in

Seuls 23% des enfants de la troisième génération portent un prénom arabo-musulman, selon une étude

« Quels prénoms les immigrés donnent-ils à leurs enfants en France ? ». Cette question n’est pas posée à Eric Zemmour, le nostalgique fiévreux du temps où la France donnait des prénoms de saints chrétiens à ses enfants, mais a fait l’objet d’une étude réalisée par l’Institut national d’études démographiques (INED), dont les résultats édifiants ont été rendus publics hier, mercredi 10 avril.

Le sinistre propagandiste de l’islamophobie, qui s’autorise à jeter l’anathème sur ses concitoyens dont les prénoms venus d’ailleurs, notamment arabo-musulmans ou africains, lui heurtent les oreilles, ne trouvera aucune « Corinne » dans les conclusions publiées par les chercheurs Baptiste Coulmont et Patrick Simon.

« Corinne », ce fameux prénom aux racines grecques que Zemmour, avec sa morgue habituelle, avait suggéré à Hapsatou Sy de porter au lieu du sien, lors de leur passe d’armes télévisuelle chez « Les Terriens du dimanche » en septembre dernier, en achevant de se discréditer aux yeux de tous.

Si le prénom « Corinne » brille par son absence au palmarès des prénoms préférés des Français, descendants d’immigrés originaires du Maghreb, les Yanis, Nicolas, Mehdi, Sarah, Inès et Lina ont en revanche la cote auprès des enfants de ceux qui s’appelaient Farid, Ahmed et Rachid, Fatima, Fatiha et Khadija, dans la France d’hier.

Publicité

Comme le met en lumière un article paru dans Le Monde, les chercheurs Baptiste Coulmont et Patrick Simon, forts de leur analyse sur l’évolution du choix des prénoms par les parents issus de l’immigration sur trois générations, battent en brèche certaines idées reçues. On apprend ainsi que « les petits-enfants de la première génération s’appelant Abdelkader ou Karim sont très largement minoritaires ». « Aujourd’hui, leurs prénoms reflètent à la fois « l’héritage culturel » du pays d’origine ainsi que les « normes dominantes » en France », précise Baptiste Coulmont.

Toujours selon Le Monde, en citant les auteurs de l’étude, « C’est en analysant les données de l’enquête « Trajectoires et origines » (« TeO », 2008, INED-Insee), menée à partir d’un échantillon de 22 000 personnes, que les auteurs ont pu déterminer que « la convergence entre population majoritaire et descendants d’immigrés ne se fai[sait] pas autour de prénoms typiquement “français”, mais de prénoms internationaux auxquels tous et toutes peuvent s’identifier » – tels que Mila, Louna, Yanis, Nael, Liam, Ethan et Adam. « Autant de prénoms dans le top 20 en 2017 – alors qu’ils n’étaient quasiment pas choisis en France avant l’an 2000 ».

Zemmour pourra toujours s’égosiller sur les ondes de RTL ou sur les plateaux télé, en criant à l’islamisation de l’Hexagone à travers des prénoms qu’il juge pas très catholiques, seuls « 23 % des enfants de la troisième génération portent un prénom arabo-musulman », selon l’INED. Autant dire que l’invasion des Sarrasins, contre laquelle met en garde ce prophète de malheur, ne se fera pas par une prolifération de prénoms qu’il exècre… jusqu’à la déraison.

« Cela signifie que plus de 75 % ne portent pas de prénoms arabo-musulmans. Les parents choisissent des prénoms qui appartiennent souvent au registre méditerranéen et qui peuvent convenir à tout le monde, des prénoms qui voyagent et qui passent partout », a commenté Baptiste Coulmont.

Publicité

L’augmentation des mariages mixtes joue-t-elle un rôle déterminant dans l’évolution du choix des prénoms au sein des familles françaises issues de l’immigration post-coloniale ? « Le métissage est à l’œuvre », souligne l’essayiste Hakim El Karoui, qui s’est penché sur la question, en insistant sur des « mariages mixtes, nombreux en France ». « C’est un formidable marqueur d’intégration », a-t-il ajouté.

Signe des temps, si certains prénoms se substituent à d’autres, ceux qui sont ancrés dans la tradition et sont empreints de la noblesse du grand homme de l’islam, tel l’illustre Mohammed (un prénom toujours très populaire dans les foyers), ne tombent pas pour autant en désuétude.

« L’influence de la religion, d’abord : les parents non croyants et non pratiquants choisissent un prénom arabo-musulman dans seulement 7 % des cas, note l’étude de l’INED, contre 63 % pour les fidèles à forte religiosité », rapporte l’étude.

Pour Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l’institut de sondages IFOP, cette tendance « s’inscrit dans un phénomène plus large qui se développe en France, celui de la réaffirmation identitaire. Ainsi, « En Corse, les prénoms corso-italiens sont à la hausse, comme les prénoms bibliques peuvent l’être chez les juifs et les prénoms très traditionnels chez les catholiques. Si le choix du prénom Marie, par exemple, s’est effondré, celui de Sixtine a le vent en poupe ».

Publicité

« Les populations issues de l’immigration récente ne sont pas exemptes de cette tendance. Comme les autres », poursuit-il. Ce que Hakim El Karoui perçoit pour sa part « comme un signe d’intégration ».

Publicité

49 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @karim
    «Et je doute très fort que la Sainte Torah ait été révélée en arabe lol (dsl, les natios arabes…)… (…) J’estime la différence entre l’hébreu et l’arabe similaire à celle entre le latin et le français. »

    Je vous remercie de démontrer que votre seul désir est de me contredire quand bien même il n’y aurait de fondement ni de nécessité absolue et que le besoin de qualifier ce que je dis de «conneries» procède de l’impossibilité radicale à me répondre efficacement sur ma question initiale.
    en effet, dans ce que vous citez, vous oubliez de dire que j’ai débuté le paragraphe par «je doute très fort» et que plus loin, je mettais «j’estime».
    par suite, si vous n’êtes pas en accord, je n’ai pas de souci puisque je n’ai pas tenu que ce que je disais était absolument vrai et m’en contrefous que vous pensiez autrement. mon seul regret est que vous teniez des choses anonymement tout en me priant de les tenir pour vraies, ce que je trouve dommage ou hypocrite car si c’était si vrai, pourquoi vous dissimuler ? 😛

    vous me demandez si des linguistes seraient en accord avec moi.
    je connais des linguistes qui disent que le Coran est redondant. par exemple : Cyrille Moreno, un docteur en linguistique arabe, le dit. eh quoi ?! il est linguiste, il l’a dit, et bim, ça y est ? donc pourquoi me demander si des linguistes soutiennent ce que je dis ? c’est vide de sens. un linguiste raconte parfois du vrai, parfois des salades.

    quant à notre sujet initial :
    encore une fois, votre première réponse montre votre malaise.
    quant à la seconde, elle dénote que vous êtes racisé dans votre tête et que vous aurez du mal à vous départir de la tribu pour embrasser la communauté humaine. vous dites que «ça va mieux avec votre couleur de peau et origines» : pourquoi ne pas tout simplement retourner en le pays d’où vous ou vos parents venez afin d’être en accord absolu avec votre couleur de peau et origines ?

    ah.. le niveau de vie…

    tout est dit !

    et notez que je n’ai pas besoin de qualifier de «conneries» ce que vous dites. n’importe qui vous lisant (et surtout en lisant à travers les lignes) verra ce que vous êtes.

    • @souraeba, “tout est dit” –> mort de rire, non tout n’est pas dit et bcp de chose que vous dites sont illogiques.

      “Et je doute très fort” –> ai-je avancer que la Thora était écrite en arabe ? Absolument pas, que vient donc faire votre “Je doute très fort” dans votre réponse ci-dessus ???

      vous avez dit tellement de bêtises sur ce sujet que je ne me rappelle pas vraiment de votre question initiale ? si c’est la question sur des prénoms à consonance étrangère, je vous ai répondu CLAIREMENT je crois.

      Votre seul regret est que je parle anonymement ? C’est triste pour vous, attaquez moi plutôt sur ce que j’écris plutôt que sur mon pseudo. Vous avez décidé d’écrire votre nom en entier c’est votre choix. mon choix de rester anonyme est ma liberté, encore une fois c’est un choix personnel et ça en vous regarde pas, tant que je ne vous insulte pas.

      Recherche la définition d’hypocrisie dans le dictionnaire plutôt que de venir mélanger cela avec l’anonymat.

      Vous parlez des pommes (langue hébreux plus pur que l’arabe) puis vous passez aux poires (Morena et sa redondance du Coran) et votre pensée ne fait pas l’unanimité voir vous êtes seul avec cette théorie (de langue hébreux plus pur etc …)
      Sur les “salades”, vous pouvez donc comprendre que votre théorie est soit des salades soit des conneries pour moi (et pour bcp de musulmans).

      Vous dites: “quant à notre sujet initial :
      encore une fois, votre première réponse montre votre malaise” –> je vous réponds : que si vous me posiez la question de savoir combien je gagne ? –> je vous répondrais de la même manière que ça ne vous regarde pas, comme les prénoms de mes enfants.
      Encore une fois, aucun malaise, simplement une envie de te dire : mêles toi de tes affaires ou de ton assiette et ne me dis pas ce que je dois manger , combien je gagne, ou quel prénom choisir pour mes enfants.

      Et pour finir :
      “quant à la seconde, elle dénote que vous êtes racisé dans votre tête et que vous aurez du mal à vous départir de la tribu pour embrasser la communauté humaine. ”

      je vous répondrais par quelques hadiths qui finiront peut être par convaincre (le prophète Mohammed (sws) a dit, pas moi) qu’être fier de ses origines n’est pas forcément mauvais.

      Wayla ibn al-Asqa’ – qu’Allah soit satisfait de lui – a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah () dire : « Allah a choisi Kinana parmi les Fils d’Adam et a choisi Quraych parmi la descendance de Kinana et dans la lignée de Quraych, Il a choisi les Fils de Hâchim et m’a élu parmi les Fils de Hâchim, je suis donc le meilleur issu des meilleurs. » (Hadith rapporté par Mouslim).

