in

Dans les quartiers populaires de Marseille, l’islamophobie de la campagne dope le vote pour Jean-Luc Mélenchon

Les discours radicaux des candidats d’extrême droite ont contribué à mobiliser des électeurs déjà attirés par le candidat de La France insoumise.

Il est 20 heures, dimanche 10 avril et, alors que les premières estimations présidentielles tombent dans les QG de campagne, une soixantaine d’électeurs attend encore de voter à l’école de La Solidarité (15e), imposante cité tout au nord de Marseille. Hedi Ramdane, le président du bureau 1 587, adjoint municipal à la jeunesse, vient de verrouiller les grilles et pousse à l’intérieur les derniers arrivés. Tous voteront avant que le bureau ne ferme, à 20 h 44.

Dans ce quartier populaire, où les Marseillais de confession musulmane sont majoritaires et le ramadan très suivi, cette affluence tardive surprend même l’élu, originaire de la « Soli » et habitué du bureau. « Pour que ces gens restent là alors qu’ils devraient rompre le jeûne, c’est qu’ils sont très motivés », glisse-t-il, en tentant d’accélérer les votes. Dans la file d’attente, femmes, hommes, jeunes adultes, affichent des motivations claires. « On ne va pas se mentir, il y a des racistes qui se présentent.

Publicité

Si Zemmour n’était pas candidat, je ne serais pas là », assure Karim Rhali, grand gaillard de 18 ans qui vote pour la première fois. Son copain Malek Seddi, 21 ans, ne s’est pas déplacé aux régionales de 2021. Aujourd’hui, comme Karim, il vient voter Mélenchon. « C’est le seul qui est avec les plus pauvres. Le seul qui nous a défendus quand Zemmour et Le Pen ont attaqué les musulmans », assure-t-il.

Le Monde

Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Très bien, mais n’empêche qu’il a fallu Eric Zemmour pour les sortir de leur torpeur attentiste. Espérons que ce ne soit que le début, et pas un feu de paille sans lendemain. Continuez comme ça, soyez endurants, vottez le matin de bonne heure à l’ouverture pour faire mal au coeur de certaines mégères qui se sentent toujours bousculées.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les commentaires du mois de ramadan : une sourate méconnue, la Fatiha (celle qui ouvre)

Mélenchon, le candidat favori des électeurs musulmans : 69% ont voté pour lui