in

Régionales et Départementales : l’UDMF adresse 28 148 MERCIS à ses électeurs

Malgré le manque d’éthique en politique, malgré des irrégularités constatées durant le scrutin à l’encontre de nos bulletins de vote dans certains départements, notre mouvement politique, l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF), a réussi à s’imposer et à s’implanter toujours plus loin, et en profondeur, dans un terrain politique miné, qui lui est souvent hostile. Ces élections locales l’auront encore prouvé…

La présence de nos listes au cœur de 4 des plus grandes régions françaises (dont trois pour la première fois), couplée à notre participation aux Départementales dans huit cantons, représente une victoire symbolique et éminemment politique.

Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui, durant des mois, ont accompli un travail exemplaire et admirable.

Publicité
Publicité
Publicité

Je félicite nos têtes de liste, nos colistiers et l’ensemble de nos bénévoles qui, sans ménager leurs efforts, ont fait campagne à nos côtés aux quatre coins de l’Hexagone.

Merci aux 28 148 citoyens (comptabilisés par le ministère de l’Intérieur) qui ont choisi de voter pour nos listes, sans céder aux sirènes de l’abstention, désireux de briser la spirale du silence.

Comme vous le savez sans doute, nous n’avons malheureusement pas pu déposer nos bulletins UDMF dans l’ensemble des bureaux de vote, car leur financement, particulièrement onéreux, est entièrement à la charge de nos candidats. Or, en l’état actuel des choses, il ne nous est pas encore possible de débourser de telles sommes.

Publicité
Publicité
Publicité

Vous avez pourtant été nombreux à avoir téléchargé nos bulletins sur notre site officiel, et à vous être organisés pour vous les procurer, voire même à les déposer là où ils faisaient cruellement défaut. Cette formidable mobilisation écoresponsable et citoyenne est, pour nous, la plus belle des récompenses.

Malgré des moyens matériels encore très modestes, comparativement aux autres formations politiques, nous sommes arrivés, une fois de plus, en tête de certaines villes. Une percée notable qui nous encourage à poursuivre sur notre lancée.

La liste portée par Adil Tyane dans le Grand-Est a comptabilisé 5 267 voix. Elle a remporté les suffrages dans la commune de Farébersiller. Adil et ses colistiers ont réalisé 21,4% des voix à Behren-lès-Forbach, et plus de 10% à Woippy et à Uckange.

En Auvergne Rhône-Alpes, Farid Omeir a comptabilisé 6 079 voix, obtenant notamment 6,4% des suffrages à Pont de Cheruy et Saint-Fons, 6% à Chavanoz, 5,36% à Vaulx-en-Velin et 5,27% à Vénissieux.

En Ile-de-France, la liste conduite par Éric Berlingen a franchi la barre de 14 313 voix, avec 9% à Puteaux, 8,6% des voix exprimées à la Courneuve, 8,34% à Trappes, 8% à Clichy-sous-Bois, 7,6% à Mantes-La-Ville, 7% à Gennevilliers, 6,49 % Villiers-le-bel, 6,13% aux Mureaux, 6% à Stains, 5,72 à Aulnay-sous-Bois, 5,30% à Corbeil-Essonnes, 5,27% à Evry, 5,17% à Villetaneuse.

Publicité
Publicité
Publicité

Eric Berlingen

Même en Bretagne, pour sa toute première participation, Kamel Elahiare a obtenu 1 030 voix, permettant à l’UDMF de s’enraciner régionalement.

Nous saluons également les performances dans les Hauts-de-France de Zaïna Igdim et Arnaud Kosbur, qui ont obtenu 4% des voix dans le canton de Henin Beaumont 2, ainsi que de Latifa Oulaaffas et Lahcen Raïss, avec 4,13% dans le canton de Henin Beaumont 1.

Kamel Elahiare

Partout, nous avons progressé et pourtant, nous savons que ces résultats ne reflètent en rien le potentiel électoral ni la réalité de ce scrutin, puisque nous avons appris que certains départements avaient demandé aux communes de ne pas comptabiliser nos bulletins de vote.

Nous en avons eu la preuve avec l’affichage de nos résultats durant la soirée, mais aussi à travers de nombreux témoignages d’assesseurs nous avertissant de la supercherie qui s’est tramée en coulisses.

Nous ne garderons certainement pas le silence sur cette lamentable attaque, qui trahit une véritable islamophobie décomplexée. C’est pourquoi nous avons décidé de saisir, dès aujourd’hui, le Conseil d’Etat au sujet de cette fraude et de cette violation caractérisée de l’expression démocratique.

Notre combat ne fait que commencer et, d’ores et déjà, nous vous donnons rendez-vous très prochainement, afin de préparer sereinement les élections législatives qui attendent les Français dans moins d’un an.

Nagib Azergui
Président de l’UDMF

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En Turquie, le quotidien studieux des futures « gardiennes du Coran »

Polémique autour d’une photo d’une assesseure voilée à Saint-Denis postée par Jordan Bardella