in

La chaîne britannique Channel Four diffusera l’Adhan tout au long de Ramadan

Le directeur des programmes de Channel Four, la chaîne appartenant au bouquet télévisuel du service public britannique, se prépare à affronter la critique mais aucune houle protestataire, aussi virulente soit-elle, ne le fera vaciller et revenir sur sa décision : le Ramadan sera à l’honneur comme jamais sur sa chaîne, à travers la diffusion de l’Adhan qui rythmera de ses modulations nuancées les aurores de Channel Four et de son site Internet, tout au long du mois Saint.

Anticipant les inévitables cris de stupeur ou d’indignation qui ne manqueront pas de fuser ici et là, accueillant sous une volée de bois vert cette première télévisuelle, Ralph Lee oppose une réalité chiffrée imparable pour légitimer un programme qui promet de battre des records d’audience : "Près de 5% de la population de ce pays va observer le rituel du Ramadan dans les prochains jours. Peut-on en dire autant des autres événements nationaux qui ont bénéficié d’une couverture médiatique globale à la télévision, comme la célébration des 60 ans du couronnement de la reine, suivie  par 1,15 millions de téléspectateurs ?".

Le directeur de Channel Four met aussi en lumière la dimension culturelle qu’il espère insuffler à cette fenêtre ouverte sur la découverte de l’islam et sur l’intensité de son souffle spirituel, loin des sombres projections, de l’ignorance ou de l’indifférence qui obscurcissent sa perception et sa compréhension.

"L’immense majorité des Britanniques n’est même pas au courant de l'existence du Ramadan, et comment pourrait-il en être autrement quand on considère sa quasi-invisibilité sur la télévision grand public. La diffusion de l’appel à la prière vise aussi à déconstruire les stéréotypes, à donner une autre image des musulmans, qui sont représentés la plupart du temps dans des contextes liés à l’extrémisme", a argumenté Ralph Lee, à l’approche de la mise à l’antenne de l’Adhan qui ouvrira les matinées de Channel Four au son de sa musicalité inimitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Iftar américains placés sous le signe du partage interreligieux

Angleterre : une école musulmane pour filles classée comme l’une des plus performantes du pays