in

Macron vivement critiqué en Algérie après son soutien à Tebboune

Des acteurs politiques ont réagi hier aux déclarations du président français, Emmanuel Macron, sur l’Algérie, le président Abdelmadjid Tebboune et l’Afrique.

Dans un entretien à Jeune Afrique publié ce vendredi, Emmanuel Macron a salué le courage de Tebboune et a relevé la nécessité de réussir la transition en Algérie.

«Il y a une volonté de stabilité, en particulier dans la partie la plus rurale de l’Algérie. Il faut tout faire pour que cette transition réussisse. Je vous le dis franchement : je ferai tout ce qui est en mon possible pour aider le président Tebboune dans cette période de transition. Il est courageux», a déclaré M. Macron.

Publicité
Publicité
Publicité

(…)

Mohcine Belabbas, président du RCD, relève ainsi : «S’adressant aux dirigeants africains, Macron se croit autorisé à distribuer des certificats de légitimité aux dirigeants des indigènes que nous sommes.» (…) Zoubida Assoul, présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP), estime que la France est à la rescousse du système et que la déclaration de Macron est une ingérence directe dans les affaires internes de notre pays. «Le choix du timing est une indication de la volonté de la France de maintenir le système en place pour ses propres intérêts» (…)

Karim Tabbou, président de l’UDS – parti non encore agréé – affirme, quant à lui, que la France officielle est une France «raciste»«Une France qui ne veut pas accepter que dans ce pays puissent émerger des forces démocratiques, une jeunesse émancipée, une jeunesse qui est capable de défier le sous-développement.» (…)

Publicité
Publicité
Publicité

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, des universitaires et des militants de partis ont qualifié les propos de Macron d’ingérence dans les affaires de l’Algérie et de l’Afrique, mais tous considèrent que le président français est dans son rôle consistant «en le maintien du système qui lui préserve ses intérêts en Algérie et à ces pays d’en faire de même».

Lire l’intégralité de l’article sur El Watan

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Decathlon retire ses publicités de l’antenne de CNews

Edgar Morin sur les caricatures de Charlie Hebdo : “Ce n’était pas la liberté française. C’était seulement de grossières caricatures.”