in

Rencontre avec l’acteur Slimane Dazi, auteur du livre « Indigène de la nation »

Rencontre avec l'acteur Slimane Dazi, auteur du livre "Indigène de la nation "

Rencontre avec l'acteur Slimane Dazi, auteur du livre "Indigène de la nation "C’est un cri de douleur mêlé d’amour que, le film couvert de récompenses de Jacques Audiard, pousse dans l’ouvrage « Indigène de la nation » (Ed. Don Quichotte). Né en 1960 à Nanterre, appartenant à la première génération d’enfants d’immigrés algériens, il a trouvé dans l’écriture un exutoire à sa colère, alors qu’il n’a toujours pas obtenu la nationalité française, ni le droit de vote

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur Lundi 25 juin 2018

Homme de passion et de convictions, passé avec succès de cinéphile averti à acteur de cinéma plusieurs fois primé à plus de quarante ans, Slimane Dazi intervient aujourd’hui devant les caméras d’Oumma en sa qualité d’auteur.
C’est un cri de douleur mêlé d’amour que le comédien remarqué d’ « Un prophète », le film couvert de récompenses de Jacques Audiard, pousse dans l’ouvrage « Indigène de la nation » (Ed. Don Quichotte). Né en 1960 à Nanterre, appartenant à la première génération d’enfants d’immigrés algériens, il a trouvé dans l’écriture un exutoire à sa colère, alors qu’il n’a toujours pas obtenu la nationalité française, ni le droit de vote.
Une situation kafkaïenne intolérable, qui n’est malheureusement pas un cas isolé en France et qu’il dénonce avec force dans son livre poignant décrit comme un véritable « acte politique.
Cliquez ici pour acheter ce livre sur Lagofa

Publicité
Publicité
Publicité

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. il est surtout urgent et urgentissime d’abolir la double nationalité.
    double nationalité veut en réalité dire aucune nationalité puisqu’on ne peut adherer totalement a aucune des deux, surtout avec des cultures incompatibles.
    les pays du maghreb, scandaleusement affecte leur nationalité à quiconque de filiation maghrebine, meme la 3e u 4e génération qui n’a plus rien à voir avec eyx et qui se retrouve obliger de frequenter les infects consulats pour subir la soumission et l’humiliation.
    la nationalité unique seule, permettra de separer le bon grain de l’ivraie, de ceux qui veulent construire ensembles sur les memes bases idéologiques des profiteurs pour qui cela n’a aucun sens.

  2. Jusqu’en 63 les algeriens où qu’ils soient nés pouvaient opter pour la nationalité française, très peu l’ont fait pour ne pas quitter le droit musulman quant à l’héritage, le mariage etc. Depuis 2016 une possibilité de reintegration est possible pour ceux nés en France et résident en France. Si cette possibilité était offerte à tous ceux qui sont nés avant l’indépendance et beaucoup y ont cru et tenté vainement leur chance, poussés par la retraite et leurs enfants rêvant de devenir français par filiation, l’Algérie se viderait de 90% de sa population ce qui serait une catastrophe pour nos 2 pays. Il faut assumer l’indépendance.

  3. M. Le roi, vous le savez mais faites semblant de l’ignorer pour appâter le lecteur que vous croyez un peu bêta : les Français musulmans d’Algérie étaient citoyens français de droit et n’avaient pas le droit de vote, système qu’en d’autres lieux on a appelé apartheid. …Depuis, on a « amélioré » le système, le vote peut se dérouler mais il ne change plus rien, ce qu’on a pu observer avec le référendum sur la constitution européenne où les Français ont dit « non » et où on leur a imposé le « oui ». L’Algérie coloniale a donc été un laboratoire pour retirer à la masse des Français les conquêtes du CNR, en commençant par les « Français musulmans » à Sétif puis en réintégrant les collabos dans l’appareil du pouvoir lors des guerres coloniales. Et le racisme anti-arabe et anti-musulman couplé avec la manipulation de desperados terroristes servent aujourd’hui d’épouvantail pour faire accepter aux masses des reculs successifs des libertés et un état d’urgence permanent et normalisé dans la constitution. …et maintenant on s’attaque au « feques niouzes » en réintroduisant la censure. Une ambiance de guerre permanente produite par les guerres coloniales.

  4. Merci infiniment pour votre témoignage Monsieur Mouellef et j’ajouterai que c’est systématiquement ce qui opposé par les tribunaux aux Algériens qui soit-disant étaient français lorsqu’ils demandent la réintégration : Vous étiez de statut local et non pas de statut de droit commun comme l’était le moindre sicilien ou espagnol fraîchement débarqué et avait la nationalité française ( la vraie) sans aucune justification sinon celle d’être Européen ! Si ce n’est pas de l’apartheid cela y ressemble fortement et on nous bassine avec les « bienfaits » de la colonisation depuis un demi-siècle!

  5. Faux Mr Leroy , je suis né le 25 Mars 1956 à Lyon il n’y a pas de nationalité automatique j’ai du la demander en réintégration.Quand a Mr Macron n’attendez rien de lui notre histoire et celle de nos ancêtres morts pour la France il s’en fout complètement et pour preuve j’ai un courrier de son responsable de la mémoire, pourtant j’ai un travail sérieux dont 2 BD Turcos et Résistant Oublié , et oui il y avait Jean Moulin et Jean Mohamed dans les FFI et dans les FTP mais on s’en fout circulez il n’y a rien à voir .
    Cordialement
    Mr Kamel Mouellef

    • Merci infiniment pour votre témoignage Monsieur Mouellef et j’ajouterai que c’est systématiquement ce qui opposé par les tribunaux aux Algériens qui soit-disant étaient français lorsqu’ils demandent la réintégration : Vous étiez de statut local et non pas de statut de droit commun comme l’était le moindre sicilien ou espagnol fraîchement débarqué et avait la nationalité française ( la vraie) sans aucune justification sinon celle d’être Européen ! Si ce n’est pas de l’apartheid cela y ressemble fortement et on nous bassine avec les « bienfaits » de la colonisation depuis un demi-siècle!

  6. Témoignage fort et digne à destination de nos politiques……Monsieur Macron , un peu de politique intérieure et moins d’extérieure……..Président des riches ou président du Peuple ? On s’en souviendra aux prochaines élections

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Mondial : un joueur marocain photographié à l’entraînement avec son portable, la polémique enfle sur la Toile…

Le super-prof marocain qui remet les enfants d’un village à l’école