in

Grand poète romantique du 19ème siècle, Alphonse de Lamartine louait le génie du Prophète Muhammad (saws)

Grand poète romantique du 19ème siècle, Alphonse de Lamartine louait le génie du Prophète Muhammad ( SWAS)

Grand poète romantique du 19ème siècle, Alphonse de Lamartine louait le génie du Prophète Muhammad ( SWAS)

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 22 février 2018

Publicité

Grand poète romantique du 19ème siècle, Alphonse de Lamartine éclairait la France des Lumières à la lueur de son lyrisme harmonieux et de sa quête profonde de sens. Fasciné par l’Orient, son admiration pour le Prophète Muhammad a grandi sous sa plume.

Attiré par l’islam et ses enseignements, et libéré de ses préjugés catholiques, Lamartine ne diabolisait pas le Prophète, mais louait son génie, son courage et ses vertus. Près de 200 ans plus tard, dans une France qui se réclame de Voltaire, les experts auto-proclamés de l’islam ne chantent pas les louanges du Prophète, mais le calomnient.

C’était dans le Paris de 1854, l’esprit éclairé de Lamartine écrivait alors : « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? »

Publicité

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. A Outrée ! :
    Trés bonne réponse ! – au XIX* s. Le mvt dit de “l’orientalisme” avait “une” certaine vision du musulman. Trés partielle…
    Tout comme auj une fraction de l’opinion ds ce pays – l’extréme gauche et méme l’extrême droite ! – est aveuglée et en arrive à soutenir des politiques (ici et ds les conflits au M-Orient) parfaitement “decalée” qui conduisent à des impasses. Dangereuses pour la paix et la concorde entre les differentes communautés.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Décadence, colonialisme et colonisabilité

Roubaix : La ville compte-t-elle vraiment 40 % d’habitants de confession musulmane ?