in

Emmanuel Macron attendu en Algérie, avec défiance : le souvenir de la colonisation reste vif

Le déplacement en Algérie d’Emmanuel Macron intervient après une année riche en symboles : le 60ème anniversaire des Accords d’Evian qui mirent fin à plus de sept ans de guerre, et 60 ans d’indépendance de l’Algérie après 132 ans de colonisation française. Une douzaine d’organisations de la diaspora algérienne ont écrit à Emmanuel Macron pour lui demander de ne pas “occulter” lors de sa visite en Algérie la question de la “dégradation” des droits humains dans ce pays et “à ne pas cautionner “la dérive despotique du régime algérien”

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Les pays du Maghreb devraient se rendre compte que nous accueillons plusieurs millions de Maghrébins, étrangers ou non, ce qui nous pose beaucoup, beaucoup de problèmes d’intégration.
    Autrefois, avec les immigrés chrétiens d’Europe, on parlait d’assimilation, et tout a changé, surtout avec le nombre…
    Quand on lit des sites comme “Algérie patriotique”, ou simplement les déclarations d’officiels algériens, on devine que nous ne sommes pas assez prudents avant d’ouvrir nos frontières.

    D’ailleurs pourquoi le faisons-nous, alors que nous n’avons pas besoin de nouveaux problèmes ?

Laisser un commentaire

Chargement…

0

“On nous traite comme des animaux” : dans les centres de détention turcs, les migrants victimes de graves violences

Le Morisque