Une école spirituelle dans le monde : la voie soufie des Shâdhilis

Colloque international organisé par Éric Geoffroy (Département d’Arabe - UMB) à la

samedi 12 avril 2003

Colloque international organisé par Éric Geoffroy (Département d’Arabe - UMB) à

la BIBLIOTHÈQUE D’ALEXANDRIE (Egypte)

du 18 au 21 avril 2003

 

 

Avec le concours de :

- l’UNESCO

- le CNRS

- l’Institut Français d’Archéologie Orientale (Le Caire)

- le Ministère de la Recherche

- le Ministère des Affaires Etrangères

- la Maison des Sciences de l’Homme

- le Ministère Egyptien du Tourisme

- le service des Relations Internationales (UMB)

 

Comité scientifique du colloque : Ch. Décobert (EHESS), M. Gaborieau (EHESS), G. Gobillot (Univ. Lyon III), D. Gril (Univ. Aix-Marseille I), P. Lory (E.P.H.E.), A. Popovic (CNRS), G. Veinstein (Collège de France).

 

 

 

Présentation

Ce colloque s’inscrit dans le sillage de ceux qui ont déjà été organisés sur plusieurs ordres mystiques musulmans : les Naqshbandis (1985), les Bektachis (1986), les Bayramis-Melamis (1987), les Mevlevis (1991) et les Tijânis (1996). Il se veut donc la continuation de programmes anciens qui ont été portés en grande partie par un groupe de chercheurs du CNRS et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales travaillant sur La transmission du savoir dans le monde musulman périphérique. On retrouvera ainsi sans étonnement beaucoup de ces chercheurs dans le présent projet, comme intervenants mais aussi comme "discutants" des séances. Tous ces colloques, notons-le, ont vu leurs actes publiés.

Les confréries mentionnées plus haut se sont surtout diffusées dans l’Orient islamique (Asie Centrale, monde turc...) ou en Afrique noire. Pour sa part, l’UNESCO, dans le cadre du programme La route de la soie, s’est intéressé au soufisme oriental. Le monde arabe (Proche-Orient et Maghreb) a ainsi peu été concerné jusqu’à présent ; or le Proche-Orient est l’un des premiers foyers du soufisme. La Shâdhiliyya est la grande voie initiatique des terres médianes et occidentales de l’islam. Ce colloque permettra donc de se recentrer sur le Maghreb et le Proche-Orient, sans oublier pour autant les développements spatiaux de cette confrérie jusqu’aux confins du monde musulman.

Cette proximité géographique de la Shâdhiliyya avec notre Occident n’a pas été sans conséquence sur les mystiques juive et chrétienne à l’époque médiévale tout d’abord ; elle explique ensuite la forte présence des Shâdhilis dans l’immigration européenne au XXe siècle, ainsi que l’adhésion d’Européens de souche à cette voie, dont certains sont des auteurs connus (R. Guénon, F. Schuon...). Les Shâdhilis occidentaux ont d’ailleurs largement oeuvré à traduire la patrimoine soufi en langues européennes.

La Shâdhiliyya nous concerne donc à divers titres, car elle n’est pas une confrérie exotique. Elle conserve son actualité spirituelle, et elle contribue ici ou là à la lutte contre le wahhabisme ou d’autres formes d’intégrisme de l’islam. Elle possède une certaine universalité, par son extension spatiale (Balkans, Afrique saharienne, océan Indien, Asie du sud-est, Chine ...et aujourd’hui l’Europe et les États-Unis), mais aussi par les modalités diverses qu’elle a assumées : plutôt que d’un "ordre", il faut parler d’une école spirituelle et initiatique au rayonnement diffus. Il faudra donc l’étudier sous plusieurs angles de vue : l’histoire (des doctrines, mais aussi des mentalités, ainsi que l’histoire socio-politique), l’anthropologie (plusieurs intervenants, de l’EHESS notamment, sont ethnologues, tournent des films...), ou encore la sociologie des religions (il sera aussi question de "mystique comparée").

Depuis quelques années, les études sur la Shâdhiliyya se sont développées, mais elles sont encore le fait de chercheurs disséminés dans le monde, et souvent sans contact les uns avec les autres. Le colloque devrait permettre une synergie des recherches et des publications sur le sujet, et bien sûr sur le soufisme en général.

