in

La CGT boycotte CNews en signe de protestation contre Eric Zemmour

Multirécidiviste de l’incitation à la haine, dont le machiavélisme le dispute au cynisme, Eric Zemmour aura-t-il encore longtemps carte blanche pour déverser son fiel sur CNews ?

Alors que sa présence, malsaine, sur la chaîne info de Canal+  indispose au plus haut point un certain nombre de personnalités qui ont brandi la menace du boycott, en signe de leur plus vive protestation, c’est au tour de la CGT de s’indigner de cette nouvelle tribune offerte au sinistre propagandiste de la théorie raciste du « grand remplacement ».

Dans un communiqué publié lundi, le syndicat a ainsi annoncé que ses représentants déclineront toutes les invitations de la chaîne, aussi longtemps « qu’ Eric Zemmour, déjà condamné pour incitation à la haine religieuse, continuera de distiller librement ses paroles haineuses sur cette antenne ».

« Si la CGT réaffirme que le droit à l’information est un des piliers essentiels de toute démocratie, elle conteste la libre diffusion de propos discriminants et racistes. Elle réaffirme que les idées d’exclusion, de haine, de xénophobie, de LGBTphobie, de racisme, ne peuvent être banalisées dans la parole publique », enfonce le clou l’organisation, tout en demandant instamment à la direction de CNews de « prendre ses responsabilités ».

Publicité

Une direction qui reste sourde à la clameur de colère qui gronde à l’intérieur et à l’extérieur de ses murs, jusque sur le plateau de l’émission Face à l’actu où, depuis le 14 octobre, le polémiste juif venu de l’autre côté de la Méditerranée, étrangement nostalgique de Pétain et de ses lois anti-juives, sévit en toute liberté.

Publicité

« Canal reste le groupe de toutes les opinions », objectent de concert Valérie Languille, DRH de Canal+, et Gérald-Brice Viret, directeur des antennes du groupe.

A en croire leur réponse lapidaire et péremptoire faite aux élus du personnel du groupe Canal+, qui ont voté à l’unanimité une motion demandant à CNews de mettre un terme à sa collaboration avec Zemmour, ce dernier a manifestement les coudées franches pour dévoyer allègrement la liberté d’expression sur le petit écran… Mais jusqu’à quand ?

Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. La CGT, le syndicat en perte de vitesse, veut essayer de se refaire une santé, en lorgnant vers l’ adhésion des musulmans, ce n’est pas de la compassion, mais du clientélisme, tout comme le PS, dans les quartiers !
    Le drapeau rouge voudrait flotter sur la marmite, lol

  2. Martinez bras dessus bras dessous avec Macron lors des dernières élections t’es pas un syndicaliste mais un socialiste mondialiste ; vivement le ménage qui te degommera !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Pétition: Hakim Madi risque 5 ans de prison pour avoir dénoncé un “climat raciste et islamophobe”

Le Grand Prix “The Jewels Of Muslim World” (Les Joyaux du Monde Musulman), décerné à un savant Algérien