in

Quand Israël pactise avec l’Iran par pétroliers interposés…

Etonnant pacte que ce négoce de pétroliers entre les meilleurs ennemis du monde, Israël et l’Iran, révélant une collusion en eaux troubles qui fait des remous jusqu’aux Etats-Unis !

De bien curieuses intrications qui, contre toute attente, lient deux puissances inconciliables par excellence depuis dix ans, sur fond d’un commerce de tankers vendus par le groupe israélien Ofer Bothers Group à la République islamique, “violant ainsi l’embargo international frappant Téhéran pour ses activités nucléaires controversées“, comme le souligne dans son blog, le journaliste et écrivain Armin Arefi.

Après avoir nié ces allégations, le groupe des frères Ofer a été rattrapé par ses mensonges, au détour d’un reportage réalisé par la télévision publique israélienne dévoilant qu’au moins treize pétroliers appartenant à la compagnie avaient jeté l’ancre dans des ports iraniens au cours des dix dernières années.

Un business que les Etats-Unis ont décidé de sanctionner en « blacklistant » le groupe israélien et sa filiale Tanker Pacific basée à Singapour, ainsi que l’explique Armin Arefi Quand Israël commerce avec l’Iran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Maroc est-il un cas à part dans le monde arabe ?

Quand un homme défend la vie de celui qui a voulu le tuer