      Abu Ja’far Al Hafidh Al Koufi rapporte d’après Ibn ‘Abbass que le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) a dit :
      أحبوا العرب لثلاث لأني عربي والقرآن عربي ولسان أهل الجنة عربي
      » Aimez les Arabes pour trois raisons : car je suis Arabe, car le Qur’an est Arabe et car la langue des Gens du Paradis est l’arabe. »
      – Shaykh Al Albani le considère inventé (Mawdou’), voir As-Silsilah Ad-Da’ifah, Volume 1, Page 293, Hadith n° 160 –
      Al Hafidh As-Salafi dit que ce hadith est hassan, mais je ne sais pas si il a voulu dire que sa chaîne de transmission est bonne selon les critères des Savants du hadith, ou que son texte est bon du point de vue du sens général.

      La preuve de la vertu des Arabes est contenue dans ce qui a été rapporté par At-Tirmidhi, d’après Al ‘Abbass Ibn ‘Abd Al Mouttalib qui a dit :

      « Ô Messager d’Allah ! Les Quraysh se sont réunis afin d’évoquer leur noblesse, et ils t’ont comparé à un palmier ayant poussé dans des détritus (kabwah) sur terre. »
      Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) répondit :

      إن الله خلق الخلق فجعلني في خير فرقهم ثم خير القبائل فجعلني في خير قبيلة ثم خير البيوت فجعلني في خير بيوتهم فأنا خيرهم نفسا وخيرهم بيتا
      » Allah a certes créé les créatures, et Il m’a placé dans le meilleur groupe d’entre eux, puis parmi les meilleures tribus. Il m’a ensuite placé dans la meilleure tribu, puis parmi les meilleures familles. Il m’a ensuite placé dans la meilleure des familles, et je suis de par moi-même et de par ma famille le meilleur d’entre eux. »
      – Shaykh Al Albani le considère authentique (Sahih), voir Mishkat Al Massabih, Volume 3, Hadith n° 5757 –
      At-Tirmidhi a dit : « C’est un hadith hassan. »

      Voilà, vous pouvez après ça de me dire de rentrer dans mon pays –> je vous répondrais simplement que mon pays c’est la France.

      Quant à votre définition de racisé , encore une fois, je connais pas le terme et je préférais qu’un anthropologue (un vrai) me définisse ce qu’est un racisé et si selon mes commentaires, j’en suis un.
      Encore une fois ce n’est parce que vous dites que je suis racisé que c’est vrai. (encore des salades).

      • On est d’accord.

        Votre réponse est très claire.

        A la question : pourquoi attribuer des prénoms d’origine étrangère, vous dites : occupe-toi de toi.
        Si l’on m’avait demandé : pourquoi être musulman, Souareba ? J’aurais répondu, moi 😉

        Vous avez eu plusieurs occasions de développer mais vous ne le ferez pas tant vous vous savez en tort ou (et c’est la même chose) tribal.

        C’est révélateur ! Et comme j’ai dit : tout est dit !

        • Non on n’est pas d’accord du tout pour être franc. Et chacun se fera son idée sur ce “debat” d’idées.

          Ma réponse à ta question “pourquoi donner des prénoms à consonance étrangère? –》 j’ai déjà donné CLAIREMENT mes réponse le 17/04/2019 à 15:19:
          “–> Ma 1ere réponse est : Pourquoi pas ? en quoi ce serait mal ou un signe de “non intégration” ?
          Ma 2 ieme réponse est: Que ce prénom à consonance arabe me correspond mieux qu’un prénom à consonance française comme Jean (Yahyia), ça va mieux avec ma couleur de peau, avec mes origines et aussi avec ma réalité : Je suis français d’origine arabe et ces 2 réalités ne s’opposent pas.”

          Si ce n’est pas assez clair pour vous comme réponse, traduisez la peut-être en hébreux vous y verrez peut-être plus clair. (C’est une blague, je répète c’est une blague).

          Pour les autres je pense que ma réponse est claire, même zemmour comprendrait ma réponse.

          J’avoue clairement que je n’aime pas sa face de fouine (désolé d’insulter l’animal).

          Je ne répondrais plus sur ce post, j’estime avoir été assez clair. Je vous laisse donc le mot de la fin.

  2. @kalim. Pourquoi refuser de répondre à mes questions ? J’ai répondu aux vôtres. Pourquoi refuser le débat ? Visiblement c’est donc vous qui préférez jouer aux billes. Dommage.

    • Si vous évoluiez vraiment dans le monde scientifique, vous auriez compris que celui-ci est international et universel. Vous vous seriez aperçu que les auteurs des publications, que cela soit en recherche, recherche et développement ou développement sont divers et qu’il est souvent impossible de connaître leur nationalité même en identifiant le pays du laboratoire, de l’entreprise, de l’université.
      Par ailleurs, je trouverais triste qu’à Paris, la plus belle ville du monde, la plus cosmopolite, la plus touristique, vous n’ayez que des Dupont comme amis. C’est très bizarre et inhabituel. Il faudrait peut-être voyager, vivre un an ou deux dans un autre bled pour vous ouvrir aux autres. Cela vous ferait du bien. Je vous imagine plutôt renfermé, mythomane, au chômage et/ou sénile en rase campagne mais je peux me tromper.
      Vous n’êtes ni crédible ni convainquant en tout cas.
      tchuss

      • Vous êtes plein de préjugés mon cher Kalim. C’est à vous de vous ouvrir à l’autre. Vous faites des procès aux autres sans les connaître et leur donnez des leçons. Celui qui vous contredit est forcément à peine humain mais surtout il ne peut dire la vérité puisque c’est vous qui la détenez. Continuez vous finirez par penser comme un véritable fasciste si ce n’est déjà fait.

        Eh non je ne suis pas au chômage, ni sénile, ni mythomane mais bien parisien, cadre supérieur, en activité. Formation scientifique pure et dure : classes prepa, école d’ingénieur, doctorat en mécanique des fluides. Je sais parfaitement ce qu’est la communauté scientifique et aussi que les affirmations sans démonstration n’y ont pas leur place, pas plus que les considérations ethniques ou religieuses. Et vous quel est votre parcours ? A moins que vous ne préfériez continuer à m’insulter ? Il n’en ressortira pas pour autant la moindre vérité. Vos opinions ou vos croyances ne deviendront pas des faits. Vos jugements à l’emporte pièce ne deviendront pas des raisonnements. Vous ne convaincrez que vous même. Penser est dangereux disait Nietzsche. J’ai bien peur que vous ne soyez pas prêt à l’exercice. Et qu’un dialogue raisonné avec moi ne vous perturbe.

        Alors Kalim prêt à dire qui vous êtes ? Moi je vous en ai déjà dit beaucoup sur moi pour que vous compreniez d’où je parle. La moindre des choses serait donc de vous présenter. Au plaisir de vous découvrir.

        • “Il n’en ressortira pas pour autant la moindre vérité. Vos opinions ou vos croyances ne deviendront pas des faits. Vos jugements à l’emporte pièce ne deviendront pas des raisonnements. Vous ne convaincrez que vous même. Penser est dangereux disait Nietzsche. J’ai bien peur que vous ne soyez pas prêt à l’exercice. Et qu’un dialogue raisonné avec moi ne vous perturbe.”
          Et vous osez en plus écrire :
          “Continuez vous finirez par penser comme un véritable fasciste si ce n’est déjà fait.”

          Encore une fois, vous n’êtes pas crédible ni audible.

          Tchuss

          • @kalim. Bien je vous laisse. Vos réponses montrent que vous êtes incapable de répondre aux questions que vous adressez aux autres et de débattre en avançant des arguments. Restez pétri dans vos certitudes sans les étayer. C’est tout à fait le propre d’un esprit éclairé.

      • Kalim. Petit complément pour une réponse complète. Je n’ai pas d’amis qui s’appellent Dupond mais aujourd’hui tous sont français de souche ou d’ascendance européenne. En quoi ça serait bizarre ? On est en France et en Europe. Et que ça soit durant mes études et mon parcours professionnel, j’ai toujours baigné dans un milieu où les français de souche étaient majoritaires. C’est le contraire en France qui eût été étonnant. Et comme je vous l’ai dit, je suis parfaitement intégré, ne vis pas dans une communauté, ni n’en fréquente. J’ai eu aussi un ami jaune. J’ai sympathisé avec des noirs, des juifs et des musulmans aussi, si c’est le sens de votre question. J’ai de la famille et des amis aux Etats Unis. Ma famille est multi ethnique. Et vous ? Pourquoi ne répondez vous pas à mes questions ?

  3. @kalim

    Vous avez décidément un problème de vue mais aussi de raisonnement.

    Commençons par la vue. Ou avez vous vu que j’habitais en ZEUP ?! Paris XIX eme vous connaissez ? J’y habite parce que j’aime ce quartier et j’y suis propriétaire d’un appartement. J’ai résidé en banlieue, pas dans un quartier difficile ! J’ai vécu quelque mois dans une cité. Voilà d’où me vient mon expérience. En revanche oui, je gagne très bien ma vie. Mais c’est Karim qui a voulu me prendre de haut comme vous le faites, à propos de mes impôts.

    Poursuivons par le raisonnement. Je constate que plus je dialogue avec vous, plus votre raisonnement s’amenuise : on passe des affirmations péremptoires sans l’ombre d’une source, d’une preuve à du mépris. Vous pensez me donner des leçons en matière d’analyse. Améliorez déjà votre expression à l’écrit. J’avoue en effet ne pas être sûr d’avoir compris l’intégralité de votre prose. Sinon j’ai une formation scientifique de niveau BAC+8. Je pense donc que je suis tout à fait armé pour tenir un raisonnement. Je vous ai parlé des gilets jaunes parce que vous affirmez bêtement que la France a les moyens d’accueillir davantage de migrants.

    Par ailleurs, on peut parfaitement être intégré en vivant dans un quartier modeste et en appartenant à la classe populaire. On parle donc plutôt de s’intégrer à la société en tant que français, pas en étant enfermé dans une communauté étrangère, en se mélangeant à des français d’origines diverses, pas qu’au travail mais également dans ses fréquentations. Quant à mes parents et pour répondre à votre question : mon père a un prénom et un nom français comme sa mère, comme moi. Il a épousé ma mère, une française de souche. Nous sommes donc parfaitement intégrés et depuis longtemps. Mais merci de vous en inquiéter. Qu’en est-il de votre côté ? Vous vivez dans votre communauté d’origine ? J’ai en effet des doutes sur ce que vous entendez par intégration quand je vous lis.

