in

Un Indien expatrié à Dubaï attend son jugement après avoir insulté l’islam sur Facebook

Expatrié aux Emirats Arabes unis, un ressortissant indien n’a rien trouvé de mieux que d’offenser gravement l’islam et le Prophète en terre musulmane, répandant ses insanités et insultes sur le tentaculaire Facebook, là où ses messages envoyés depuis son iPhone en ont choqué plus d’un, lui créant instantanément de très fortes inimitiés et de rares amitiés…

Reconnaissant les faits accablants devant la police de Dubaï, l’homme, qui faisait l’objet d’une plainte déposée par un commercial dubaïote de 24 ans, outré par la teneur du post reçu en juillet dernier via WhatsApp Messenger, a expliqué qu’il a agi sous le coup de la colère après avoir visionné une vidéo sur le théâtre de conflit irakien.

Une colère manifestement noire et incontrôlable, qui n’a trouvé comme exutoire que la violence verbale à l’encontre du grand homme de l’islam dans une contrée qui le vénère, voilà une ligne de défense qui s’est attirée pour l’heure beaucoup plus d’ennemis que d’amis, dans et hors l’agora virtuelle.

Le juge Ezzat Mansour, saisi de l’affaire sensible, rendra sa décision le mois prochain, l’expatrié indien encourant jusqu’à sept ans de prison et l’expulsion, si le glaive de la justice de Dubaï ne trouve aucune circonstance atténuante à son courroux outrageant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haroon Mota, le champion musulman de la charité, engagé dans un marathon contre le cancer

La Turquie expulse 8 Britanniques candidats au djihad, dont le fils d’un élu travailliste