in

Un retraité musulman, sauvagement agressé à Londres, pourrait rester aveugle

L’islamophobie n’est pas une vue de l’esprit, ne relève pas de la paranoïa, et n’a rien à voir avec une posture de victimisation dans laquelle les musulmans se complairaient, comme l’affirment avec mépris les grands pourfendeurs de l’islam, afin de nier ou minimiser l’un des fléaux du racisme contemporain.

La scène, horrible, qui s’est passée le 2 juillet dernier, est tout ce qu’il y a de plus réel, comme le prouvent les images insoutenables capturées par les caméras de surveillance positionnées dans le quartier de Kilburn, au Nord-Ouest de Londres, saisissant d’effroi l’ensemble des habitants et provoquant l’indignation des autorités.

Il était 3h10 du matin, un retraité musulman de 64 ans se rendait en voiture vers la mosquée locale afin d’accomplir la prière de l’aube, comme il avait coutume de le faire, quand, arrivé à une intersection où il marqua un temps d’arrêt, un homme et une femme, d’apparence jeunes, se sont soudainement approchés de son véhicule, l’apostrophant méchamment en lui lançant « Qu’est-ce que vous êtes en train de regarder ? ».

Comble de l’horreur, le fidèle, victime d’une attaque, a vu son agresseur se déchaîner contre lui, lequel a profité, lâchement et cruellement, de sa faiblesse pour lui donner plusieurs coups de poing avec une brutalité inouïe.

Cette agression, gratuite et sauvage, a grièvement blessé un musulman tranquille et sans histoire, sur le chemin de son lieu de culte, lui fracturant l’orbite et le menaçant de cécité, sans omettre les profondes séquelles psychologiques que seul le temps pourra panser, et encore…

"C'est un crime abominable !", a dénoncé avec force le commandant de police, chargé de l’enquête, Nikki Hubbard, renchérissant consterné: "C’est une attaque terrifiante et injustifiée contre un homme âgé et sans défense. La victime est aujourd’hui confrontée à la terrible perspective de rester aveugle jusqu’à la fin de ses jours." 

Alors que ce malheureux administré musulman de Kilburn, profondément traumatisé, a émis le souhait de retourner dans son pays natal, auprès des siens, et ce dès que possible, la police du comté met tout en œuvre pour mettre la main sur le couple de barbares qui a roué de coups un homme âgé, seul, sans défense, et fragilisé par un malaise, pour sa seule appartenance à la communauté musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La réaction du papy de Diam’s quand elle lui faisait écouter le Coran

Le site de Michel Collon hacké par des pro-israéliens (vidéo)