    • Je suis très content pour vous, c’est très bien. L’intégration c’est ça également.

      “Qu’en est-il de votre côté ? Vous vivez dans votre communauté d’origine ? J’ai en effet des doutes sur ce que vous entendez par intégration quand je vous lis.”
      Pour vous répondre, permettez-moi de vous citer :
      “Je constate que plus je dialogue avec vous, plus votre raisonnement s’amenuise : on passe des affirmations péremptoires sans l’ombre d’une source, d’une preuve à du mépris.”
      Charité bien ordonnée commence par soi-même. Vous n’êtes pas convainquant.

      Bien à vous

  4. @Precision

    pourquoi ceux qui contredisent n’explicitent que rarement ? si ces prénoms ont un sens en arabe, donnez-le moi, de grâce. ne dites pas : «ils ont un sens» sans le donner ! donc je vous en prie, donnez-le nous donc ! à moins que ce ne soit qu’une affirmation péremptoire ? (bon courage)
    pour Zacharie, en hébreu, ça a le sens du “souvenir de Dieu”.
    pour rendre la même chose en arabe, il faudrait changer le “Zayn” en “Dhâl”.
    en réalité, ce prénom a été arabisé, tout simplement ; mais qui a une connaissance voit bien la signification derrière.

    ce que je pense, et j’ai déjà dit que c’était mon opinion, c’est que l’hébreu est plus pur que l’arabe mais qu’il n’est pas plus pur que la langue première que parlait Adam et les premiers humains. ces gens qui ont reçu la Connaissance sûrement devaient connaître cette langue. c’est pourquoi ceux qui la connaissent voient une infinité de sens non contradictoires à chaque verset quand ceux qui ne la connaissent pas sont dans l’interprétation subjective et souvent contradictoire. c’est pour cela que les Prophètes et les Véritables Oulémas ne se contredisent jamais et que nos faux oulémas se contredisent presque en tout. c’est aussi pourquoi ceux qui la connaissent admettent que le Coran contient tout quand ceux qui ne la connaissent pas soit y croient parce que c’est écrit soit (et c’est ce que j’ai davantage vu, hélas) en doutent.
    donc en me parlant de ces gens qui ont reçu les Écritures afin qu’ils reconnaissent Muhammad (pbsl), c’est ce que je vois, à savoir des gens qui ont reçu la Connaissance de cette langue première, et Dieu sait mieux.

    oui, je parle, lis, écris (un peu) les deux langues.

    je ne comprends pas cette autre question. mais si vous voulez croire qu’on a pu modifier la langue d’un livre et ensuite faire croire aux gens que c’est là la version originelle, je n’ai sincèrement aucun problème à ce que vous le croyiez et en fassiez la promotion. d’ailleurs, même si le grec est parfois utilisé, personne n’a tenu que l’ensemble a été révélé en grec. c’est mon propos !

    bien désolé si vous y voyez de l’autorité ou de la véhémence. j’ai plus l’impression qu’on est dans l’inversion accusatoire puisque vous dites de ma “théorie sur les prénoms” qu’elle est infondée sans même dire en quoi (trop difficile, peut-être ?). en général, on est autoritaire et véhément quand on n’argumente pas.
    de plus, j’ai bien dit que Dieu en savait plus que moi et parlais de mon humble avis.
    toutefois, on m’a déjà fait le reproche et, en creusant, j’ai compris que l’on me le disait surtout parce qu’il était difficile voire impossible de me contredire efficacement et que la chose gênait mon interlocuteur.

    j’attends donc le sens de Ismaël, Israël et Zacharie en arabe. vous verrez de vous-même que l’autoritaire et le véhément, c’est pas moi.

    • Toute signification se trouve dans le Noble Coran. Il faut pour cela que vous ayez la connaissance correcte de l’arabe, langue du Noble Coran.
      Salam

      • Comme d’habitude, ça l’ouvre ; mais en face d’une véritable question, ça prend la tangente….

        Si c’est pas un aveu, ça !

        Même l’anonymat ne vous permet pas de dissimuler votre mauvaise foi.

        • Pourquoi tant de véhémence?
          Allez-vous me dire maintenant parce que cela vous contredit que le Noble Coran ne contient pas leur signification? Mais lisez-le, je ne vais pas m’amuser par commentaire ici à vous copier des versets d’autant que leur signification est vaste. Par ailleurs, la sunna en parle également et la signification n’est absolument pas la même. Le Noble Coran rétablit beaucoup de choses : généalogie, histoire, trait de caractère etc. Cherchez dans le Noble Coran et la sunna prophétique.
          Si vous préférez les définitions des sites de voyance ou celles de l’hébreu, vous en avez le droit mais un prénom choisi par Dieu ne se résume pas comme ça.
          Vous auriez pu parler de Jibril et Mikaïl et bien d’autres, ils ont une signification en arabe qui n’est pas la même. Mickaël en hébreu signifie : “qui est comme Dieu”, “qui est semblable à Dieu”. Vous plaisantez? Moi j’y crois pas à leur définition. C’est du shirk.
          A l’époque du prophètes sws, les gens du Livre divergeaient tellement qu’ils ne savaient même pas si un paradis ou un enfer existaient tellement leurs écritures avaient été modifiées. Si bien que quand Dieu s’adresse à ceux qui croient fermement à la vie future, c’est pour les différencier des autres qui n’y croyaient pas. C’est le prophète sws qui a donné les uniques détails sur le paradis et l’enfer. Comment connaissaient-ils les définitions des anges s’ils doutaient sur le paradis et l’enfer?
          Il vous manque énormément de connaissance avec tout le respect et l’humilité que je me dois d’apporter.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_h%C3%A9breu
          “On peut noter que l’alphabet hébreu de base n’a pas toujours été employé pour écrire la langue hébraïque : certains anciens écrits massorétiques ont parfois [[[remplacé les lettres de base de l’alphabet hébreu par les lettres de base et ligatures de l’alphabet arabe]]] ou d’autres écritures sémitiques (tout en conservant tous les autres diacritiques vocaliques et de cantillation qu’ils ont créé pour l’alphabet hébreu !) [[[pour la transcription cursive de textes sacrés de langue hébraïque]]].”

          Beaucoup de choses totalement inconnues furent rajoutés dans les autres textes suite à la révélation du Noble Coran par le prophète sws. L’arabe lui-même a été révolutionné et amélioré. C’est hyper connu tout ce que je dis. Trouvez moi une Torah ou des Evangiles d’avant le Noble Coran en hébreu si vous êtes véridique ou cessez de traiter les gens ainsi.

          Salam

          • si je dis que Ismaël (etc.) n’a aucun sens en arabe, c’est effectivement parce que j’en ai jamais vu mention. maintenant, et je vous cite, vous dites : «Mais lisez-le, je ne vais pas m’amuser par commentaire ici à vous copier des versets d’autant que leur signification est vaste. Par ailleurs, la sunna en parle également et la signification n’est absolument pas la même.» Par suite, et vu qu’il me manque énormément de connaissances (ce qui est très vrai), montrez-moi plutôt ce dont vous parlez au lieu de blablater. l’effort à copier-coller est moins intense que de déployer autant de mauvaise foi.
            et il aurait été plus correct de répondre directement en citant un passage d’une des sources que vous évoquez.
            et il aurait été encore plus correct de dire en quoi ma «théorie sur les prénoms» est infondée.

            par contre, faut éviter Wikipedia, gros.

            je préfère que vous teniez publiquement et avec votre nom que la Torah a pour langue originelle l’arabe si c’est vrai. et je ne doute pas que vous le fassiez, car c’est vrai, non ? oseriez-vous ? lol

            que je vous contredise néanmoins.
            *il est de multiples sources relatives à la Septante qui prouvent qu’elle était effectivement en hébreu et cela date de bien avant Muhammad (pbsl).
            *si l’arabe a été parfait par le Coran, c’est bien preuve qu’il ne l’était pas, en tant qu’il voguait entre différents dialectes, de même que le français qui, finalement, a été systématisé par l’Académie française ; par suite, si la Torah et l’Évangile avaient été en même langue, cette chose eût été impossible, à moins de tenir que Dieu y ait parlé un langage médiocre pour ensuite, tout d’un coup, bien parler. et surtout, on se demande pourquoi ces gens qui l’ont reçue en arabe ont finalement opté pour une autre langue.
            *(autrement) dans le Coran, il est dit que Dieu envoie des Prophètes parlant la langue de leur peuple ([4] Nous n’avons envoyé aucun prophète qui n’ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer.
            , sourate 14). Or personne n’est venu avertir les Arabes ainsi que le Coran en témoigne. chose étonnante, si il y avait continuum linguistique. moi, je n’ai pas de difficulté à me faire comprendre par un Québécois, par exemple. normal, Zacharie, etc. : étaient surtout de langue hébreu, araméenne, latine, MAIS PAS ARABE.
            *relativement à la traduction de Mikael, libre à vous d’y voir du shirk. quant à moi, je n’ai de difficulté à tenir qu’un être quelconque ne disant que la vérité est comme Dieu. et je n’y vois aucun shirk. au contraire, c’est ce que nous devrions être, à savoir : se conformer à Dieu.

          • @souaréba
            C’est vous qui avancez une langue pour la Torah et les Evangiles : Pouvez-le concrètement. Vous voyez bien la difficulté. Je vous laisse donc dessus.

            “[4] Nous n’avons envoyé aucun prophète qui n’ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer. sourate 14”
            Vous noterez néanmoins une différence entre utiliser une langue et les écritures.

            “Or personne n’est venu avertir les Arabes ainsi que le Coran en témoigne”
            Y-a-t-il un verset où c’est écrit explicitement “les arabes n’ont jamais été avertis”?

            “je n’ai pas de difficulté à me faire comprendre par un Québécois, par exemple. normal, Zacharie, etc. : étaient surtout de langue hébreu”
            Bizarrement pour votre Québécois c’est Zakarya et pas Zacharie que cela soit en hébreu ou en arabe.

