in ,

Inde : une mosquée, vieille de 500 ans, a été rasée pour… élargir la route !

Dans l’Inde vengeresse de Narendra Modi, le Premier ministre et ancien leader du parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP), quand le rouleau compresseur de l’oppression anti-musulmans met en branle ses bulldozers, c’est pour mieux démolir une mosquée historique, vieille de 500 ans, et rayer de la carte l’un des joyaux du patrimoine islamique. 

Le 9 janvier dernier, à l’insupportable vision de la destruction de la mosquée Shahi, érigée au 16ème siècle par Chir Chah Suri, le gouverneur afghan de la cité d’Allahabad, s’est ajouté le cynisme du motif fourni par les autorités de l’Etat d’Uttar Pradesh pour légitimer leur acte ignominieux : élargir la route ! Un motif fallacieux qui n’abuse personne…

Publicité
Publicité
Publicité

Ashok Swain, ancien président de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a partagé sur son compte Twitter les images choc montrant les bulldozers à l’oeuvre, en signe de sa plus vive indignation. Le 9 janvier dernier, une enceinte sacrée musulmane, qui avait traversé les siècles, a été écrasée sous le rouleau compresseur de l’ultra-nationalisme hindou.

Le journaliste et militant contre l’islamophobie, CJ Werleman, a également publié la vidéo, en confirmant bien que la mosquée a été démolie par le régime de l’Hindutva, au prétexte d’élargir la route.

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Ah oui, alors même que la circulation s’arrête pour ne pas déranger les vaches sacrées, comme les trains attendent sur les chemins de fer surchauffées, que les vaches veuillent bien partir. Allibi lamentable. Mais notez bien que pour l’instant, ce parti s’en prend aux Chrétiens mais un peu moins, pour ne pas déranger ses alliés qui se donnent pour puissants défenseurs, mais le temps des églises surtout évangéliques viendra.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La Libye fait don de produits de base à la Tunisie

Canada : des musulmans accueillent les sans-abri dans un “Sleepbus” durant l’hiver