in

”Nos produits ne sont pas Halal” : le tweet de Nutella au goût amer pour de nombreux twittos musulmans

Etre Halal ou ne pas être… Telle est la question, plus normative qu’existentielle, qui a mis récemment en ébullition la twittosphère américaine, éclipsant momentanément les joutes houleuses engendrées par un Coronavirus qui n’a toujours pas dit son dernier mot. Une question dont la réponse a laissé à plus d’un un goût amer.

Interrogée sur sa conformité avec la norme islamique Halal, la direction US de la célèbre marque italienne Nutella n’a pas louvoyé, et encore moins éludé ce qui, rétrospectivement, au vu de l’emballement que sa réponse a suscité, a dû lui faire l’effet d’une véritable question piège…

C’est sans détour et sans nuances que, le 13 septembre dernier, le mastodonte de la pâte à tartiner s’est fendu du tweet laconique « Non, ils ne sont pas Halal », à l’attention de l’internaute qui, quelques instants plus tôt, l’avait poussé dans ses retranchements sans le savoir, en lui demandant : « Vos produits sont-ils Halal ?».

Publicité
Publicité
Publicité

A ces mots, Twitter a gazouillé comme jamais, la réponse claire et nette de Nutella manquant cruellement d’onctuosité pour nombre de gourmands musulmans qui, d’ordinaire, raffolent de sa saveur inimitable.

Publicité
Publicité
Publicité

Si l’excès de franchise de l’enseigne a paru très indigeste à plusieurs d’entre eux – « Alors tu détestes les musulmans, c’est ce que tu insinues ?»  ou encore « @NutellaUSA êtes-vous le nouveau conseil musulman du chocolat ? Pourquoi dites-vous aux gens ce qui est halal ou pas ? » – il s’en est toutefois trouvé d’autres pour soutenir la marque mordicus.

Et pour ce faire, ils opposent un argument d’une logique imparable : bien que n’étant pas dûment certifié Halal, Nutella n’est pas pour autant Haram, puisque sa recette jalousement préservée ne contient aucun ingrédient que l’islam réprouve.

« Ce n’est tout simplement pas certifié halal, mais c’est halal par définition tant qu’il n’y a pas de sous-produits animaux (à part les produits laitiers) ou d’alcool », a souligné un internaute, désireux de tempérer certains jugements à l’emporte-pièce.

« Il s’agit d’un exemple typique d’une entreprise répondant sur les médias sociaux à une question dont elle n’a pas une bonne connaissance. Elle aurait pu dire Nutella n’est pas certifié Halal. Je pense que les entreprises britanniques sont plus familiarisées avec la certification Halal », a regretté Mohammad Zaheer, tandis que l’un de ses coreligionnaires, inconditionnel du Nutella depuis l’enfance, sonnait la fin du débat mouvementé. « Moi, je mangerai du Nutella même s’il contenait des larmes d’orphelins comme ingrédient », a-t-il tranché.

Quant à Nutella US ainsi plongé au cœur de la tourmente, ses responsables ont dû jurer, mais un peu tard, qu’on ne les y prendrait plus… En effet, face à la très mauvaise publicité que leur réponse hâtive et sans ambages a provoquée, ils ont amorcé un rétropédalage en beauté dont seul le marketing a le secret.

«Tous les Nutella vendus dans le monde sont adaptés à la consommation Halal. Plus de 90% des usines industrielles produisant du Nutella sont déjà certifiées Halal par un tiers et nous sommes en train de certifier les firmes restantes. Nous nous excusons pour l’erreur commise dans notre tweet précédent

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

19 ans de harcèlement de la part de Frédéric Haziza: P. Boniface explique pourquoi il ne répondra plus à ses délires

COVID 19 « Marrakech étouffe »