            Que l’arabe fut amélioré par le sceau de la prophétie en apportant entre autres des nouveautés jamais révélées ne me paraît pas contradictoire avec le fait que les textes qu’ils avaient étaient moins performants même en arabe car, peu importe la langue, ils l’étaient forcément puisque modifiés, non préservés par Dieu et avec beaucoup de connaissances perdues. Le rappel a également pu concerner la langue.
            Si vous dîtes que l’arabe est parfait uniquement en le Coran, il n’y a forcément aucune autre langue qui peut l’être car Seul Dieu en est capable de cette perfection préservée. Vous tournez en rond.
            La seule langue qui prévaut pour étudier le Noble Coran est forcément l’arabe même si cela déplait apparemment à votre passion.

            Salam

          • toujours pas le sens des trois prénoms que j’ai demandé.
            toujours pas non plus la raison qui fait que j’aurais tort dans ma théorie des prénoms.

            toutefois, toujours l’inversion accusatoire qui me veut méprisant alors que je développe des arguments.

            là aussi, tout est dit !

          • @souaréba
            J’ai répondu à toutes vos questions. Je vous ai corrigé toutes vos erreurs. J’ai démontré que votre théorie se base sur du faux. Vous n’avez apparemment plus rien à dire car vous êtes simplement défait.
            Salam

  5. @souraeba, on a le droit de ne pas être d’accord avec ça :
    “J’estime la différence entre l’hébreu et l’arabe similaire à celle entre le latin et le français. L’arabe est plus joli à prononcer mais il y a trop de lettres, ce qui, a mon sens, est signe d’une décadence. Pas pour rien que le latin exprime la même idée en presque deux fois moins de mots que le français. C’est là aussi une preuve de la décadence qui nous touche. Plus on a de mots, de lettres et moins le langage me paraît pur.”

    Donc DIEU aurait choisit la langue arabe pour le Coran mais qui est pour souraeba une langue avec trop de lettre et donc “signe de décadence” ??? ouhlala, il serait temps de prendre tes médicaments car bien que je suis pour la liberté d’expression, je suis contre les gens qui racontent des bêtises.
    Y a-t-il un modérateur de conneries sur ce site ???

    Le latin est une langue … morte, utilisé dans aucun pays. L’arabe est la même langue qu’il y a 14 siècles … une langue bien vivante est claire. on lit le même Coran qu’il y a 14 siècles.

    Encore une fois tu as le droit d’avoir ton opinion mais ça reste ton opinion qui n’est démontrée par aucun savant, ni par aucun scientifique, ni par … personne.

    Sans vouloir te mettre mal à l’aise: “Il y a d’autres éléments qui me font croire que c’était l’hébreu ou éventuellement l’araméen : ce sont les prénoms Ismael, Israël, Zacharie. Rendez-les en arabe : leur sens n’y est plus.” –> (déjà tu n’es sûr ni de l’un (hébreux) ni de l’autre (araméen)).

    Pour continuer dans ton raisonnement avec “Ovadia”, et non Abdallah, Dieu aurait dû indiquer la traduction de la signification en arabe de ces prénoms “Ismael, Israel, Zacharie ?

    –> Ce qui n’est pas le cas. Encore une fois ton FAUX raisonnement ne tient sur … rien.

    Tu préfères l’hébreux à l’arabe, tant mieux pour toi, mais n’en fait pas une raison religieuse, ni une raison tout court, c’est juste TA préférence.
    Et même dans ce cas, je ne vois pas le mal à avoir un prénom arabe, hébreux, chinois, africain, américain ou autre, tant qu’il n’est pas trop difficile à prononcer dans la langue du pays dans lequel tu vis.

    • je n’ai pas de problème à ce que vous ne vous accordiez pas avec moi. mais de là à parler de “conneries”, c’est un peu beaucoup, non ?

      je répète ce que j’ai dit et que vous occultez.
      “on y sent une pureté que l’arabe n’a pas SAUF EN LE CORAN, qui évidemment est parfait.”
      “SAUF EN LE CORAN, qui évidemment est parfait.”
      “SAUF EN LE CORAN, qui évidemment est parfait.”
      “SAUF EN LE CORAN, qui évidemment est parfait.”

      vous avez plus de facilité à parler de “conneries” qu’à répondre à la question : “pourquoi choisir des prénoms à consonance étrangère ?”

      à dessein, hein !

      • @souareaba, concernant la fin de ton message :
        “vous avez plus de facilité à parler de “conneries” qu’à répondre à la question : “pourquoi choisir des prénoms à consonance étrangère ?”

        Je parle de connerie car quand on dit quelque chose qui n’a aucun fondement il faut argumenter : “Plus on a de mots, de lettres et moins le langage me paraît pur.” est ce que tous les linguistes sont d’accord avec ça ? est-ce une thèse unanime dans le domaine linguistique ? est ce que l’hébreux est plus pur que l’arabe ? est ce que les linguistes sont en majorité d’accord avec vous ?

        Si ce n’est pas le cas, j’ai le droit de parler de “conneries”. car des gens pourraient croire que c’est une vérité.

        “pourquoi choisir des prénoms à consonance étrangère ?”
        –> Ma 1ere réponse est : Pourquoi pas ? en quoi ce serait mal ou un signe de “non intégration” ?
        Ma 2 ieme réponse est: Que ce prénom à consonance arabe me correspond mieux qu’un prénom à consonance française comme Jean (Yahyia), ça va mieux avec ma couleur de peau, avec mes origines et aussi avec ma réalité : Je suis français d’origine arabe et ces 2 réalités ne s’opposent pas.

        Encore une fois, chacun fait ce qu’il veut ou nomme SES enfants comme il le veut, mais qu’il ne l’impose pas aux autres.

        La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

    • @Karim.

      L’arabe n’a pas évolué depuis 14 siècles. Pourquoi parle t on alors d’arabe littéraire coranique, post coranique et contemporain ?

  6. @Kalim.

    Je pense que vous avez raison : l’identitarisme monte en Europe, en réaction au mondialisme qui prend plusieurs visages, de plus en plus oppressants pour les peuples. L’UE d’abord est incarnée par des institutions qui ne jurent que par le dogme libéral anglo-saxon. Elle agit essentiellement dans le domaine économique car elle se heurte à la souveraineté des états membres dans les autres domaines. Et son action est perçue comme contraignante puisqu’elle s’exprime sur le plan juridique : les fameuses directives à transposer en droit national. Mais elle s’est élargie créant sans doute une concurrence intra européenne déloyale entre l’est et l’ouest. Et elle ne protège pas efficacement de la concurrence avec les super nations comme les Etats Unis et la Chine. Elle joue encore l’ouverture alors ceux ci savent jouer le protectionnisme à merveille pour protéger leurs intérêts. J’étais emballé par le projet européen. Maintenant j’ai des doutes.

    Un autre facteur très important à mon avis c’est l’immigration. On nous rebat les oreilles avec la chance qu’elle constituerait. Puis on nous parle de l’honneur de la France de respecter le droit d’asile. La vérité, c’est que la masse des populations notamment en provenance d’Afrique fuit la misère plutôt que la persécution. Cette immigration économique arrange peut être quelques patrons peu scrupuleux qui peuvent bénéficier d’une main d’oeuvre docile et bon marché (et les GAFA ne sont pas en reste quand je vois les livreurs UBER qui ne parlent même pas le français et sont sans doute soumis à des cadences infernales). On me dira qu’il s’agira d’un rééquilibrage global entre l’ouest et l’est, le nord et le sud. Mais est-ce que les nations européennes doivent accepter de se paupériser sans réagir ? Quand va-t-on expulser les déboutés du droit d’asile ?

    L’immigration non seulement n’est pas choisie mais elle est subie. Elle ne va sûrement pas résoudre les problèmes de chômage, de logement, de santé des français. Elle les aggrave. Et ce sont les français les plus fragiles qui en pâtissent : on rajoute de la misère à la misère. Sans compter l’échec d’une partie croissante de la population à s’intégrer (notamment parmi les immigrés de 2ème ou 3ème génération) qui se traduit par le refus des valeurs mais aussi des lois françaises dans des territoires de plus en plus étendus, les fameux territoires perdus de la République, la montée du racisme anti-blanc et de l’antisémitisme sous couvert d’import du conflit israélo-palestinien. Va-t-on encore continuer à dédouaner de leur responsabilité les racailles qui sévissent dans les quartiers, au nom de la couleur de leur peau ? Les familles comme les communautés derrière lesquelles elles se retranchent lâchement sont complices. Quand va-t-on déchoir de leurs droits ceux qui ignorent et n’accomplissent pas leurs devoirs, jusqu’à la déchéance de nationalité pour les binationaux, si nécessaire ?

    Quant à l’islam de plus en plus visible, il accentue le problème du communautarisme. Les racailles qui parfois s’en prévalent cherchent à redorer leur blason pour mieux imposer leur loi aux autres, avec l’appui des islamistes qui cherchent à imposer leur vision de la religion et à dominer leurs coreligionnaires. Et la majorité se tait, cède en laissant faire, voire en adhérant. Tous les totalitarismes ont réussi grâce à la complicité de la majorité silencieuse. Vous avez également raison : la laïcité à la française qui nous protège du totalitarisme religieux n’est pas la laïcité promue par l’UE qui est bien anglo-saxonne. Elle parle de liberté religieuse et ignore la liberté de conscience. Elle tolère le communautarisme qui fragmente les sociétés. Soutenir la laïcité française, ce n’est pas être athée. La plupart des croyants en France quelque soit leur confession, sont laïques.

    En conclusion, l’identitarisme relève peut être d’une mécanique paranoïaque et xénophobe. Mais il est malheureusement fondé par l’action même des autres nations comme des individus qui ont immigré et immigrent en Europe, africains en tête.

