in

Algérie : intervention musclée contre des magistrats (vidéo)

Intervention musclée de gendarmes mobiles au tribunal d’Oran pour tenter de mettre fin au blocage de la cour par les magistrats. Ces images provoquent l’indignation.
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Résultat de la gréve des magistrats, le 5 novembre.

    Leur syndicat écrit une note résumant ce qu’ils veulent. Sur cette note, on lit les mots suivants :
    Ministre de la justice non légitime
    gouvernement non légitime
    Force non constitutionnelle
    justice non indépendante.

    – Après des pourparlers, on décide d’augmenter leur salaires, close qui n’est pas le sujet.

    – Les magistrats acceptent d’ouvrir un chantier pour libérer la justice en collaboration avec des forces et un gouvernement qu’ils ont jugé illégitimes

    – Quand aux rotations imposées par le ministre, rien n’a changé. Poser un recours au conseil de la magistrature , structure composés de gens non légitimes.

    Pour les juges, la force est la loi, le jugement reste par téléphone.
    L’homme de la rue avait raison. le gendarme et le juge reste le bâton du pouvoir.

  2. ce n’est que partie remise, c’est ALLAH qui donne une leçon a ces magistrats, humiliés dans leur lieux de travail sacré parce qu’ils ont a leur tours humiliés des milliers de justiciables au prétoire , des magistrats qui en s’adressant a des justiciables en leurs disant ferme ta gueule sans respect de l’age ni du statut du justiciable en face d’eux qui pour certains sont beaucoup plus honnêtes et intègre que certains magistrats .
    ces magistrats eux même ont collaborés au massacre de l’Algérie en validant des votes truqués en faveur du pouvoir et en fermant l’œil sur les dépassements et les abus des autorités qui les dirigent comme des subalternes .
    c’est ALLAH LE TOUT PUISSANT QUI EST EN TRAIN DE DONNER des leçons malheureusement peu sont ceux qui peuvent les interpréter .
    la leçon a débuter avec la manière déshonorante de détronisation d’un pouvoir fort de son autorité .
    un pouvoir enraciné depuis 20 ans qui tombe comme un château de carte ça donne pas a réfléchir sur qui est la FORCE DU VÉRITABLE COMMANDITAIRE QUI EST ALLAH LE TOUT PUISSANT.
    ce pouvoir n’a pas respecter les engagements et la responsabilité qu’ALLAH A CONFIER A TOUT RESPONSABLE SUR SA TERRE traduite a travers le verset CORANIQUE suivant
    الذين إن مكناهم في الآرض أقاموا الصلاة وآتو الزكاة وأمروا بالمعروف ونهو عن المنكر ولله عاقبة الأمور
    ils ont inversés le verset CORANIQUE et ALLAH LES A RENVERSER ولله عاقبة الأمور
    y’a qu’a voir la fin pour comprendre , car ALLAH INSISTE TOUJOURS sur la fin et c’est valable pour tout être humain sur cette terre .
    a bon entendeur , a tous les responsables en poste sur cette terre quelque soit la responsabilité qu’ils occupent petite ou grande.

  3. Un magistrat reste toujours le dernier à comprendre, mieux vaut tard que jamais.
    Les habitants d’Oran étaient aux cotés des magistrats pour les soutenir.

    Du temps de Bouteflika, un Français m’avait interpellé pour me dire ,montrez moi le palais de Justice.
    Je lui répond , Voici le Palais, la justice, je ne sais pas où elle est.
    Il me répond, je cherche seulement le palais.

    On apprend toujours.

  4. Si même les magistrats si mettent alors la fin de ce régime est proche, vive l’Algérie libre vive le tamazight et notre indépendance totale face aux pays du golfe et de l’occident. Tic tac tic tac l’heure tourne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Etats-Unis : musulmans et chrétiens au chevet des sans-abri lors de la Journée de la Dignité

Lettre ouverte aux députés français contre la proposition de résolution sur l’antisémitisme/antisionisme