in

Poignée de main entre MBS et le fils de Khashoggi : une mise en scène glaçante qui ne leurre personne…

Au mieux elle interpelle grandement, au pire elle révulse et donne des sueurs froides, mais en tout cas elle n’abuse personne, la poignée de main entre MBS, le prince saoudien sur la sellette, et Salah Khashoggi, le fils du supplicié Jamal Khashoggi, est une sinistre mascarade qui a été orchestrée par Riyad, mardi 23 octobre, sous les ors de la monarchie absolue, pour tenter de la disculper d’une mise à mort barbare.

Cette sinistre mascarade des « condoléances monarchiques à la famille Khashoggi » s’est déroulée dans une atmosphère glaciale que les dorures du palais royal n’ont pas réchauffée. Elle est saisissante à bien des égards, et frappe notamment par le haut degré de crispation de son face-à-face entre MBS, le prince suspecté d’avoir du sang sur les mains baissant les yeux, et le fils du journaliste châtié sauvagement, lequel a été visiblement contraint de se prêter au jeu devant l’objectif de la caméra.

Trahi par le regard noir qu’il jette au roi et au prince héritier et qui transparaît sur la photo choc qui a soulevé l’indignation sur la Toile – la majorité des internautes, connus et inconnus, jugeant la scène de la confrontation entre un tyran et le fils de sa victime « insoutenable », « répugnante » ou encore « tragique », voire « révoltante » – Salah Khashoggi n’a eu d’autre choix que de protester et souffrir en silence, en fusillant du regard les assassins de son père. Car lui-même est prisonnier dans son propre pays.

En effet, il est interdit de sortie du territoire depuis plus d’un an, en raison des critiques émises par son défunt père dont la dépouille, ou ce qu’il en reste, n’a toujours pas été retrouvée.

Publicité

 

 

 

Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Simplement à mon niveau: faire énormément de douas pour MBS ..simplement qu’Allah l’anéantisse le plus rapidement possible qu’il lui réserve une même fin que Sharon Amine

  2. Assalamou ‘alaïkoum, il fallait ça pour démontrer la stupidité de l’émir fellon, qui pour notre grand malheur gouverne l’Arabi d’une main tyrannique exigeant non point le silence mais les aplaudissements et acquiescements chaleureux. Car il ne suffit pas de s’abstenir de critique, l’indifférence n’est pas soufferte, des escouades de la mort sont destinées à ceux qui remueraient d’un cheveu, bougeraientune pierre ou un couteau. N’est-il pas le Soubiani qui selon certains est annoncé en escataulogie Musulmane, ce Soubiani annoncé comme tyrannique au point que les gens trouveront la mort préférable à la vie? A quoi sert d’être aujourd’hui Arabe et Musulman depuis que l’émir fellon, MohammedBen Salmane, traître à la Nation, ennemi des Musulmans a publié son alliance avec l’entité Sioniste et s’en est enorgueilli? Les peuples de Musulmans en fait comme tous les peuples souffrent les écarts d’un tyran sil est victorieux, mais ils ne tolèrent pas et ne doivent pas tolérer un gouvernant traître qui soumet leur pays, pille leurs biens pour l’étranger et se fortifie des ennemis. Exemple, le Turc Mustafa Kémal était certes tyrannique, sous sa gouvernance l’opposition n’existait pas ni les manifestations de rue, et il ne tardait guère à réagir si des Kurdes remuaient à peine un peu. Il a interdit le voile de femmes mais imposé aux hommes le chapeau melon à la place du turban, chapeau vendu par sa famille, une sorte d’extorction, il changea l’alphabet d’un coup,ce qui fit perdre à la Turquie des années ‘enseignement titubant, il changea y compris le vocabulaire et la langue, des années de retard économique à cause de réformes stupides, mais les Turcs l’ont souffert pour une grande raison, la victoire des Dardanelles et finalement l’évicion hors du pays de toute force militaire étrangère.

