in ,

Coronavirus : la Grande Mosquée de Birmingham applique scrupuleusement les règles d’hygiène

Face à une épidémie de Covid-19 qui traverse les frontières et les mers avec la même déconcertante facilité, semant sur son passage une peur inévitable, aussi contagieuse que le virus lui-même, les enceintes sacrées musulmanes sont elles aussi contraintes de prendre des mesures drastiques.

D’une rive à l’autre de la Manche, les responsables des mosquées mettent tout en oeuvre pour faire barrage à ce nouveau fléau et préserver les fidèles de ses effets nuisibles, à l’instar de ceux qui président aux destinées de la Mosquée centrale de Birmingham, la plus grande et emblématique des Midlands de l’Ouest.

Elle se dresse fièrement dans le paysage depuis 1975, et aura dû attendre 1981 pour être flanquée d’un magnifique minaret, la mosquée qui jouit d’un fort rayonnement depuis le centre du royaume britannique applique scrupuleusement les nouvelles règles édictées par les autorités.

Publicité
Publicité
Publicité

Alors que les consignes strictes d’hygiène y sont répétées inlassablement, que des dizaines de distributeurs de gel hydroalcoolique ont été installés à différents endroits, les imams, loin d’éluder ce qui est devenu une véritable urgence de santé publique à l’échelle internationale, évoquent longuement le Covid-19 dans leurs sermons du vendredi, sans rien cacher aux quelque 4 000 fidèles venus accomplir la prière Al Jumu’a.

« La Mosquée centrale de Birmingham reste ouverte. Nous redoublons de vigilance et de précautions afin de faire face au Coronavirus », a déclaré le vice-président des lieux, Nassar Mahmood, lors d’un récent point presse. « Une fois par jour, les gardiens et les bénévoles nettoient la mosquée en profondeur, la salle d’ablution, les robinets, les poignées de portes et essuient avec soin les sols et les parois murales », a-t-il précisé.

Publicité
Publicité
Publicité
Nassar Mahmood, au centre sur la photo

« Nous appliquons scrupuleusement les consignes d’hygiène prescrites par le gouvernement, en évitant de se serrer la main et en se lavant les mains régulièrement. Nous avons mis du gel à cet effet un peu partout dans notre mosquée et accroché des panneaux sur lesquels figurent les informations et recommandations qu’il est essentiel de connaître », a encore indiqué Nassar Mahmood, avant de renchérir: « En tant que musulmans, nous nous lavons régulièrement cinq fois par jour avant les prières. Coronavirus oblige, nous incitons aujourd’hui nos coreligionnaires à utiliser les gels antiseptiques. Comme l’ensemble de nos concitoyens, nous suivons de très près l’évolution de la situation».

 

 

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Etats-Unis : un candidat musulman au Congrès tend la main à l’homme qui lui avait adressé des tweets islamophobes

Coronavirus : Donald Trump suspend tous les voyages depuis l’Europe vers les Etats-Unis