in

Persécutions musulmans Ouighours: selon un institut australien, la Chine compte plus de 380 centres de détention au Xinjiang (larochesuryon.maville.com)

La Chine compte 380 « centres de détention présumés » au Xinjiang, dans le nord-ouest du pays, un réseau qui s’est étoffé avec le renforcement de la politique de sécurité, selon une enquête publiée ce jeudi par un institut de recherche australien.

Longtemps frappée par des attentats sanglants attribués à des membres de l’ethnie musulmane des Ouïghours, cette immense région semi-désertique fait l’objet d’une ferme reprise en main sécuritaire au nom de la lutte antiterroriste. Plus d’un million de personnes, principalement musulmanes, y ont été internées dans des « camps », accusent des organisations de défense des droits de l’Homme. La Chine affirme qu’il s’agit de « centres de formation professionnelle », destinés à aider la population à trouver un emploi et ainsi l’éloigner de l’extrémisme religieux. L’Institut de politique stratégique (ASPI), un cabinet de recherche basé à Canberra et créé par le gouvernement australien, dit avoir identifié grâce à des images satellites, des témoignages, des articles de presse et des appels d’offres publics dans le BTP « plus de 380 lieux de détention présumés » au Xinjiang. L’ASPI a publié une carte des différents lieux consultables sur ce site.

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

CNEWS, la tribune de la haine ?

Des doutes croissants sur la certification «Halal» à Singapour (www.gavroche-thailande.com)