    La vision 2030, l’avenir économique de l’Arabie qand ce sera l’après-pétrole, ne savons-nous pas ce que ces pays devaient faire depuis longtemps dans ce sens? Vivre et se diversifier en développant la Nation Islamique à laquelle ne manquent pas la complémentarité ni les cadres valeureux de ce redressement. On pouvait le faire, on devait le faire, l’unité de la Nation Islamique faut-il le rappeler est une obligation canonique claire, un ordre d’Allah, une prescription incontournable, pas la peine de chercher à contextualiser, cette prescription résistera à toutes les cogitations et contextualisations, sauf à perdre toute crédibilité Eh bien, c’est pas une découverte, les Musulmans pouvaient mieux se protéger et se nourrir dans ce cadre, l’eussent-ils voulu avec la force suffisante. La preuve, souvenons-nous du règne du roi Feyssal, celui du choc pétrolier, celui de l’auto-suffisance agricole préalable à l’embargot, on a voulu le faire, on l’a fait, celui de la guerre d’octobre 1973, très bien menée, le résultat n’en resta à l’ennemi qu’au prix de menaces nucléaires que le monde a ignorées. Et alors me direz-vous, le roi Feyssal l’a payé de son martyre. La fin de l’émir fellon ne sera pas si héroïque, seule la crainte des hasards de Laguerre le fait hésiter face à l’Iran, il découvre enfin, que son pays est très exposé, et sa personne même. Il découvre que l’entité Sioniste et l’Amérique envisage le sacrifice de l’Arabie voire de son gouvernement comme une perte négligeable, mais que croyait-il, mais que croyait-il? Non, s’il a des états d’âme, ce n’est pas par horreur de la guerre, le sang des Musulmans ne lui coûterait rien, cet enfant gâté voudrait ne rien risquer pour lui-même et continuer sa vie dissolue dans un luxe insultant. Le roi Feyssal est mort héros et martyre pour Allah et la Nation, tandis que le vil MBS pourrait bien périr des suites de satrahison, comme un plat valet qu’on sacrifie sans souci. Qu’on n’aille pas croire que Donald Trump ni personne au monde quand on est dans le vrai, tienne MBS plus à honneur que les gouvernants Iraniens, ceux-ci forcent le respect, l’enfant gâté impose le mépris.

    Et cette affaire du journaliste pourrait bien coûter à Donald Trump sa majorité. Non pas qu’il y ait en perspective, une majorité démocrate à mi-mandat, je crois même le contraire, majorité de républicains mais hostile à Trump. Et non, l’Amérique profonde n’aime pas qu’on couvre tant soit peu aucun gouvernant Musulman, je pressens le remplacement de Donald Trump par un républicain faucon, plus sio-croisériste encore, mais cette fois ennemi de tous les Musulmans ensemble, sans plus se soucier de les partager entre ceux-ci et ceux-là. De false flags assez grossiers ne se produisent-ils pas contre les partisans de Donald Trump si près des échéances électorales? J’ai l’impression que si.

    Croissant de lune.