    • Je suis entièrement d’accord sur le fait que c’est une mécanique paranoïaque et xénophobe mais elle est justement fondée sur de la méconnaissance plus qu’autre chose. Votre commentaire très schématique et simpliste démontre cette méconnaissance. Nous sommes très loin d’être les plus acceuillants dans le monde. Les pays dits musulmans font beaucoup mieux que nous. Même l’Ethiopie est plus accueillante que nous. Les pays du golf ont jusqu’à 87% d’immigrés. Le Liban a carrément doublé sa population en nombre de réfugiés. Par ailleurs, il est faux de dire que l’immigration concerne les africains en tête comme il est faux de dire que nous n’avons pas les moyens d’accueillir ni le besoin. Les nouveaux arrivants prennent toujours le travail délaissé et/ou apportent des compétences en plus d’être plus motivés. Ils sont par ailleurs un excellent rempart contre le fascisme et contibuent à améliorer notre économie.
      Concernant les quartiers et leur situation sociale : mis à part des quartiers réputés par leurs faits divers dont l’image est abîmée, la généralisation tombe à l’eau car il y fait souvent bon vivre et les profils sont divers et variés entre profs, infirmiers, policiers, etc, qui y habitent.
      Votre analyse manque de sérieux, est dénuée de preuves, se base pour une bonne part sur des fantasmes, contribue au racisme et à la xénophobie, mais on ne peut pas vous en vouloir car c’est justement ce genre de fake news et de fake analyses qui en sont la source. Il n’est pas donné à tout le monde de vérifier scientifiquement une problématique.

      • @kalim.

        J’ai bien peur que ce ne soit vous qui soyez mal informé et vous berciez d’illusions.

        Les pays musulmans plus accueillants que nous ? Et vous me citez les pays du golfe qui imposent pour certains la kafala aux migrants, des conditions de travail qui provoquent des morts et les obligent à repartir une fois leur contrat terminé ! C’est une plaisanterie ? https://www.lesclesdumoyenorient.com/Les-migrations-Les-travailleurs-immigres-dans-le-Golfe.html
        Indice de démocratie : 159 eme place.
        Vous me citez le Liban qui a subi le phénomène de la libanisation traduisant l’affrontement des communautés religieuses.
        Indice de démocratie : 106 eme place.
        Vous me parlez de l’Éthiopie à la 128 eme place pour l’indice de démocratie.
        Pour comparaison la France est située à la 29eme place et la Corée du Nord à la 167eme et dernière place. Donc tant mieux pour vous si vous trouvez ces pays plus accueillants que la France. Ça vous donne des points de chute au cas où vous y trouveriez l’air irrespirable.

        En revanche, au cas où vous seriez en phase de réflexion, prenez quand même connaissance de l’étude d’Askari. En termes d’indice d’islamité (de respect des valeurs musulmanes sur le plan économique), les pays musulmans sont en fond de classement. La France est classée 17ème. https://oumma.com/lirlande-le-pays-le-plus-fidele-aux-valeurs-musulmanes-dans-le-monde/

        Donc l’Afrique n’arrive pas en tête dans l’immigration ?
        http://www.observationsociete.fr/population/immigres-et-etrangers/dou-viennent-les-immigres.html
        C’est le Maghreb qui rafle la mise. Et vous n’avez pas entendu parler des milliers de migrants africains qui traversent la Méditerranée pour venir en Europe ? J’ai vu aussi les camps sauvages près de Stalingrad à Paris. Pas des africains non plus ?

        Nous avons les moyens d’accueillir davantage de migrants ? Vraiment ? Vous êtes au courant des revendications des gilets jaunes qui manifestent depuis 5 mois, du taux de chômage, du déficit et de la dette qui augmentent tous les ans en France ? Et l’immigration illégale en provenance d’Afrique elle correspond à quels besoins économiques, quelle amélioration de notre économie, quel rempart contre le fascisme ? Vous êtes aussi au courant que 80% des français ne veulent plus d’immigration ?

        Tout se passe bien dans les quartiers ? Tout ça n’est que fake news et fantasmes xénophobes ? Pas de délinquance, pas de voitures qui flambent régulièrement, pas d’enseignants menacés, pas d’antisemitisme, pas de progression de l’islamisme ? Pas de ZUS en constante augmentation ? La notion de territoires perdus de la république ne correspond à aucune réalité ? Le racisme anti blanc promu par le PIR un fantasme aussi ? Moi j’ai vécu en banlieue. Je me suis fait agresser 2 fois : 1 arabe et 1 noir. J’ai assisté à des combats entre bandes dans le RER : encore des noirs et des arabes. J’ai vécu en cité. Jeunes qui foutent leur musique à fond dehors et voiture brûlée sous mon balcon. Désolé ce n’était pas des blancs. Je vis dans un quartier populaire : fraudes et incivilités dans les transports. Désolé ce ne sont pas des blancs.

        Si vous avez des lunettes changez les, vous vous êtes fait avoir : elles sont en bois. Sinon consultez en urgence un ophtalmologue. En attendant, évitez d’utiliser a tout bout de champ le terme de raciste et d’islamophobe histoire de discréditer vos contradicteurs. Apportez plutôt des arguments.

        • Ne faites pas analyste. C’est définitivement pas pour vous.
          Oui les pays moins démocratiques sont plus accueillants. C’est un fait. Mais nous aurions pu citer la Turquie et l’Allemagne qui font également mieux que nous. Ce n’est donc pas une causalité mais une mentalité où même l’Iran fait mieux que nous.
          Oui, je connais l’étude, entièrement d’accord. D’ailleurs, les irlandais sont des catholiques pratiquants. Il n’y a quasiment aucune différence entre christianisme et islam. Je suis content que vous le sachiez.

          Les principales revendications des gilets jaunes ne concernent pas l’immigration mais plus de démocratie, plus de redistribution des richesses en taxant les ultra riches, une augmentation des salaires et moins de pression fiscale pour la moyenne classe et les pme.

          Il y a quelque chose qui me trouble. Vous dîtes à @Karim que vous payez certainement plus que lui en impôts et m’expliquez en même temps que vous habitez un quartier populaire et que vous avez vécu en ZEUP (zone d’education ultra prioritaire).
          Je dois en conclure quoi?
          Que malgré leurs prénoms, mes parents étaient plus intégrés que les vôtres car j’ai la chance de n’avoir jamais habité dans des quartiers dits difficiles?
          Qu’il y a bien des gens corrects dans les quartiers populaires qui y vivent bien car vos moyens vous permettraient de changer de quartier?
          Que le mérite permet de sortir de la ZEUP pour ceux qui y arrivent malgré sa pauvreté handicapante au départ?
          Que vous êtes un menteur?
          Je peux vous inviter à jouer aux billes également. C’est peut-être de votre niveau ça.

  7. @kalim je suis d’accord avec vous.

    @karim je suis en partie d’accord. Votre prénom arabomusulman est constitutif d’une identité par contraste voire opposition à une culture dominante. Le choix d’un prénom arabomusulman en pays arabomusulman est tout à fait neutre et ne renvoie à aucune identité particulière. De même que le choix d’un prénom dans le calendrier des saints ne renvoie à aucune identité particulière ici. En France il vous distingue, voire vous discrimine et peut vous obliger à vous penser par rapport à une culture minoritaire. L’identité se construit ainsi dans la différence à l’autre.

    Vous vous exprimez comme un français de papier. Vous le dites d’ailleurs : je suis français sur mes papiers … Si vous concevez qu’il y a une culture arabomusulmane, celle de vos ancêtres, vous devez concevoir qu’il y a une culture française. Et ce que vous appelez vos droits en tant que français revient pour moi à considérer que la culture française n’existe pas. Elle serait une page blanche sur laquelle vous pourriez écrire une histoire étrangère à la France, revendiquer une culture qui n’est pas la sienne : le voile, les prénoms sont arabomusulmans comme vous le dites d’ailleurs mais pas français. Comment pouvez vous imaginer qu’ils puissent faciliter votre intégration en tant que français ? La caractéristique de la France n’est pas d’être multiculturelle comme les États Unis qui se sont édifiés sur différents vagues d’immigration, au détriment de la population autochtone des amérindiens. La France elle relève d’une histoire européenne, chretienne, résultant au mieux de brassages de populations dites « blanches » quoique vous en pensiez. C’est un fait. Souareba a raison : vous vous excluez tout seul en vous rattachant en premier lieu à une communauté dont les mœurs sont étrangères. Jamais vous ne parlez ainsi de la culture française. Souareba a encore raison : vous prouvez que l’islam est une religion arabe et ne peut être universelle.

    Avoir des origines étrangères n’est pas un problème. J’en ai. Ce qui est un problème c’est de les faire passer en premier. C’est ce que font les racistes comme les communautaristes qui sont les 2 pièces d’une même face, celle de l’identarisme quand tant d’autres choses entrent en jeu dans la constitution de l’identité d’un individu.

    • @Zarathoustra, voilà pourquoi vous avez tord et pourquoi vous êtes nul:

      Vous dîtes “mon prénom me distingue” je suis d’accord avec vous. Par contre il ne me discrimine pas ou il ne devrait pas me discriminer. Ce qui peut ou devrait me discriminer ceux sont mes comportements dans la société et mes comportements envers les autres, pas mon prénom ou ma couleur de peau.

      Vous dites “Vous vous exprimez comme un français de papier.” –> je suis mdr avec cette phrase zemmourienne.

      Je suis français et je suis heureux que ça vous embête vous et zemmour, mais c’est comme ça. je paie sûrement plus d’impôts que vous et donc je contribue plus à ce pays que vous (par l’argent et par mon travail) sans vouloir être vantard.

      Concernant votre phrase: “Si vous concevez qu’il y a une culture arabomusulmane, celle de vos ancêtres, vous devez concevoir qu’il y a une culture française.” … et blablabla.

      Voilà un petit lien dans lequel vous verrez que beaucoup de mots de la langue française sont d’origine … arabe. Je suis désolé pour vous et votre utopie de culture franco française qui s’est bâtit toute seule sur une île déserte.

      https://fr.wiktionary.org/wiki/Annexe:Mots_fran%C3%A7ais_d%E2%80%99origine_arabe

      L’arabe fait partie de l’histoire de France, hier et aujourd’hui, même si vous détestez cela.

      Quant à mon intégration (je déteste ce mot car je suis né français), elle n’est plus à démontrer, je suis bien en place dans mon pays: La France 😉

      Je suis content de voir que vous et souraeba êtes d’accord 🙂

      • @Karim.

        Vous m’avez traité de nul ? Vous êtes donc incapable de dialoguer avec quelqu’un sans l’insulter ? En fait vous vous voyez comme une victime persécutée. Il faut donc qu’on vous donne raison pour que vous vous montriez respectueux ?

