in

Charlie Hebdo espère encore provoquer les musulmans

En titrant leur torchon “Charia Hebdo”, les canailles de cet Hebdo vulgaire escomptent susciter une éventuelle colère des musulmans pour se faire passer pour de valeureux plumitifs en lutte contre l’intolérance et l’obscurantisme islamiste. Or ces tristes guignols savent combien, ils ne risquent strictement rien en dégueulant leur haine de l’islam. Bien au contraire, alliés de tous les pouvoirs influents en France, ces islamophobes seront encouragés et soutenus dans leur entreprise de provocation. L’impunité est de mise quand il s’agit de “cogner” contre ces mahométans, véritables punching ball, contre lesquels n’importe quel pleutre peut se défouler à moindre frais.

Pour traiter de la victoire du parti Ennahda en Tunisie et de la volonté du CNT d’appliquer la Charia en Libye, Charlie Hebdo a “décidé de faire du prophète Mahomet son rédacteur en chef”. En une de leur feuille de chou, on peut donc voir un dessin représentant ce que ces incultes appellent “Mahomet” avec cette phrase : “100 coups de fouet, si vous n’êtes pas morts de rire !”.

Ce dernier numéro de Charlie Hebdo confirme la lâcheté de cet hebdomadaire qui se garde bien de s’en prendre à d’autres communautés mieux organisées, qui sauront lui faire payer très cher la moindre fanfaronnade.

Ces poltrons ont saisi depuis longtemps que l’islamophobie est un vecteur de promotion efficace, qui peut également renflouer les caisses d’une presse nationale sous perfusion financière et totalement sous contrôle du complexe militaro-industriel.

C’est pourquoi, il convient de mépriser Charlie Hebdo en le laissant confiner dans sa propre insignifiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Salah Hamouri ne sortira pas de prison le 28 novembre. Sa mère, bouleversée, témoigne

Bachar al Assad menace l’Occident va-t-en-guerre