  3. Le caractère glaçant de cette guignolade en dit long sur la schizophrénie du régime saoudien. On se demande d’ailleurs pourquoi les dictateurs s’adonnent à ce genre de parodie. Ca me rappelle les procès de Moscou, jadis, censés donner de la légitimité à une répression que le monde entier jugeait révoltante. Souvenez-vous de ces dissidents qui avouaient publiquement leurs fautes supposées. On est dans le même registre.
    On n’attend donc plus que le bouquet final: La décapitation de quelques innocents désignés par le pouvoir, si possible des chiites ou des contestataires.
    Ca se passe comme ça chez MBS.
    Mais, pour en revenir au vrai sujet, quel acharnement contre ce pauvre roi qui, jusque là, assassinait et torturait en toute impunité sous les applaudissements nourris de l’occident. N’avait-il pas donné aux femmes le droit de conduire? Un vrai révolutionnaire, ce MBS.
    En attendant, personne n’a songé à un embargo sur les ventes d’armes. Et pour cause. C’est le défaitisme des saoudiens face à l’Iran qui exaspère les américains. (Copiright Malik).
    De toute façon, quand l’occident, ou la Turquie (défense de rire) parle droits de l’homme, mieux vaut être circonspect.
    Si les saoudiens avaient évité la boulette, à savoir le découpage de leur compatriote, on lui aurait trouvé autre chose. Pas bien difficile dans un pays de cauchemar comme l’AS.
    Si ça ne suffit pas à remettre MBS dans le droit chemin, celui du génocide, on pourra toujours sortir le rapport de la Commission du 11 Septembre en version intégrale. Mais là, ça ferait de sacrés dégâts. On n’en n’est pas encore là. Et puis, c’est quand même un bon client.
    Bref.
    Mais avouez que Trump et Erdogan en costumes de Zorro et Bernardo, c’est bien aussi. La fin du monde devient de plus en plus marrante.

  4. Si des fonctionnaires Saoudis me lisent, je voudrais très respectueusement leur dire ceci :
    السلام عليكم و رحمة الله
    Le prince héritier arriverait beaucoup mieux à faire bonne figure, s’il fait un geste fort en libérant les prisonniers politiques et les « délits d’opinion » et – ce serait l’idéal mais ça passe effectivement au second plan-, en leur permettant s’ils le souhaitent de quitter le pays.
    Je vous invite si vous avez un moment, à bien vouloir lire quelques uns des commentaires des 69 000 visiteurs de la pétition pour la libération du Cheikh Hassan Farhane El Maliki qui n’a jamais menacé votre pouvoir ni la paix sociale dans votre pays. Au contraire, tout ce qu’il a fait c’est d’apporter son témoignage de vérité sur les erreurs lourdes de conséquences d’Ibn taymia et consorts, contrer pacifiquement et preuves à l’appui tous les théoriciens du terrorisme barbare et appeler –comble d’outrecuidance- à revenir au Coran avant tout.
    Vous n’êtes évidemment pas tenu de me croire sur parole si vous ne le connaissez pas, vérifiez par vous-même sur son site : http://almaliky.org/index.php
    Cet homme est de ceux qui prêchent la justice, la vérité et le bien pour toute l’humanité et je reste convaincu que beaucoup d’entre vous redoutent comme moi la menace que comporte ce verset et d’autres
    إِنَّ الَّذِينَ يَكْفُرُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ وَيَقْتُلُونَ النَّبِيِّينَ بِغَيْرِ حَقٍّ وَيَقْتُلُونَ الَّذِينَ يَأْمُرُونَ بِالْقِسْطِ مِنَ النَّاسِ فَبَشِّرْهُم بِعَذَابٍ أَلِيمٍ (21)
    [21] Annonce un châtiment douloureux à ceux qui nient les signes de Dieu, assassinent injustement les prophètes et tuent ceux, parmi les hommes, qui prêchent la justice.
    Le lien vers la pétition pour sa libération
    http://www.ehamalat.com/Ar/sign_petitions.aspx?pid=962
    Merci infiniment.

  5. Q’attendre d’un bédouin cavé (les gens qu habitaient les caves à Alger et qui se la péter à l’extérieur de leurs caves), rien a part fricotter avec Israël et les US pour détruire la Lybie, le Yémen, l’Irak, la Syrie…
    Le $ est redevenu pour eux “Al-Lāt, Manat wa al  Uzza”.

    On ne peut pas déplacer la Kaaba et les lieux saints hélas, mais ces kharabites finiront très mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Tollé en Egypte : un professeur interdit à une étudiante, qui venait d’apprendre le décès de son père, de quitter son cours

A.Gresh: “En Occident, les jeunes générations soutiennent de plus en plus les Palestiniens”