in

Yassine Bellatar s’indigne sur LCI contre les “leçons à tirer du 13 novembre” très tendancieuses…

Empêcheur d’islamiser en rond le débat sur les attentats du 13 novembre, l’humoriste Yassine Belattar n’était pas d’humeur à rire hier soir, sur LCI. Hormis, en préambule, sa pointe d’ironie bien sentie contre un imam que le ridicule ne tue pas, l’imam Chalghoumi, il a parlé avec ses tripes tout au long de son intervention, faisant part de son indignation face à un David Pujadas désarçonné, qui riait jaune… au début.

Après une entrée en fanfare sur le plateau de « 24h Pujadas », rétorquant avec sarcasme « C’est difficile de dire cela après l’imam Chalghoumi, mais c’est vrai que je fais de l’humour »  au journaliste vedette dont on se souvient du flop magistral de son livre « Imam des Lumières » – prétendument co-écrit avec Chalghoumi, l’imam le moins éclairé de France mais le plus sous les feux des projecteurs – Yassine Bellatar n’a pas mâché ses mots, se disant « outré par ce que j’entends ».

Consterné par le reportage sur la marche des musulmans contre le terrorisme organisé, entre autres, par l’incontournable imam de Drancy, la marionnette du CRIF, il s’est insurgé contre « les leçons à tirer du 13 novembre » (titre de l’émission) des plus tendancieuses…

Yassine Bellatar a indéniablement appuyé là où ça fait mal avec éloquence, renvoyant les bien-pensants du parisianisme à leur hypocrisie insondable, notamment lorsqu’il a lancé « Que vous le vouliez ou non, il y a des musulmans en France. La plupart d’entre eux vivent bien le fait d’être Français et musulmans », avant de s’en prendre à Caroline Fourest et Mohamed Sifaoui, deux des « Intellectuels faussaires » démystifiés magnifiquement par Pascal Boniface, mais aussi à l’ancien Premier ministre déchu, Manuel Valls, l’opportunisme fait homme.

L’homme-orchestre de l’humour, tout à la fois comique, consultant, producteur/animateur de radio et télévision, mais aussi journaliste de formation, comme il l’a rappelé à Pujadas, a même réussi à faire s’étrangler de colère l’essayiste Malika Sorel-Sutter, la zélée disciple de François Fillon (elle avait misé sur le mauvais cheval !), plus royaliste que le roi en matière de laïcité et d’immigration.

« David Pujadas, vous me choquez ! Vous invitez un humoriste à la fin d’un débat sur le 13 novembre. Je suis choquée ! En plus, vous l’érigez en juge ! », s’est-elle époumonée à la fin de l’émission, visiblement hors d’elle. Un vrai coup de maître réussi là par Yassine Bellatar !

14 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bravo yassin de la branlé que vous avez mis à ces personnes qui pensent monopoliser et optimiser l’oeil sur les musulmans. BRAVO et merci quand même à pujadas qui est quand même plus courageux que ces confrères lol.

  2. Droit de l’homme à géométrie variable (juif ou non juif )
    Israel état voyou . Ils viennent juste de consolider Vals comme chef des sioniste français (adroit et pragmatique) . Que va faire Macron ? Idem , son épouse est contre le port du voile à l’université…
    Abdelamlik Mbacké

    • Je pense qu’à un moment va falloir arrêter de focaliser sur les juifs si on veut avancer, va falloir se concentrer sur nos droits, sur la réalité du traitement qui est infligé en français musulmans et autres minorités…
      Anti-colonialiste, j’en suis et j’en serai toujours mais s’est épuisant de toujours tout renvoyer aux juifs et à Israel. On en fait le centre du monde alors qu’il ne s’agit que d’un micro état, qui ne pèse quasiment rien sur le plan démographique, culturel, religieux et même financier contrairement à ce que certains pensent (regardez les classements des Forbes pour les individus ou des PIB pour les Etats), Israel est voué à long terme à se fondre dans le monde Arabe si on coupe le cordon avec les States et cela passe par une banalisation d’Israel, des accords commerciaux, de coopération… en échange de Droits pour les Palestiniens .
      Quant aux juifs le jour ou on arrêtera de les considérer comme nos ennemis à cause du problème Israeliens et des positions du CRIF, nous serons bien plus crédibles dans nos revendications, en tant que citoyens français.
      Sinon belle intervention de Yacine Bellatar, ça fait longtemps qu’un français musulman invité sur un plateau n’avait pas été aussi pertinent sur cette question.