        Votre prénom arabe vous discrimine en France. Comme un prénom chinois discrimine un français d’origine chinoise en France. Porter le qamis comme porter le voile discrimine. Ça veut dire qu’on se revendique d’une culture étrangère voire d’une identité étrangère. Pas compliqué à comprendre mais ça a l’air de vous échapper. Votre prénom n’est pas de votre fait mais de celui de vos parents et vous devez assumer leur choix. C’est le sens de mon propos. Vos caractéristiques physiques (comme votre « couleur de peau ») sont véritablement ce que vous ne pouvez changer.

        Si vous êtes né français, vous n’avez donc pas de problème d’intégration mais de double culture visiblement, au point que vous pensiez que culture arabe et culture française sont une seule et même chose. Apprenez à les distinguer. Ca sera un bon début pour éviter de faire de mauvais procès à ceux qui vous contredisent. L’arabe fait partie de l’histoire de France ? Comme toutes les langues étrangères à qui on a emprunté des mots dans ce cas. Une fois encore, vous confondez avec le pays de vos ancêtres. Contrairement au Maghreb par exemple qui a été envahi par les arabomusulmans, la France n’a pas été façonnée par la civilisation arabe. La culture française s’est développée dans un échange avec d’autres cultures européennes d’abord mais également extra européennes, dont la culture arabomusulmane.

        En France, l’apprentissage de l’arabe a été divisé par 2 dans les collèges et les lycées, alors qu’il a été multiplié par 10 dans les mosquées, en l’espace de 20 ans. Posez vous des questions. En troisième langue (donc après le français, l’anglais ou l’espagnol), on apprend bien avant le chinois. Même le portugais passe légèrement devant l’arabe. Et je suis persuadé que vous trouverez plus de français de souche qui parlent le chinois que l’arabe.

        Vous payez plus d’impôts que moi ? Qu’en savez vous ?! Moi je suis persuadé du contraire.

        Moi ce que je déteste ce sont les grandes gueules, qui s’approprient la France sans même la connaître et les racistes, y compris les racistes anti blanc.

        Et pour info, je ne suis pas français de souche. J’ai des ascendances européennes et asiatiques. J’ai une demi sœur et un demi frère avec des ascendances européennes et subsahariennes. Je suis 100% français sans avoir besoin de renier ni de revendiquer mes origines et me sens 0% racisé, éternel victime du méchant colon blanc français.

        • @zarahoustra, vous dites : “Vous m’avez traité de nul ? Vous êtes donc incapable de dialoguer avec quelqu’un sans l’insulter ? ”

          Parce que je devais prendre “français de papier” comme un compliment peut-être ? Vous commencez à insulter les gens mais vous vous étonnez quand on vous rend la pareille ?
          Cela peut être pris comme une insulte à juste titre pour quelqu’un qui se sent français et qui n’a pas besoin de se justifier sur ce point. Et je ne suis pas de ceux qui tendent l’autre joue.
          Pour le reste je démontrais simplement le ridicule de votre théorie de “culture franco française”, je ne pense pas que vous êtes nulle en tout mais votre théorie et vos arguments sont nuls (enfin c’est mon opinion).

          Diriez vous que Barack (prénom d’origine arabe) Obama n’a pas été un bon président américain ? (ah mais non car dans un commentaire vous disiez que les USA ne sont pas comme la France , c’est une terre d’immigration etc … blablabla encore une fois…)

          Bon alors sortons une autre carte de mon chapeau : Sajid Javid (ministre de l’intérieur du royaume unis) , fils d’un immigré pakistanais –> et bien il n’ a pas changé de prénom et tant mieux car ça n’enlève rien à ses compétences. Il est ministre de l’intérieur du Royaume-Unis qui n’est pas considéré comme une terre d’immigration. Voilà donc encore une fois pourquoi vous avez tord. Les prénoms n’ont rien à voir avec l’appartenance à un pays ou comment le servir au mieux.

          Poussons votre raisonnement absurde un peu plus loins que les prénoms: le vin fait partis de la culture française, je devrais obligatoirement boire un petit verre de vin “français” pour bien m’intégrer ? ou bien si je ne bois pas cela démontre le fait que je ne veux pas m’intégrer ?

          • @Kalim.

            J’ai dit que vous vous exprimiez comme un français de papier pas que vous en étiez un. En vous relisant, je ne peux effectivement pas conclure. J’aurais plutôt tendance à ne pas le penser.
            Pour les prénoms, à vous de me relire. Mon propos n’a rien à voir avec vos compétences ou votre “destinée”. Votre réponse est donc à côté de la plaque. J”ai parlé identité, culture, intégration. Et je n’ai jamais dit non plus que vous étiez responsable de votre prénom. Mes arguments se tiennent. C’est d’ailleurs pour ça que des personnes changent de prénom et j’en connais et que des parents d’origine étrangère donnent des prénoms français à leurs enfants. C’est juste que vous ne raisonnez pas à froid.

    • La première religion d’Europe est le christianisme. La seconde est l’islam. Selon les historiens, l’Europe a une histoire chrétienne et musulmane. Les protestants se sont toujours bien entendu avec les musulmans en Europe (protection des protestants par l’empire ottoman). La France a été alliée à plusieurs reprises à des pays ou empires musulmans dans l’histoire (arabes, ottoman etc). Les guerres intra européenne ont concerné tout le monde : les wisigoths ont été des tortionnaires horribles en Espagne avant l’arrivée des musulmans, les catholiques ont massacré les protestants qui ont été protégé par les ottomans. L’orthodoxie a depuis longtemps intégré des musulmans. Les catholiques ont été allié aux ottomans contre les wisigoths etc etc.
      Le bassin méditerranéen a une histoire commune selon les différents empires qui y ont régné. Culturellement la France est plus proche du maghreb (= occident en arabe) que des pays de l’Europe de l’est.

      De nos jours :
      La crise identitaire profonde de l’occident est à mettre en parallèle à la mondialisation et à l’européisation. Même la notion d’occident est complexe et floue. Avant de s’affirmer, il faut se définir. L’affaire est loin d’être réglée en Europe et le choix d’une Europe chrétienne n’est pas délibéré ni acté car l’Europe a connu d’autres religions avant le christianisme et l’islam. La laïcité européenne n’est pas tout à fait la même que la laïcité française en matière d’application sans oublier l’amériquisation de la France et d’une bonne partie de l’Europe. Est-ce que le modèle français va perdurer? Je n’en sais rien. Il semble en tout cas face à de profondes mutations par son intégration à l’Europe et selon le contexte contemporain. La nation France elle-même est en question : Europe des nations? Europe fédérale? Europe nation? Désintégration européenne? L’avenir nous le dira.

  8. En Islam, pour donner un prénom, la seule recommandation qui existe est de donner un joli prénom agréable et bien à porter. La loi autorise cela également. Ensuite les 25% et les 75% ne forment pas deux groupes distincts, dans une même famille, on trouvera une diversité de prénoms. L’étude montre que tout se passe bien. Rien de nouveau et vive la liberté de chacun de faire comme il l’entend.

    • En islam, il nous est enseigné qu’il n’est de liberté en tant que nous sommes tous déterminés, de sorte que ceux qui parlent de liberté ne font que dire qu’ils ignorent les causes mêmes de leurs actions.
      Pourquoi, alors que vous êtes en France et êtes probablement Français,voulez-vous attribuer des prénoms à consonance étrangère !? Parce qu’ils vous plaisent ? Oui, je l’entends volontiers : MAIS POURQUOI ?
      La seule réponse vous concernant, c’est le tribalisme …

      Regardez : vous avez dit que j’étais dans un refoulement (sûrement parce que je ne me prénomme pas Paul-Henri du Limbert et que l’attaque personnelle est le propre des lâches anonymes) ; or ce faisant, vous dites bien que ceux qui adhèrent à ce que je dis sont dans le refoulement de ce qu’ils seraient, à savoir leur origine, etc.
      Bref, on en revient très exactement à ce que je disais : vous n’adopterez pas de prénoms français parce que vous ne vous considérez d’abord qu’en tant que membre d’une tribu particulière (car si c’était l’Islam, vous m’auriez contredit OU auriez confirmé mes propos). C’EST VOTRE DROIT. mais il suffit (et il faut) que vous soyez honnête jusqu’au bout en disant tout cela afin que l’on démontre bien que si vous vous appuyez sur l’Islam pour affirmer -à juste titre- qu’il faille un prénom agréable aux enfants, vous le contredites néanmoins par votre considération de l’adventice.

      Et il n’y a pas de rapport entre ces gens qui ont brisé ces idoles et ceux qui les adorent encore. Ce sont des groupes réellement distincts.

  9. @Souareba, je viens de lire une partie de votre “article” et une partie de votre conclusion car il faut admettre que c’est long pour pas grand chose.
    Vous dites: “S’il est des musulmans préférant n’employer que les termes en arabe, plutôt que de se conformer aux exemples que nous exposons, c’est parce qu’ils n’ont qu’une vision frelatée de leur religion (que ce frelatage soit ethnique, culturel ou autre). Et il n’est pas étonnant qu’il s’agisse des mêmes qui s’offusquent des thèses zemmouriennes, puisqu’ils s’imaginent attaqués en leur être, ce qui n’est pourtant le cas. Mais s’ils le croient, c’est parce qu’ils pâtissent de problèmes existentiels, en plus de ne pas saisir l’essence de l’Islam.”

    Vous utilisez des généralités ” S’il est des musulmans …..c’est parce qu’ils n’ont qu’une vision frelatée de leur religion”. Ce n’est pas parce que vous utilisez une forme de démonstration que la démonstration est vraie.

    Mon prénom fait partie de ce que je suis. J’appartient en partie à mes parents (et donc à mes origines) et à ma construction d’être humain.

    La langue du Coran est l’arabe, si c’est une langue que j’apprécie et à laquelle je m’identifie en partie en quoi ça vous regarde ? Vous, Mr Zemmour ou même le président de la République.

    Mon “intégration” ne passe pas par mon prénom, ma couleur de peau, ou le voile sur une tête. Mon intégration passe par ma relation avec les autres, ma connaissance de mon environnement, et le respect des lois.
    Je ne comprends même pas pourquoi parler d’intégration ??? je suis français sur mes papiers (avec des droits et des devoirs) et je suis français car c’est ma réalité 365 jours/an. le “bled” n’est qu’une utopie et un endroit où on va en vacances.
    Il n’y a pas de justification à donner !!!
    Arrêter de tout le temps vouloir faire passer les musulmans pour des ignorants (dans votre article par exemple), des mauvaises personnes (Ribery par exemple) ou je ne sais quoi d’autres.