Le colloque se tiendra à Alexandrie car, bien que d’origine marocaine, le "fondateur" Abû l-Hasan Shâdhilî (m. 1258) a répandu sa voie initiatique à partir de cette ville. Alexandrie était en effet à cette époque la tête de pont des Andalous et des Maghrébins arrivant en Orient.

 

Comité scientifique du colloque : Ch. Décobert (EHESS), M. Gaborieau (EHESS), G. Gobillot (Univ. Lyon III), D. Gril (Univ. Aix-Marseille I), P. Lory (E.P.H.E.), A. Popovic (CNRS), G. Veinstein (Collège de France).

Comité d’organisation : J.Y. Empereur (CNRS), M. Gaborieau (EHESS), E. Geoffroy (Univ. Marc Bloch).

Parmi les modérateurs ou "discutants" des séances figurent Marc Gaborieau, et Gilles Veinstein (Collège de France).

Public concerné : public international de personnes intéressées par le soufisme ; public égyptien ou de personnes résidant en Egypte.

 

PROGRAMME DU COLLOQUE

Une école spirituelle dans le monde :

la voie soufie des Shâdhilis

Alexandrie 18-21 avril 2003

 

Vendredi 18 avril :

Matinée :

9h45 : Session d’ouverture

Allocutions :

Dr. Ismail Serageldin, directeur de la Bibliotheca Alexandrina

M. Jean-Yves Empereur (et/ou M. Gauthier, consul de France)

Introduction : M. Eric Geoffroy (Univ. Marc Bloch - Strasbourg)

10h30 : Youssouf Zaydan (Bibliotheca Alexandrina) : L’école shâdhilie à Alexandrie.

* La genèse et les débuts de la Shâdhiliyya :

11h10 : G. Gobillot (Univ. Lyon III) : Présence de Tirmidhî (m. 930) dans la pensée shâdhilite.

11h40 : Pause

12h : Hikmat Sari-Ali (Association nationale des zâwiyas d’Algérie - Tlemcen) : Les liens entre l’enseignement d’Abû Madyan et celui d’al-Shâdhilî.

12h40 : Zakia Zouanat (Univ. Mohamed V - Rabat - Maroc) : La Shâdhiliyya entre deux naissances, Maroc et Égypte.

13h20 : Déjeuner à la Bibliothèque ou au Centre d’Etudes Alexandrines.

Après-midi :

15h : Kenneth Honerkamp (Univ. of Georgia - Athens - USA) : An unpublished text about Abû l-Hasan Shâdhilî (by Abû l-Nûr al-’Imrânî al-Fâsî - XIVe s.).

La Shâdhiliyya à l’époque médiévale (XIIIe s. - XVIe s.) :

1. Egypte :

15h40 : Denis Gril (Univ. Aix-Marseille I) : L’enseignement d’Ibn ’Atâ’ Allâh à Alexandrie : le témoignage de son disciple Râfi’ Ibn Shâfi’.

16h20 : Richard McGregor (IFAO - Le Caire) : La présence akbarienne dans une branche égyptienne de la Shâdhiliyya.

17h : Pause

17h20 : Éric Geoffroy (Univ. Marc Bloch - Strasbourg) : Entre ésotérisme et exotérisme, les Shâdhilis, passeurs de sens.

18h : Mahmoud ’Azab (Univ. al-Azhar - INALCO/Paris) : L’Amour et le Vin : de la poésie profane à la poésie soufie.

 

Samedi 19 avril :

Matinée :

2. Maghreb :

10h : Nelly Amri (Univ. de la Manouba - Tunis) : Madyanisme, malâmatisme et influences akbariennes chez les Shâdhilis de l’Ifrîqiya médiévale (XIIIe s. - XVe s.).

10h40 : Kenneth Honerkamp (Univ. of Georgia - Athens - USA) : Ibn ’Abbâd as a Model of the Shâdhilî Path.

11h20 : Pause.

11h40 : Mustapha Chérif (Univ. d’Alger) : Entre spiritualité et engagement historique, cas du cheikh Ahmed Benyoussef (XVIe s.) en Algérie.