        • Instruisez moi dites moi ce qui est factuellement faux : c’est leur rayonnement culturel (vous connaissez beaucoup d’artistes Israeliens), c’est leur économie? (ils ont quelques fleurons mais rien de phénoménal, sinon ils ne s’exciteraient pas autour de BDS, par ailleurs, ils vont bientôt avoir de graves problèmes d’eau qui va mettre à mal leur économie). Effectivement, ils ont une armée puissante, mais un état ne peut tenir longtemps en se reposant sur une armée et leurs élites, le savent bien.
          Je ne serais sans doute pas la mais j’affirme que si on normalise les relations avec Israel contre des Droits pour les Palestiniens (autonomie, vote, droit de se déplacer sur tout le territoire) dans 50 ans le premier ministre Israelien sera Palestinien.

          • Ce qui est faux ? C’est qu’ils sont à l’origine du chaos du Moyen-Orient Ils ont refusé TROIS occasions de PAIX avec les palestiniens ( 1993 2000 et 2003 ) Ont fait deux GUERRES CRIMINELLES contre le Liban Sont à l’origine de la 2e guerre d’irak qui a vu la création de l’Etat Islamique Il détienne l’arme atomique en toute illégalité et hors de tout contrôle Ils ne ratifient pas les traités de court internationale et de législation sur les armes …et la liste est LONGUE ! Pas de normalisation avec UN ETAT VOYOU !!!

          • saidb
            Ô mon Dieu, quelle naïveté!
            Le but et unique but de la création de l’État hébreu est d’en faire un pays purement juif, contrôlé par les juifs (saviez-vous par exemple que les Israéliens arabes n’ont pas le droit de faire le service militaire?), au service des juifs, au détriment de tout ce qui existe autour. Comparez les cartes de 1948, de 1967 et d’aujourd’hui, il n’y a rien à rajouter. Allez faire un tour à al-Quds, vous allez comprendre ce que la politique de l’encerclement signifie concrètement dans la vie des Palestiniens. Relisez, même en ligne, ce que Ben Gourion énonce sans état d’âme sur le sort réservé aux “arabes” en vue du Grand Israël (eretz Israel). Vous avez raison sur l’exemple de la crise de l’eau qui s’annonce, mais qui va en payer le prix? Enfin, disons-le une fois de plus, Israël n’est une pas une dictature militaire, mais une théocratie schizophrène, le seul pays qui se soit choisit pour nom celui d’un prophète.

  3. bravo yassine une belle raclée a ces donneurs de lecons qui sont hanté par l image d un musulman des banlieux trafiquant de drogue voyou terroriste ect..
    et ca denonce le manque d integration

  4. Les pro israéliens et tous leurs suppôts , journalistes-propagandistes ou intellectuels véreux, haineux ne sont que des alliés conscients des marchands d’armes , marchands de sables qui vont être engloutis.

    Résistance , liberté,égalité et dignité sont les armes de notre espoir.

  5. On ne le répètera jamais assez, le vrai humoriste est celui qui prend des risques; c’est triste aussi de voir qu’il en existe de moins en moins. Belattar se range du côté des grands, avec Dieudonné. On peut parier aussi qu’on verra Belattar de moins en moins dans ces “bons” médias français qui servent la soupe à beauferie nationale. Mais rassurez-vous cher peuple, vous aurez toujours Debbouze et Gad pour vous détendre entre “Danse avec les stars” et le match de foot…

  6. Bravo monsieur bellatar ! Vs êtes peu nombreux à vous jeter dans l arène de la sorte en toute connaissance des risques,surtout pour un humoriste ( télé, radio….)! Mais ne dis t on pas Que “c est la qualité qui compte et non la quantité “!! Merci!!! De nous redonner le sourire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand le gouvernement israélien insulte la République française et ses élu.e.s

Les mots poignants adressés à la France par Salah Hamouri, depuis la prison du Néguev