    NOUS N’AVONS PAS A NOUS JUSTIFIER SUR NOS PRENOMS !!!

    Il serait bien que de temps en temps vous vous remettiez en cause plutôt que de remettre en cause tous ceux qui ne sont pas de votre avis.

    • “Mon prénom fait partie de ce que je suis. J’appartient en partie à mes parents (et donc à mes origines) et à ma construction d’être humain.”

      je dis que non en tant que, et à supposer que vous vous appeliez Karim qu’on peut approximer par le concept “généreux”, vous n’êtes pas toujours “généreux” ou, et c’est la même chose, que vous avez sûrement commis ou commettrez un acte qui contredit cette “générosité”. alors que si Dieu vous avait ainsi prénommé, ce prénom vous aurait défini ainsi que je l’ai démontré relativement à Muhammad et Jean.
      par suite, ce prénom n’a rien à voir avec votre essence ; il n’est que le pseudonyme que vos parents vous auront donné.

      vous appartenez à Dieu Seul ; l’origine dont vous vous revendiquez ne vous est pas consubstantielle puisque Adam n’était pas de votre origine. toutefois, j’admets volontiers que vous êtes ainsi que vous le voulez. c’est la raison qui fait qu’il est des musulmans qui tendront à ne s’identifier QU’à Dieu et d’autres qui, comme je l’ai dit et comme vous le dites de vous, ne s’identifient qu’à travers des faussetés, des artefacts, etc.

      en réalité, nous ne pouvons nous comprendre parce qu’à Dieu (l’Essence, la Réalité), vous préférez vos parents, vos origines. C’EST VOTRE DROIT ; et je vous remercie d’avoir répondu car vous démontrez qu’il n’y a rien qui soutienne votre position.
      en effet, pour que je me remette en cause, il faudrait que vous puissiez casser l’argumentation. et je vois que votre seule réponse est : “NOUS N’AVONS PAS A NOUS JUSTIFIER SUR NOS PRENOMS !!!”, tant il vous était impossible de me contredire efficacement. il ne vous restait qu’à asséner avec de nombreux points d’exclamation. bref, vous coupez court à toute discussion sur la chose, et ce n’est pas sans raison…

      je ne change rien à ce que j’ai écrit. ceux qui réagissent de façon épidermique aux dires de Zemmour ont de véritables problèmes existentiels.

      shalom !

      • @souraeba, tu veux des arguments, voilà des hadiths qui finiront peut être par te convaincre que des fois tu devrais apprendre à te taire:
        Selon ‘Abdullah Ibn ‘Omar (ra), le Messager d’Allah (psbL) a dit : “Ceux de vos noms qu’Allah aime le plus sont : ‘Abdoullah et Abdourrahmân.” (rapporté par Ibn Chayba, Mouslim, Abou Daoud, At-tirmidhi, et Ibn Mâja)

        Comme indiquer Prénoms “arabes” que DIEU aime le plus.

        Abou Darda (ra) rapporte, le Messager d’Allah (psbl) a dit : “Le Jour de la Résurrection, vous serez appelés par vos noms et les noms de vos parents, alors donnez de beaux noms (à vos enfants)” (Rapporté par Ahmad, Abou Daoud et Ad-Darimi hadith faible)

        1. Le hadith : D’après Djabir, un homme dit : ô Messager d’Allah, je possède des biens et des enfants, mais mon père veut s’emparer de mes biens. .
        Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit : Toi et tes biens appartenez à ton père (rapporté par Ibn Madia, 2291 et Ibn Hibban dans son Sahih, 2/142 d’après le hadith de Djabir et (2292) et Ahmad, 6902 d’après un hadith d’Abd Allah Ibn Amr.

        Voilà tu peux maintenant faire des acrobaties pour essayer de contredire ces hadiths ou me dire que je suis un mauvais musulman parce que j’ai dit que j’appartenais à mes parents.

        Quant au tribalisme dans un de tes commentaire plus haut ??? est-ce interdit en Islam d’aimer sa famille et ses ancêtres. ça fait même parti de la foi. T’utilises le mot tribalisme dans un contexte péjoratif pour argumenter ton propos, encore une fois c’est juste de la réthorique de bas étage.

        Verset du Coran: [Quran 49: 13]
        {Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur}.

        Aussi je sens un peu de jugement et d’insinuation dans ton “shalom” de fin de message. D’un côté tu as été la victime de racisme sur ce site, et je le déplore mais d’un autre côté tu ne te gênes par tes insinuations avec ton “shalom” à mon encontre. Ne va pas faire des pirouettes en disant “shalom” veut dire paix en hebreux etc … ton insinuation peut être prise comme une insulte ou du takfirisme (sortir les gens de l’Islam).

        Quant à ton petit passage “c’est la raison qui fait qu’il est des musulmans qui tendront à ne s’identifier QU’à Dieu et d’autres qui, comme je l’ai dit et comme vous le dites de vous, ne s’identifient qu’à travers des faussetés, des artefacts, etc.”

        –> redescends un peu sur Terre et arrêtes de te croire meilleur musulman que les autres, car je te garantie que tu te trompes.

        Je conclus donc rapidement ma pensée sur les prénoms :
        Le Coran a été révélé en arabe, j’ai le droit d’aimer la langue arabe, et donner des prénoms d’origine arabe à mes enfants encore une fois sans avoir à me justifier ni devant un souraeba ou un zemmour. C’est mon droit et ma liberté, ça sous entend “mêles toi de tes affaires” et arrêtes de faire des analyses de philosophes sur le pourquoi du comment des prénoms choisis par les parents pour leur enfants, ça ne te regarde pas !!!

        • Karim,

          relativement à votre premier hadith, je trouve assez étonnant que le Prophète n’ait donné qu’à un de ses enfants l’un de ces prénoms et qu’il ait préféré prénommer ses petits-fils Hassan et Hussain au lieu de ces mêmes prénoms que vous nous donnez. mais ce n’est pas le plus grave. car ici, l’acrobate, c’est vous, en tant que vous concluez de ce supposé hadith qu’il faille employer de l’arabe alors qu’il est bien plus probable que ce soit le concept qu’il nous soit bon d’appliquer de sorte que Ovadia (hébreu de ‘abdAllah) puisse sans problème être attribué à un enfant sans la nécessité de l’arabiser. comprenez que l’Islam n’a rien à voir avec l’arabité.

          relativement au deuxième hadith, [111] En vérité, Dieu a acheté aux croyants leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis, en vue de défendre Sa Cause : tuer et se faire tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle à sa promesse que le Seigneur? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez effectué ! N’est-ce pas que c’est là le comble de la félicité? (sourate 9)
          (il y en a d’autres qui démontrent que nous sommes à Dieu…)

          relativement au tribalisme : en Islam, vous ne devez aimer que Dieu ou (et c’est la même chose) n’aimer qu’à travers Dieu.
          si vous aimez des impies en tant qu’impies, vous êtes en tort évident, quand bien même ils seraient de votre ascendance.
          quant au tribalisme et à la lecture du verset que vous évoquez, j’ai déjà répondu ici : https://oumma.com/introduction-generale-a-lesprit-de-la-lettre-du-saint-coran/#comment-33206

          pour finir, je regrette que vous ayez vu en mon «shalom» ce que je ne pensais ABSOLUMENT PAS.
          c’est juste qu’en plus de parler un peu l’arabe, je lis, parle et écris un peu l’hébreu. ceux qui me connaissent dans la vie de tous les jours savent bien que je dis plus souvent «shalom» que «salam». et on en rit.
          de là à y voir du takfirisme ou autre délire, ce n’est pas de ma faute si pour vous, hébreu = takfir ! Moïse parlait l’hébreu, hein !
          d’ailleurs, n’hésitez pas à googliser mon nom puisqu’il y a quelques ouvrages qui ont été faits sur ma famille. aussi, si vous êtes un Arabe, je suis très probablement un de vos cousins (éloigné, certes lol). la langue arabe était langue maternelle de ma famille durant de longs siècles. donc cessons ces procès en racisme ou autres âneries. je n’ai pas besoin de cela pour vous contredire.

          bref : oui, le Coran est en arabe. vous avez le droit d’aimer l’arabe. vous avez le droit de donner des prénoms arabes car la loi le permet. et votre refus de justifier me paraît suffisamment éloquent en lui-même. car il n’est aucun choix inexpliqué. vous devez craindre de “trahir” vos ancêtres. pas de problème ! quant à moi, je pense que mes ancêtres seront plus déçus de moi si, et à supposer qu’ils soient au Paradis, ils me voient en Enfer tout en ayant, lors de ma vie sur Terre, maintenu leur langue dont ils se foutront TOTALEMENT au Jour Dernier. ce n’est pas votre avis, j’en conviens ! il suffit juste que tout soit clairement exposé et que le lecteur comprenne ce qui nous motive. en rappelant qu’au Jour Dernier, [33] Mais lorsque surviendra le Fracas, [34] le jour où l’homme fuira son frère, [35] sa mère, son père, [36] sa compagne et ses enfants, [37] chacun ayant assez, ce jour-là, de s’occuper de son propre sort (sourate 80)… donc vous imaginez bien que s’ils s’en moqueront de moi, quel intérêt porteront-ils au mafé que j’aurai (ou non) transmis à mes descendants ? LOL

          SHALOM
          SALAM

          • @souraeba, étonnant raisonnement quant à votre shalom et pourquoi j’ai le droit d’avoir des doutes:
            1 – nous sommes sur un site musulman : oumma.com
            2 – mon pseudonyme est “Karim”, et donc vous pouvez assez bien imaginer que votre interlocuteur est “musulman”
            3 – Je ne t’apprends pas que le salut en Islam est “Salam” et non “Shalom” et que c’est une recommandation prophétique.
            4 – mon pseudo aurait été David , Moshé ou autre (nos amis juifs sont les bienvenus sur ce site), on aurait pu comprendre ton “shalom”.

            je comprends bien que l’Islam et l’arabité sont 2 choses différentes mais en quoi donner un prénom musulman et arabe serait mauvais ?
            En quoi être français avec un prénom d’origine nord africaine devrait être un handicap plus qu’un atout ou tout simplement une normalité?
            La question principale à se poser c’est d’une part : en quoi ça vous regarde le prénom qu’un parent choisit pour son enfant ?
            et en quoi vous vous permettez de développer toute une fausse théorie sur le pourquoi du comment ?