12h20 : Scott Kugle (Swarthmore College - Swarthmore - USA) : Usûlî Sufis : Ahmad Zarrûq and his South Asian Disciples.

* Époque moderne :

13h : Mohamed Azzam (Univ. Mohamed V - Rabat - Maroc) : Ibn ’Ajîba commentateur des textes shâdhilites.

13h40 : Déjeuner à la Bibliothèque ou au CEA.

Après-midi :

15h : Mostafa Zekri (Univ. de l’Algarve - Portugal) : La tarîqa Shâdhiliyya-Darqâwiyya : les "empreintes" du shaykh al-’Arabî al-Darqâwî.

15h40 : Abdelbaqî Meftah (auteur - Algérie) : L’éducation du disciple dans la Darqâwiyya.

16h20 : Pause.

16h40 : Itzchak Weismann (Univ. of Haifa - Israël) : The Shâdhiliyya-Darqawiyya in Syria and Transjordan (19th-20th Century).

17h20 : Sanaa Makhlouf (American Univ. in Cairo) : The legacy of Shaykh Mohammad al-Fâsî al-Shâdhilî in the spiritual journey of al-Amîr ’Abd al-Qâdir al-Jazâ’irî.

Soirée :

21h ( ou 21h30) : Concert de musique soufie à la Bibliothèque.

Dimanche 20 avril :

Matinée :

9h30 : Nicole Grandin (EHESS - Paris) : Premières traces et enracinement de la Shâdhiliyya au Soudan nilotique.

10h10 : Salah Khelifa (Univ. Tunis) : Un nouveau regard sur la vie et l’oeuvre du cheikh ’Alawî (m. 1934).

* Aspects contemporains :

1. Monde arabe :

10h50 : Hatsuki Aishima (Japon) : ’Abd al-Halîm Mahmûd (m. 1978), cheikh d’al-Azhar et maître shâdhilî.

11h30 : Pause.

11h50 : Farouk Mostafa (Univ. d’Alexandrie) : The social structure of the Hâmidiyya Shâdhiliyya in Egypt.

12h30 : ’Abd al-Samad Muhannâ (Univ. al-Azhar - Le Caire) : Une voie réformiste en Egypte : la Shâdhiliyya - Muhammadiyya.

13h10 : Pierre Liguori (INALCO - Paris) : L’identité shâdhilî de la Burhâniyya (Égypte - Soudan).

13h50 : Déjeuner

Après-midi :

Visite de sites archéologiques avec J. Y. Empereur.

Soirée :

21h (ou 21h30) : Films commentés : Jean-Claude Penrad (EHESS - Paris) : Relations visuelles des pratiques confrériques : la Shâdhiliyya-Yashrûtiyya en Afrique orientale et dans l’océan Indien occidental .

Lundi 21 avril :

Matinée :

9h30 : Visite des sanctuaires shâdhilis à Alexandrie.

11h15 : Reprise des séances à la Bibliothèque. Collation.

11h30 : : Constant Hamès (EHESS - Paris) : L’édifice de la Shâdhiliyya au Maghreb et au Sahara de l’ouest : quel type de construction confrérique et quelle portée sociale ?

2. Reste du monde :

12h10 : Alexandre Popovic (CNRS - Paris) : À propos de la Shâdhiliyya dans les Balkans.

12h50 : Ilchat Nassyrov (Univ. de Moscou) : La Shâdhiliyya en Russie.

13h30 : Déjeuner à la Bibliothèque.

Après-midi :

3. Occident :

14h40 : Mark Sedgwick (Univ. Américaine du Caire) : The " Traditionalist " Shâdhiliyya in the West : Guenonians and Schuonians.

15h20 : Marcia Hermansen (Loyola Univ. - Chicago - USA) : American Shâdhilis.

16h00 : Réactions d’un cheikh shâdhilî : cheikh Khaled Bentounès (auteur - France).

16h40 : Synthèse et conclusion du colloque.

Soirée chez le consul de France à Alexandrie.

Mardi 22 avril :

Matinée :

9h30 : Départ pour Le Caire

13h : Buffet à l’IFAO (Le Caire)

 

 

Publicité

commentaires