in

Londres : les députés britanniques pourront désormais manger halal et casher à tous les repas !

Près des rives de la Tamise, deux parlementaires travaillistes, l’une musulmane, l’autre juive, savourent le fruit de leur victoire historique, remportée sur un veto législatif incontournable qu’elles sont parvenues à briser en quelques lignes bien senties…

Loin de rester lettre morte, la missive que Zarah Sultana et Charlotte Nichols ont écrite d’une seule traite, en parfaite osmose, à l’attention de leurs pairs, de toutes confessions et sensibilités, afin de les exhorter à se rallier à leur cause, a frappé les esprits. Et c’est un euphémisme.

Sous les ors du Palais de Westminster où elles siègent sur les mêmes rangs, ceux du Labour Party, leur combat commun mené en faveur de la distribution de repas halal et casher aux députés et à leurs invités, comme une nécessaire variante apportée au menu ordinaire, a fait consensus. 

Publicité
Publicité
Publicité
Zarah Sultana
Charlotte Nichols

Est-ce la belle unité, hautement symbolique, dont elles ont fait preuve qui sera venue à bout d’une interdiction inflexible, en vigueur depuis de nombreuses années ? Là est la question, même si elle ne taraude absolument pas les deux jeunes députées britanniques qui, entre autres choses, incarnent la féminisation de la vie politique Outre-Manche.

Tout à leur joie d’avoir réussi là où certains de leurs collègues, avant elles, s’étaient heurtés à un mur de mépris et de surdité – l’abattage rituel sans étourdissement ayant longtemps suscité une forte hostilité, notamment de la part de la Bristish Veterinary Association – Zarah Sultana et Charlotte Nichols se réjouissent que leur requête conjointe ait abouti.

Ne faisant plus qu’une dans ce combat livré à deux, c’est d’une seule voix que les étoiles montantes du Parti travailliste, l’une musulmane, l’autre juive, se sont exclamées devant les médias britanniques : « Il reste encore beaucoup de choses à réaliser pour rendre le Parlement plus accessible, mais de petits pas comme celui-ci peuvent faire une grande différence. »

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ryad : le rappeur Pitbull enflamme la jeunesse saoudienne lors d’un concert de 250 000 spectateurs

Réflexions provisoires sur le “renouveau“ de la poésie arabe