            Et enfin la question principale est : est ce interdit (haram) par l’Islam de donner un prénom arabe à son enfant dans un pays francophone ?
            Si ce n’est pas interdit (et c’est bien le cas), vous n’avez pas votre mot à dire là-dessus, ni de développer aucune fausse théorie.

            quant à votre comment “quant au tribalisme: relativement au tribalisme : en Islam, vous ne devez aimer que Dieu ou (et c’est la même chose) n’aimer qu’à travers Dieu. si vous aimez des impies en tant qu’impies, vous êtes en tort évident, quand bien même ils seraient de votre ascendance.”

            Allez m’expliquer que le prophète n’a pas aimé son oncle polythéiste. Encore une fois vous déformez la pensée des gens : vous pouvez aimer votre oncle ou autre même si c’est un impie pour les relations que vous avez avec lui, comme les relations qui liaient le prophète et son oncle.
            Vous avez le droit d’aimer un polythéiste, si votre mère est polythéiste vous avez le droit de l’aimer en Islam.

            Pour le coup, je ne sais pas qui dit le plus d’âneries. Encore une fois remettez-vous un peu question.

          • site musulman ou non, si vous ne faisiez pas l’amalgame «Islam = Arabe», vous sauriez que le livre qu’a reçu Moshé (Moïse) était en hébreu. il est très probable qu’il en était de même pour Abraham et David (pbsl). je n’ai donc rien fait qui puisse vous conduire à y voir une insulte ou une attaque quelconque, sauf si, encore une fois, vous ne faisiez l’amalgame «Islam = Arabe». il faut donc vous laver l’esprit de cette folie ! L’ISLAM PRÉÉXISTAIT À MUHAMMAD (psbl) ; CE DERNIER N’A FAIT QUE REDIRE CE QUE SES SAINTS PRÉDECESSEURS QUI N’ÉTAIENT EN GÉNÉRAL PAS DE LANGUE ARABE ONT DÉJÀ DIT. L’ISLAM N’EST PAS ÊTRE ARABE. NOTEZ-LE ET COMPRENEZ-LE ENFIN !

            je vous demande surtout LA RAISON qui vous fait choisir ces prénoms à consonance étrangère. à cela, vous me demandez de regarder ailleurs. je dis : si vous n’avez d’autre moyen de répondre, c’est que vous même savez fort bien que vous n’avez pas raison ici.

            c’est plutôt vous qui déformez ma pensée car j’ai été très clair. j’ai dit qu’il fallait aimer seulement Dieu ou (et c’est la même chose) n’aimer qu’à travers Dieu. si donc un non-musulman est bon, je ne vois pas ce qui nous autorise à ne pas l’aimer en cela alors qu’il manifeste une qualité que Dieu aime, à savoir la bonté. il en était de même pour Abou Talib. de même, il nous est commandé d’adorer Dieu et d’être plein de piété filiale pour ses parents. par suite, ce ne sont pas vos parents que vous aimez, c’est plutôt parce que vous vous conformez à Dieu que vous les aimez.

          • @Souaréba
            Je ne crois pas que dans le Noble Coran est écrit que la Thora ou les Evangiles sont descendus dans une quelconque langue….

          • @Precision

            En effet, ce n’est pas dit explicitement. Toutefois, si nous, en tant que musulmans, croyons que la Torah présente a été modifiée, je ne connais personne qui ait osé tenir que la modification dont il est question concerne la langue.
            Je peux, moi, modifier un verset du Saint Coran (toutefois, ce sera vite découvert) mais je ne peux pas produire une traduction en langue française et tout d’un coup tenir que Dieu a révélé un Coran en langue française. Y’a un côté tellement fou, délirant et même impossible en cela (à mon humble avis).
            C’est pour cela que je crois que la langue n’a pas été changée, contrairement au contenu.
            Et je doute très fort que la Sainte Torah ait été révélée en arabe lol (dsl, les natios arabes…)… qui s’y connaît en hébreu et en arabe verra l’incomparable différence…dans la première, on y sent une pureté que l’arabe n’a pas SAUF EN LE CORAN, qui évidemment est parfait. J’estime la différence entre l’hébreu et l’arabe similaire à celle entre le latin et le français. L’arabe est plus joli à prononcer mais il y a trop de lettres, ce qui, a mon sens, est signe d’une décadence. Pas pour rien que le latin exprime la même idée en presque deux fois moins de mots que le français. C’est là aussi une preuve de la décadence qui nous touche. Plus on a de mots, de lettres et moins le langage me paraît pur.
            Il y a d’autres éléments qui me font croire que c’était l’hébreu ou éventuellement l’araméen : ce sont les prénoms Ismael, Israël, Zacharie. Rendez-les en arabe : leur sens n’y est plus.

            A+

            Dieu sait mieux

          • @Souaréba
            Oui, Dieu sait mieux.
            Saviez-vous que les versets qui disent que ce Livre est descendu en une langue claire afin de confirmer ce qui vous a déjà été révélé etc. Ces versets étaient destinés en premier lieu aux gens qui avaient reçu les écritures afin qu’ils reconnaissent et confirment le dernier des prophètes sws. Ainsi, vous me dîtes que selon vous leurs textes n’étaient pas en arabe en vous appuyant sur des prénoms qui ne seraient pas arabes car n’auraient pas de signification en arabe. Je vous dit que c’est faux, soyez-en assuré, il y a bien une signification en arabe. Vous dîtes que l’hébreu ne se compare pas et est plus pur et plus clair que l’arabe selon vous, comment étaient-ils capables de le reconnaître alors et en quoi une langue moins pure les aurait convaincu. Savez-vous lire, parler, écrire arabe et hébreu? Savez-vous qu’il y a également l’hébreu ancien?
            Je vous poserais une autre question. Quelle est la date de la plus vieille torah qu’on ait? Idem pour les évangiles. Face à cela, qu’en penser sur l’impossibilité que vous énoncez? Vous dîtes que changer de langue en plus de réécrire ou retoucher est impossible, qu’est-ce qui vous fait dire cela alors que le grec fait plus autorité que l’hébreu ou l’araméen dans certains cas pour étudier la Torah et les Evangiles.

            Dans tous les cas, ce que vous affirmez avec autant de véhémence démontre que vous discuter de manière autoritaire ce que vous ne savez pas et que votre théorie sur les prénoms n’a pas de base solide.

            Par ailleurs, je me permets de vous corriger une erreur certaine. Le Noble Coran est le sceau de la prophétie. S’il confirme ce qui a déjà été révélé, il boucle également la prophétie par ce qui fut inconnu jusqu’à présent. Beaucoup de choses étaient soit oubliées soit complétées soit tout simplement inconnues.

            Salam

  10. Je trouve que cette histoire de prénoms est un problème mal posé dans les débats actuels. La question est en fait double : choisir le prénom (c’est la problématique des parents) et porter le prénom (c’est la problématique des enfants).

    Certains parents se font ainsi plaisir en donnant des prénoms qui risquent de poser problème à leur enfant, comme Térébenthine pour la fille de Cécile Duflot. D’autres réfrènent leurs ardeurs en tenant compte du contexte, de la société dans laquelle leur enfant va devoir s’intégrer.

    On retrouve cette problématique posée différemment chez les parents d’origine extra européenne : les asiatiques, les africains exposent davantage leur enfant à la discrimination en lui donnant un prénom relevant de leur pays d’origine. Ils les inscrivent certes dans la même histoire qu’eux mais ils les désignent encore plus comme étrangers au yeux des autres. Inversement, s’ils leur donnent des prénoms français ou simplement européens, ils peuvent penser qu’ils se renient ou qu’ils renoncent à une affiliation partagée avec leur enfant : leur enfant est un peu moins familier, un peu plus étranger pour eux.

    A l’évidence, le sondage montre heureusement que ce genre de situation reste minoritaire chez les arabomusulmans d’origine. Un prénom étranger n’empêche certes pas de se construire comme français. Mais avoir des parents qui veulent à tout prix vous renvoyer à leur culture d’origine pour gérer leur propre problématique identitaire en terre étrangère n’aide certainement pas à s’intégrer. On peut aussi faire le choix d’un premier prénom qui « passe » dans la société où l’on vit et d’un second qui vous inscrit dans une affiliation commune.

    Bref le choix d’un prénom relève de deux questions identitaires distinctes, celle des parents et de leur affiliation avec leur enfant et celle de leur enfant qui devra se penser dans l’appartenance à une double culture, comme « français d’origine ».

  11. “Cette question n’est pas posée à Eric Zemmour, ” étiez vous obligé de citer cette merde à chaque fois, non biensûr, mais ça vous fait plaisir d’en parler tout de même

  12. nullement étonnant.
    quand j’ai publié mon article “ni Zemmour ni Hapsatou” ( https://oumma.com/ni-zemmour-ni-hapsatou/ ) qui appelait à ce que nous utilisions des prénoms du lieu où nous vivons car ce ne sont, en réalité, que des pseudonymes, un commentateur (Kalim) me fit la remarque suivante :

    “(…)Ce n’est ni la faute du peuple ni d’une soi-disant haine anti-français. Cet auteur est aussi abject que son refoulement dévoilé, comme si l’acceptation signifiait normalisation sous les auspices d’une étude à la hauteur du texte qui la reprend.(…)”

    ainsi, si Kalim a raison et selon cette étude, il y aurait donc 75% de refoulés.

    OU PLUTÔT, il y a 75% de cette catégorie qui soit adhèrent à ma thèse soit sont en claire tendance d’adhérer à ma thèse.

    (j’invite à lire les commentaires qui démontrent assez que pas mal de musulmans -25%, paraît-il- sont pris en leur tribalisme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Les Palestiniens craignent la fin d’une solution à deux Etats après la victoire de Netanyahu

Rentrez chez vous !