in

Sahara occidental : Madrid se brouille avec Alger

Alors qu’elle restait neutre sur la question, l’Espagne soutient désormais le plan d’autonomie porté par le Maroc… et se brouille avec Alger. Une décision qui pourrait aussi avoir des conséquences économiques.

Publicité

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. AK83000,
    Vous dites auccun pays n’est indispensable,

    Dans un marché, il y a les bons et les mauvais , il y a la balance et l’argent , il y a ce qu’on nous montre et ce qu’on achette, il y a les relations durables et d’autres fugitives.

    Vous dites l’isolement est mauvais,

    Les relations internationales, sur 1000 dollars, 950 dollars speculation (usure) et 50 dollars sueurs des hommes.
    Ce n’est pas une relation, c’est une guerre.
    Quand l’exterieur devient une porte qui n’est ouverte que sur elle meme, mieux vaut s’isoler.

  2. L’Espagne s’aligne sur les Etats-Unis. Quoi de plus normal pourtant on peut pas nier à l’Espagne de pas avoir des différends avec le Maroc. Le problème n’est pas le Polisario mais le régime algérien qui doit directement parler au Maroc. Quelles sont les objectifs communs et antagonistes sur le Sahara dit occidental? Le journalisme de “parti prit” ça ne sert à rien.

    • Le pouvoir Algérien parler au Maroc ? Et pourquoi pardi ??
      Ce sont les marocains les traitres et non les algériens.
      Les algériens ne font pas confiance au maroc et encore moins à l’espagne maintenant que la traitrise est parue en plein jour.
      Oui, il faut vendre le gaz beaucoup plus cher à l’Espagne et moins qu’avant pour qu’ils apprennent la leçon comme l’ont apprise les marocains à leurs dépens !

    • On est pas dans un café parisien. Couper le gaz n’est pas une position stratégique tenable. Même les Russes ne coupent pas le gaz a l’Europe mais ils le vendent plus chère. C’est pas une bagarre de récréation 😂. Et puis tout pays s’adapte à tout problème. Seul Dieu peut couper la subsistance d’un pays.

  3. L’Algérie s’isole de plus en plus. Face au Maroc et face à la France : une bonne rente de situation nationaliste pour le pouvoir quand celui-ci échoue partout. C’est tout ce qui reste comme marge de manoeuvre pour le régime FLN…
    .
    Que ferait-il sans gaz et pétrole, c’est à dire comme un pays qui doit se débrouiller tout seul depuis 60ans de détournements ? Tout ça pour rester au pouvoir et arroser les fidèles du parti FLN !

    Le hirak reprend quand ? Les vieux profiteurs du FLN vont mourir de vieillesse, c’est l’occasion de les remplacer…

  4. Madrid ne se brouille pas.
    Le pouvoir espagnol demande plus à un pouvoir que l’exterieur l’a rendu legitime.

    Le premier ministre espagnol demandera , comme Hillary Clinton, plusieurs milliard de dollars , pour venir à Alger une heurre ou deux faire des photos et rassurer le pouvoir d’Alger.

    • Aucun pays n’est indispensable à un autre mais tous les pays sont nécessairement faits par autrui…. L’isolement n’est jamais bon en relation internationale et tôt ou tard l’ouverture vient de l’extérieur comme en son temps les idées, les religions, les langues et coutumes….

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Si Macron est réélu…

Présentation du Coran (1ère partie)