in

« Pour le monde arabe, le forfait de Benzema pour la Coupe du monde est une déception »

Stanislas Frenkiel, historien du football à l’Université d’Artois et notamment spécialiste de l’Algérie, détaille les conséquences du forfait de Karim Benzema pour les pays du monde arabe, alors que la Coupe du monde s’ouvre ce dimanche au Qatar.

Comment le forfait de Karim Benzema est-il accueilli dans le monde arabe ?

Publicité
Publicité
Publicité

Karim Benzema est une vedette internationale, il y a un attachement de la plupart des fans du monde entier pour ce joueur. Sur le plan sportif, c’est vrai que c’est une onde de choc, notamment pour la France. Et sur le plan symbolique, c’est une déception, en particulier pour l’ensemble du monde arabe. D’autant qu’une autre star, Mohamed Salah (Égypte) n’est pas non plus présent au Qatar. Néanmoins, je ne pense pas que ça réduise l’intérêt des pays arabes pour la Coupe du monde, ou très peu.

Pour quelles raisons ?

Déjà, nous sommes passés dans un foot globalisé depuis plus d’une vingtaine d’années. Les supporters du monde entier s’identifient désormais à des joueurs qui peuvent leur sembler très loin culturellement, n’ayant pas la même religion ou la même origine. Je pense à des garçons comme Messi ou Ronaldo, qui sont des stars appréciées partout dans le monde.

(…)

Et en Algérie, pays d’où Benzema est originaire ?

C’est une nation qui adore le foot et c’est sûr que la déception va être grande, d’autant que l’Algérie n’est pas à la Coupe du monde. Idem pour la communauté algérienne de France. Benzema rend fier, même si ce n’est pas le seul joueur musulman de l’équipe et issu de l’immigration. Mais c’est le plus symbolique. Néanmoins, je pense que l’équipe de France sera soutenue pour des raisons sportives, culturelles, de proximité géographique. Les liens entre les deux pays sont très forts et le football n’échappe pas à la règle, d’autant que l’équipe de France a des symboles de mixité, de diversité et de jeunesse comme Kylian Mbappé.

Publicité
Publicité
Publicité

Lire l’intégralité de n’entretien sur Ouest France

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Des milliers de drapeaux palestiniens flottent à Doha, où des fans de toutes nationalités affichent leur solidarité avec la Palestine

La mosquée de Flers, dans l’Orne, défigurée par des tags islamophobes