in ,

Ryad : le rappeur Pitbull enflamme la jeunesse saoudienne lors d’un concert de 250 000 spectateurs

Terre de contrastes de plus en plus saisissants, le royaume saoudien l’est devenu de manière stupéfiante depuis que le tout-puissant prince héritier, Mohammed bin Salman, y imprime sa marque réformatrice…

Une marque réformatrice plutôt décoiffante, si l’on en juge par l’ouverture en fanfare de la nouvelle édition de Riyadh Season 2021. Un grand événement, désormais incontournable, que la prestation détonnante d’un rappeur latino-américain, mondialement connu, a contribué à enflammer : il s’agit de Pitbull, dont le nom est à lui seul tout un programme !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeunesse saoudienne ne s’est pas fait prier pour vibrer au son de sa musique urbaine électrisante qui provoque une forte dissonance dans un royaume wahhabite qui, bien qu’engagé sur la voie de la modernité, n’en demeure pas moins celui du conservatisme religieux. 

Publicité
Publicité
Publicité

Plus de 250 000 personnes se sont, en effet, ruées vers la scène où le rappeur Pitbull a donné de la voix, en rythme et en cadence. Cette soirée festive ébouriffante, qui a indéniablement mis en joie les jeunes saoudiens, avait pour maître de cérémonie le célèbre catcheur américain Mark William Calaway, alias The Undertaker. 

De là à penser que c’est cela la Vision 2030 de l’avenir que nourrit MBS, l’omnipotent prince visionnaire, il n’y a qu’un pas que certains, en Arabie saoudite, ne sont certainement pas encore prêts à franchir…

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Erdogan menace d’expulser dix ambassadeurs

Londres : les députés britanniques pourront désormais manger halal et casher à tous les repas !