ne serait-ce pas simplement la traduction de votre aversion pour cette tenue?
      Je ne savais pas que l’accès aux droits de l’homme et que la protection qu’accordent leurs défenseurs étaient à géométrie variable. Si on se réfère à vos conditions ces derniers sont tous au chômage. Or Dieu merci, ils n’attendent pas votre accord.
      Mon pauvre ami la seule personne fanatisée dans le coin c’est vous et il ne me semble pas que vous ayez prévenu qui que ce soit.
      La haine que vous éprouvez pour l’islam et sa pratique vous aveugle. Je ne comprends toujours pas votre permanence sur ce site. L’entretien de votre névrose ne peut pas vous faire de bien. Think about it.

  36. Mmmouais… IL est toujours piquant de lire, venant de musulmans qui, par ailleurs, ont toujours du mal à accepter que les lois de la Republique soient supérieures aux lois divines, une approbation de décisions de justice. En d’autres termes, elles ne sont bonnes que lorsqu’elles leur sont favorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Libye: plus de 200 morts en deux semaines de combats

Un sociologue du Qatar apprend aux maris à “battre leur épouse en douceur”. Tollé général sur les réseaux sociaux !